Aller au contenu
Liu

Problèmes d'autonomie et autorité...

Messages recommandés

Il y a 13 heures, Liu a dit :

 

Heureusement, il y a les Atsem (un concours qui peut-être intéressant pour moi) pour seconder un peu les maitresses. 

 

pourquoi pas, tu deviens fonctionnaire de la territoriale , et les responsabilités sont plus importantes, ménage en plus .

Mais tu n'auras pas forcément un poste près de chez toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, Mamy a dit :

pourquoi pas, tu deviens fonctionnaire de la territoriale , et les responsabilités sont plus importantes, ménage en plus .

Mais tu n'auras pas forcément un poste près de chez toi.

Oui, la mobilité forcée est aussi ce qui me dissuade de tenter certains concours nationaux. Et contrairement au concours de PE, un concours de la fonction territoriale ne débouche pas sur un poste. Ce sera à moi de démarcher dans ma région pour trouver. Le taux de réussite ne doit pas être très élevé en plus. Enfin... je verrai l'an prochain en fonction de ma situation professionnelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reviens poster sur mon travail.

Au fil des semaines, il y a eu des progrès pour mes deux élèves. L'enseignante a accepté de passer à un lignage plus fin pour toute la classe, ce qui aide mon élève dysgraphique. De même la petite que je suis me sollicite moins, car j'ai fait en sorte d'aider d'autres élèves pour s'autonomiser, je lui répète parfois les consignes, la rassure un peu, mais c'est à peu près tout. Même l'autre élève qu'on me donnait à surveiller est plus ou moins sorti de sa période oppositionnelle. Bref "tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles"

Sauf que pour moi, ça devient l'horreur, je le dis franchement : je me fais CH I.E.R en classe comme jamais. Je suis donc devenue quasiment inutile (sauf pour des taches sans intérêt : ranger ou autres), invisible et mal payé. Bref, je traine des pieds en cette fin d'année....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que je sois là ou pas là franchement ça ne change strictement rien. Vivement début juillet. Je compte les jours. J'ai du mal à me lever le matin en me disant que ma seule occupation sera de tailler des crayons. Tout ça pour ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Liu a dit :

Je reviens poster sur mon travail.

 

Sauf que pour moi, ça devient l'horreur, je le dis franchement : je me fais CH I.E.R en classe comme jamais. Je suis donc devenue quasiment inutile (sauf pour des taches sans intérêt : ranger ou autres), invisible et mal payé. Bref, je traine des pieds en cette fin d'année....

Très frustrant , je l'imagine.

Ne rien faire , ou pratiquement rien, le temps passe lentement. Tu comprends maintenant pourquoi les candidats ne se précipitent pas, ou pourquoi ils partent très vite, donc une vraie formation...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas l'envie de partir qui me manque mais les possibilités : je n'ai pas trouvé d'autre emplois. Donc, je reste. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reste avec un relationnel pourri avec les enseignants. 

Je reste seule car mes collègues du début n'ont pas été renouvellées

Je reste en faisant office de pot de fleur. 

Je suis avs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎04‎/‎04‎/‎2017 at 14:09, chloém a dit :

Bizarrement, je retrouve ici un post du 04/04, que j'ai effacé mais peut-être que l'en-tête restera . Je préfère prévenir.

Liu, il me semble que tu peux te féliciter des résultats: n'oublie pas de comptabiliser le positif!

Par contre, du coup, il t'aurait fallu une autre mission, mais ça ne fonctionne manifestement pas comme ça, et il y a sûrement des problèmes d'organisation derrière. Effectivement, il semble bien qu'il ne te reste plus qu'à patienter, ce qui est bien frustrant.

As-tu du nouveau sur ce que tu pourras faire l'année prochaine?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais que je suis en poste avec les mêmes élèves jusqu'à janvier prochain.

Mais par la suite, je ne sais pas ce qu'il va m'arriver. Je peux ne pas être renouvelée, être renouvelée avec les mêmes élèves, être renouvelée avec d'autres élèves. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans l'immédiat,, tu repousses l'échéance du chômage , tu augmentes tes droits;

Il faut en profiter pour envisager l'avenir , des formations?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Mamy a dit :

Dans l'immédiat,, tu repousses l'échéance du chômage , tu augmentes tes droits;

Il faut en profiter pour envisager l'avenir , des formations?

Oui, vous avez raison. D'ailleurs, c'est ce que de nombreux intervenants  me répètent. Je me suis renseignée sur des BTS à distance ainsi que sur des cours du soir au CNAM, mais aucun secteur ne m'attire vraiment et la perspective (sortant qu'un master) de repiquer à un niveau bac pour un an, deux ans et de nouveau revivre mes années d'études à bachoter des heures et des heures, ça ne m'enchante pas du tout car j'ai le sentiment d'avoir déjà jouer et de m'être fait avoir...

Mais bon, il faudra probablement m'y resoudre. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, je n'ai pas regardé les masters car je suis un peu fatiguée des études surtout quand je vois ce que j'en ai retiré. D'autant moins à l'IEP car Science po est une école prestigieuse qui probablement n'acceptent  pas les étudiants qui ont mon parcours. Ceci dit le M2 de politiques des âges est intéressant. Je pourrais toujours tenter. Au pire en cas de refus, je resterai pas mon travail. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reviens parler de mon travail car un fait me chagrine. 

La fin de l'année est une période riche en évaluations dans la classe dans laquelle je suis. Sauf que durant ces évaluations, l'enseignante me demande d'aider au minimum mon élève. Je dois me limiter à une relecture de consignes tandis que durant les exercices d'entrainement, je lui pose des questions pour la guider dans le traitement de l'exercice, je l'aide à identifier ce qu'elle a à faire, dans quel ordre etc...Je suis empêchée de le faire car l'enseignante considère que je l'avantage trop si je mets en place ce que je fais habituellement. Mais pour ma part, j'ai le sentiment que je fais ce dont elle a besoin pour que l'évaluation soit à sa portée... Résultats des courses, elle se retrouve avec deux "C" en notes... Ce que je prends comme un échec personnel. Je me dis que je l'aide trop ou bien que je lui ai pas travaillé avec elle le comment faire pour qu'elle puisse reproduire seule... Je suis un peu dépitée...

J'aurais aimé avoir votre sentiment là dessus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprends ton désarroi, ayant enseigné aux institutrices maternelles . Je crois que tu dois suivre ton instinct : personne n'est infaillible . Est-ce que l'enseignante est à tes côtés lors des exercices ?

C'est personnel, mais je pense qu'il faut privilégier l'élève . Après moi, le déluge . 

Bonne chance , Liu, même si ma réponse ne t'a pas été aussi utile que celles des autres intervenants , plus compétents que moi en la matière .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'enseignante n'est pas à mes cotés lors des exercices d'entrainement. Mais elle voit que je l'aide et j'écris dans la marge des cahiers de mon élève ce que je fais pour l'aider. (par exemple "aide AVS : lecture des consignes + demande de reformulation par l'élève, souligner les mots importants etc) Pourtant elle choisit de lui ôter tout ça lors des contrôles. Forcément, ses résultats chutent (C et D). L'enseignante me dit que c'est une réussite en trompe l'oeil du fait de la présence de l'AVS. Mais, je ne vois pas le problème, cette petite a un handicap, la présence d'une AVS se justifie pour lui permettre de suivre. Ce n'est pas un cadeau, c'est une nécessité... Mais non, rien à faire... Je suis peinée pour elle, c'est une petite fille volontaire.

Modifié par Liu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est dramatique . Comment progresser devant le vide ? Ne peux-tu pas parler franchement à l'enseignante et lui demander des raisons précises qui justifient d' appliquer sa méthodologie ? N'est-il pas possible d'utiliser un autre langage avec l'élève ? 

Bon courage . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le courant passe très mal avec cette enseignante. C'est à peine si elle me tolère dans sa classe. Je ne compte plus les fois où je lui ai dit "bonjour" sans réponse et autres petites vexations anodines et quotidiennes de ce type... Toute la communication est formelle, elle passe par les cahiers de mon élève et quand il est direct comme là, c'est un ton froid et cassant qui signifie un " ne vous avisez pas à remettre en cause ma toute puissance pédagogique..;" 

Modifié par Liu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C"est tellement dommage et pour ton élève , et pour toi, mais il ne faut pas s'incliner . J'ai lu tes posts et je crois que tu es et seras une enseignante de  qualité . Reste sur tes positions, ne t'abaisse pas et fais part, gentiment , de tes idées pédagogiques à ta prof . Si elle ne comprend pas, inutile de lutter . Ta qualité de vie et d'enseignante ne doivent pas être subordonnées à des professeurs à l'ego sur-dimensionné . Comment ne peut-on pas faire confiance à de jeunes enseignants aussi motivés que toi ? 

Mon expérience de prof , jamais à la botte de quiconque est pleine de bons souvenirs d'élèves . L'ambiance des salles de profs n'est jamais formidable . Si tu as des problèmes avec un élève , on te dira "ah, mais avec moi, il est charmant . " Et on te soupçonnera  de n'avoir pas d'autorité . Ceux-là , ne les écoute pas . Et comme je te l'ai dit plus haut, suis ton instinct,et fais de ton mieux : on te fait confiance ! . Belle soirée . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ignore si j'ai raison sur ce coup. Mais je sais que j'essaye toujours quelques chose pour l'élève dont je m'occupe. J'aurais bien voulu être dans l'échange avec l'enseignante, ça rendrait les journée tellement plus agréâbles. Mais bon, c'est comme ça. En septembre, je changerai de classe,d'enseignante voire peut-être d'emploi. Triste de voir qu'il n'y a pas plus de solidarité y compris entre les enseignants. Ce n'est pas parce que l'on a été mal traité à ses débuts professionnels, qu'on en a chié pour le dire vulgairement qu'il faut reproduire ses mauvais traitements sur ses collègues plus jeunes... 

 Enfin, bon... C'est ainsi. Belle soirée à vous aussi ! 

Modifié par Liu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est la vie, la loi du plus fort … hélas . La solidarité entre enseignants, qui ont un boulot très pénible, et se battent malgré tout pour l'avoir, n'existe qu'exceptionnellement .Mais parfois, parmi  eux, il y a des personnes formidables… comme celles , qui malgré mes critiques , se trouvent sur ce site . Et , même si c'est virtuel, je suis certaine que tu pourras compter sur leur aide et sur leurs encouragements . 

Dors bien , ne rumine pas, la vie est belle et rien ni personne n'ont le droit de te faire du mal . 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...