Aller au contenu

Micheline

E-Bahut
  • Compteur de contenus

    263
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    12

Micheline a gagné pour la dernière fois le 10 mai

Micheline a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Micheline

  • Rang
    Posteur

Informations

  • Classe
    Autre
  • Sexe
    Fille
  • Pays/Ville
    France/ Paris

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Micheline

    sujets bac 2018

    Voici l'avis de Sonya Laborie, enseignante en Lettres, sur les sujets de Français de la série Littéraire : "C'est un joli sujet sous le signe du féminin avec de grands auteurs comme Madame de La Fayette, Madame de Staël et Colette qui permet d’appréhender l’évolution du personnage de roman du XVII°s jusqu’au XX°s. Des sujets originaux dans leur choix, notamment celui de Madame de Staël. Les sujets sont bien équilibrés entre les deux objets d’étude relatifs à l’argumentation et au personnage de roman". La question de corpus (« quelles raisons ces personnages féminins invoquent-ils pour justifier leur renoncement à l’amour ? ») : "Elle impose une réponse synthétique et comparatiste, qui permet de convoquer les connaissances acquises sur l’argumentation et sur le personnage de roman, et sur les procédés stylistiques". Le commentaire : "Il est original dans son choix, peu connu et peu étudié par les professeurs de Lettres, qui étudient plus volontiers Victor Hugo. La lettre XXXV extraite du roman de Madame de Staël permet de convoquer des notions comme celles de l’argumentation indirecte, de la persuasion, du tragique et du pathétique de cet amour qui se sacrifie". "La dissertation est moins originale, mais intéressante : elle permet un plan dialectique assez aisé par sa formulation ; elle permet de réfléchir au personnage de roman, au héros, à l’intrigue romanesque et par-delà au personnage de roman, être de papier, qui n’a pas forcément pour fonction d’être captivant". Sujet de français 2018 baccalauréat technologique. Toutes séries. Objet d'étude : écriture poétique et quête du sens, du Moyen Age à nos jours. Le sujet comprend 3 textes : - Texte A : Victor Hugo, « La Sieste », L'Art d'être grand-père, 1871. - Texte B : Charles Cros, « A ma femme endormie », Le Collier de griffes, (posthume) 1908. - Texte C : Claude Roy, « Dormante », Clair comme le jour, 1943 QUESTIONS (6 points) : Après avoir lu attentivement les textes du corpus, vous répondrez aux questions suivantes, de façon organisée et synthétique. Question 1 Quels sont les différents types de liens qui unissent le poète et la personne endormie ? (3 points) Question 2 Que déclenche chez le poète la vision de l’être endormi ? (3 points) TRAVAUX D’ÉCRITURE (14 points) Vous traiterez ensuite, au choix, l’un des trois travaux d’écriture suivants. Commentaire Vous ferez le commentaire du texte A, « La Sieste » de Victor Hugo, en vous aidant du parcours de lecture suivant : 1- Vous montrerez que l’enfant et son sommeil sont idéalisés. 2- Vous analyserez les émotions que suscite le spectacle de l’enfant endormi. Dissertation La poésie vise-t-elle seulement à idéaliser le quotidien ? Votre argumentation s’appuiera sur les textes du corpus, les textes étudiés en classe et vos lectures personnelles. Invention La « dormeuse » de Claude Roy a fait un rêve lié aux sensations ressenties durant sa sieste. Elle retranscrit de manière poétique son rêve dans son journal intime. Vous rédigerez ce texte en vers ou en prose. Il comprendra au minimum une quarantaine de lignes ou une vingtaine de vers. Sujets de français pour la série Littéraire : Le personnage de roman, du XVIIe siècle à nos jours Avec les textes suivants : - Madame de La Fayette, La Princesse de Clèves (1678) - Madame de Staël, Delphine, quatrième partie, lettre XXXV (1802) - Colette, La Vagabonde (1910) 1. Commentaire Vous commenterez l'extrait de Delphine de Madame de Staël 2. Dissertation Un personnage de roman doit-il vivre des passions pour captiver le lecteur ? 3. Invention Imaginez la rencontre de Renée et de la Princesse de Clèves. Chacune défend sa conception de l’amour. Écrivez, en une cinquantaine de lignes, leur dialogue argumentatif. Sujet de français 2018 séries ES - S La question de l’homme dans les genres de l’argumentation du XVIe siècle à nos jours Avec les textes suivants : - Montaigne, Essais, livre II, chapitre 11 « De la cruauté », (1580-1588), adapté en français moderne par André Lanly - Rousseau, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, préface (1754) - Voltaire, Dictionnaire philosophique, article « BÊTES » (1764) - Marguerite Yourcenar, Le Temps, ce grand sculpteur, « Qui sait si l’âme des bêtes va en bas ? » (1983) 1. Commentaire : Vous commenterez l’article « BÊTES » extrait du Dictionnaire philosophique (1764) de Voltaire (texte C). 2. Dissertation La littérature vous semble-t-elle un moyen efficace pour émouvoir le lecteur et pour dénoncer les cruautés commises par les hommes ? 3. Invention Vous êtes journaliste et vous cherchez à montrer qu’il est nécessaire de promulguer la « Déclaration des droits de l’animal ». Vous écrivez un article de presse d’au moins cinquante lignes, reprenant les caractéristiques du texte de Marguerite Yourcenar (texte D), et présentant des arguments variés sur un ton polémique.
  2. Micheline

    Ethnologie

    commentée | Texte | Notes | Citation | Rédacteur Florence Weber, Brève histoire de l'anthropologie, Flammarion, coll. « Champs Essais », 2015, 353 p., ISBN : 978-2-08-123922-7. Informations Haut de page TEXTE INTÉGRAL
  3. Micheline

    Ethnologie

    Trouvé par quelques clics sur mon moteur de recherche: encyclopédie universalis ETHNOLOGIEEthnographie Chaque science possède, en fait, deux principales sphères d'activité superposées : travaux expérimentaux ou documentaires, d'une part, travaux comparatifs et analytiques, d'autre part, se fondant sur les premiers. Il en est ainsi pour les sciences exactes et naturelles comme pour la philosophie et les sciences humaines. L'anthropologie, ou plus exactement l'anthropologie physique dans son sens universel du XIXe siècle et dans son sens européen actuel, a besoin, pour ses analyses biologiques et raciales, des résultats de l'anthropométrie que la génération de Herder et des Humboldt nommait encore, à la fin du XVIIIe siècle, « anthropographie ». De même, l'histoire comparée et pragmatique se base sur les données d'une « historiographie », dont la documentation extrêmement diverse va des textes antiques et médiévaux, des annales d'État et des archives aux mémoires intimes et aux informations journalistiques. La sociologie fait aussi état d'un domaine purement descriptif que Sebald Rudolf Steinmetz, à la veille de la Première Guerre mondiale, dénomma « sociographie », et que Jacob L. Moreno baptisa, avant la Seconde Guerre mondiale, « sociométrie ». Les autres sciences humaines ne sont pas exemptes non plus d'une telle division interne, et, par exemple, les sciences économiques ont créé l'économétrie, les sciences politiques la démographie, et les interprétations des sciences juridiques se basent sur la matière concrète d'une codification législative et juridictionnelle. Une logique et une nécessité identiques sont à l'origine de l'existence, en ethnologie, d'une sous-discipline centrée sur un domaine documentaire spécial, l'« ethnographie ». ETHNOLOGIE, DISCIPLINE UNIVERSITAIRE La nomination de Franz Boas à la première chaire d'anthropologie de l'université Columbia en 1899 marque un tournant majeur dans l'histoire de la jeune discipline. Les thèses évolutionnistes sont alors dominantes, avec Lewis Morgan aux États-Unis et, en Grande-Bretagne, Edward Tylor qui occupe depuis 1875 la première chaire d'anthropologie, à Oxford. Le diffusionnisme défendu par Boas va les détrôner. Il prend sa source dans la géographie culturelle allemande de Friedrich Ratzel et Adolf Bastian et, au-delà, dans la tradition intellectuelle allemande représentée par les frères Wilhelm et Alexander von Humboldt : le premier développe les Geisteswissenschaften, incluant linguistique, histoire et psychologie ; le second a contribué par ses observations de terrain au développement d'une réflexion sur les relations entre l'homme et son milieu. Boas s'inspire encore de la psychologie collective de Wilhelm Wundt et de l'anthropologie physique de l'antidarwinien Rudolf Virchow, fondateur, en 1869, de la Société berlinoise d'ethnologie, d'anthropologie et de préhistoire. L'influence de Boas sur l'anthropologie culturelle américaine se prolonge dans les travaux de ses élèves : Kroeber, Lowie et Sapir. En France, l'Institut d'ethnologie de l'université de Paris ne sera fondé par Lucien Lévy-Bruhl qu'en 1927. — Marie MAUZÉ https://sspsd.u-strasbg.fr/IMG/pdf/sommaire_et_textes.pdf http://books.openedition.org/editionsmsh/3875?lang=fr http://classiques.uqac.ca/contemporains/verdon_michel/survol_theories_ethnologie/survol_theories_ethnologie.html Table des matières PRÉAMBULE : L’INDIVIDUALISME EN THÉORIE SOCIALE La vision aristotélicienne du monde physique et social PREMIÈRE PARTIE. SURVOL DE L’ANTHROPOLOGIE SOCIALE (ANGLAISE PUIS FRANÇAISE) LES PRÉ-FONCTIONNALISTES I. AUGUSTE COMTE (1798-1857) Comte : pré-fonctionnaliste ? II. HERBERT SPENCER (1820-1903) LES FONCTIONNALISTES I. ÉMILE DURKHEIM (1858-1917) II. BRONISLAV MALINOWSKI (1884-1942) FONCTIONNALISTE ? 1. Avant 1913 2. (1922 - 1935). A. La thèse individualiste. B. Le « fonctionnalisme de sens commun ». C. Un testament fonctionnaliste ? D. INTERMÈDE 3. A Scientific Theory of Culture : son testament fonctionnaliste III. A.R. RADCLIFFE-BROWN (1881-1955) 1. « The mother’s brother in South Africa » (1924) 2. A Natural Science of Society (ou NSS ; 1948) : un résumé A. Qu’est-ce que la science, et que fait-elle (cette partie n’est pas matière à examen) ? B. Qu’est-ce qu’un « système social » ? Rapports entre système et fonction C. Que sera une « science sociale » ? VERS LE STRUCTURALISME : L’ANTHROPOLOGIE FRANÇAISE I. DURKHEIM À NOUVEAU II. MARCEL MAUSS (1872-1950) III. CLAUDE LÉVI-STRAUSS (1908 - 2010) Voyage à travers la parenté Les structures élémentaires de la parenté (1949) L’analyse structuraliste des mythes : Les Mythologiques DEUXIÈME PARTIE. SURVOL DE L’ANTHROPOLOGIE CULTURELLE AMÉRICAINE LA TOILE DE FOND : MORGAN ET TYLOR I. LEWIS HENRY MORGAN (1818-1881 - USA) La thèse 1. Une théorie axiomatique de la société 2. Une méthodologie « géologique » 3. Une reconstruction sociogénétique 4. Une théorie de l’évolution Un bilan II. Edward Burnett Tylor (1832-1917) Une première série d’axiomes Une deuxième série d’axiomes DE 1900 À 1960 : LA « QUÊTE » DES PATTERNS I. LE PROGRAMME D’HISTOIRE CULTURELLE 1. Franz BOAS (1858-1942) : l’inspiration 2. Clark WISSLER : le méthodologue (cette partie n’est pas matière à examen) 3. Alfred KROEBER (1876-1960) : Le théoricien 1. Les patterns culturels dans les sociétés à documents écrits 2. Dans ses autres écrits sur les sociétés sans documents écrits : II. RUTH BENEDICT (1887-1948) : UNE RÉPONSE PSYCHOLOGIQUE À LA QUESTION DES PATTERNS Implications méthodologiques : Deuxième série d’implications méthodologiques : III. JULIAN STEWARD (1902-1972) : UNE RÉPONSE ÉCOLOGIQUE À LA QUESTION DES PATTERNS DE 1960 À NOS JOURS I. L’ANTHROPOLOGIE COGNITIVE Introduction 1. Analyse cognitive de l’univers matériel (au sens large) 2. Analyse cognitive du comportement humain : les thèses de Ward GOODENOUGH. II. VERS LE POST-MODERNISME 1. CLIFFORD GEERTZ ET L’ANTHROPOLOGIE INTERPRÉTATIVE 2. CLIFFORD, MARCUS, ET LE POST-MODERNISME I. La prétendue modernité II. La prétendue post-modernité 1. L’échec du colonialisme 2. Simultanément, transformations internes : III. Portrait-robot de l’ethnologie dite moderne IV. Critique postmoderniste de l’ethnologie dite moderne 1. La culture en tant que création 2. Les effets de la globalisation définitions : https://www.scienceshumaines.com/breve-histoire-de-l-anthropologie_fr_34780.html
  4. Micheline

    sujets bac 2018

    Le Monde Campus le 18 juin à 09h30 Philosophie : les sujets soumis aux candidats au bac technologique STHR (sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration) : Sujet 1 : Qu’est-ce qui peut faire obstacle à mon bonheur ? Sujet 2 : Quel besoin avons-nous de chercher la vérité ? Sujet 3 : Explication de texte d'ALAIN, Propos sur les pouvoirs (1907) Le Monde Campus le 18 juin à 09h22 Philosophie : les sujets soumis aux candidats au bac ES (série économique et sociale) : Sujet 1 : Toute vérité est-elle définitive ? Sujet 2 : Peut-on être insensible à l'art ? Sujet 3 : Explication de texte de DURKHEIM, Les Formes élémentaires de la vie religieuse (1912) Le Monde Campus le 18 juin à 09h20 Philosophie : les sujets soumis aux candidats au bac L (série littéraire) : Sujet 1 : La culture nous rend-elle plus humain ? Sujet 2 : Peut-on renoncer à la vérité ? Sujet 3 : Explication de texte de Schopenhauer (Le Monde comme volonté et comme représentation, 1818) Le Monde Campus le 18 juin à 09h19 Philosophie : les sujets soumis aux candidats au bac S (série scientifique) : Sujet 1 : Le désir est-il la marque de notre imperfection ? Sujet 2 : Éprouver l’injustice, est-ce nécessaire pour savoir ce qui est juste ? Sujet 3 : Explication d'un extrait de texte Système de logique, de John Stuart MILL.
  5. Micheline

    HISTOIRE/ GÉOGRAPHIE AVEC LE MONDE

    En complément éventuel https://www.lemonde.fr/bac-lycee/article/2018/06/15/bac-2018-revisions-d-histoire-geo-dix-videos-de-cours-incontournables_5315782_4401499.html http://etudiant.lefigaro.fr/bac/revisions-du-bac/terminale-es/histoire-geographie/
  6. Micheline

    Une bouteille dans la mer de Gaza

    En complément éventuel de ce devoir https://www.babelio.com/livres/Zenatti-Une-bouteille-dans-la-mer-de-Gaza/36713 un quiz et ses réponses sur le site Babelio :https://www.babelio.com/quiz/12949/Une-bouteille-dans-la-mer-de-Gaza-de-Valerie-Zenat?qq=29 Un site du net qui explique simplement le conflit Le conflit israélo-palestinien dure depuis plus d'un siècle Le Vif 31/10/17 à 10:51 - Mise à jour à 10:51 Source: Afp Le conflit israélo-palestinien a pris naissance à la fin du XIXe siècle avec le début de l'immigration en Palestine de juifs fuyant l'antisémitisme en Russie et en Europe centrale.Lire plus tard - 'Foyer' juif en Palestine - Le 2 novembre 1917, le gouvernement britannique se dit favorable à l'établissement d'un "foyer national juif" en Palestine. En 1918, l'armée anglaise occupe le pays, placé sous administration militaire. En février 1919, le premier congrès palestinien à Jérusalem refuse l'établissement d'un foyer national juif. En 1922, la Palestine passe officiellement sous mandat de la Grande-Bretagne, qui se heurte à une grande révolte arabe de 1936 à 1939. - Plan de partage - Le 29 novembre 1947, l'ONU vote le partage de la Palestine en deux Etats, un juif et un arabe. Jérusalem est placé sous contrôle international. Ce plan est accepté par les dirigeants sionistes mais rejeté par les leaders arabes et provoque une éruption de violences entre Arabes et juifs. 'Nakba' Le 14 mai 1948, David Ben Gourion proclame la création de l'Etat d'Israël aussitôt après la fin du mandat britannique sur la Palestine. Le premier conflit israélo-arabe éclate le lendemain. Jusqu'au cessez-le-feu en janvier 1949, plus de 760.000 Palestiniens sont poussés à l'exode par l'avancée des forces juives ou chassés de chez eux. Cet exil forcé est baptisé "Nakba" (catastrophe en arabe) par les Palestiniens. Près de 400 villages sont rasés. La Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, revient à la Jordanie et la bande de Gaza à l'Egypte. Guerre de 1967 Le 5 juin 1967, Israël déclenche la guerre contre l'Egypte, la Syrie et la Jordanie, s'emparant en six jours de Jérusalem-Est, de la Cisjordanie, de la bande de Gaza, du plateau syrien du Golan et de la péninsule égyptienne du Sinaï. La colonisation commence peu après la guerre dans les territoires occupés. Elle n'a jamais cessé depuis. Guerre de 1973 Le 6 octobre 1973, l'Egypte et la Syrie attaquent Israël dans le Sinaï et sur le Golan. Après une surprise initiale et de graves revers, l'armée israélienne reprend le dessus au prix de pertes sévères. Grâce à un traité de paix en 1979 avec Israël, l'Egypte récupèrera la totalité du Sinaï. Sabra et Chatila Le 6 juin 1982, les troupes israéliennes envahissent le Liban et assiègent Beyrouth. L'Organisation de libération de la Palestine, créée en 1964, doit quitter le Liban. En septembre, des massacres sont perpétrés dans les camps de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatila à Beyrouth, par des miliciens chrétiens libanais qui avaient été acheminées par l'armée israélienne, déployée tout autour. Autorité palestinienne Le 13 septembre 1993, après six mois de négociations secrètes à Oslo, Israël et l'OLP se reconnaissent mutuellement et signent à Washington une "Déclaration de principes" sur une autonomie palestinienne transitoire de cinq ans. Celle-ci débute le 4 mai 1994 avec un accord au Caire prévoyant qu'Israël évacue 70% de la bande de Gaza et Jéricho (Cisjordanie). En juillet, le chef de l'OLP Yasser Arafat retourne dans les Territoires palestiniens, après 27 ans d'exil. Il y établit l'Autorité palestinienne. Intifadas Le 28 septembre 2000, une visite controversée du chef de la droite israélienne Ariel Sharon sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est entraîne le début de la deuxième intifada, après celle qui avait embrasé les villes palestiniennes de 1987 à 1993. L'armée israélienne réoccupe les principales villes autonomes de Cisjordanie, puis lance en mars 2002 sa plus vaste offensive en Cisjordanie depuis 1967. En janvier 2005, Mahmoud Abbas prend la tête de l'Autorité palestinienne après le décès d'Arafat. En septembre 2005, l'armée israélienne retire son dernier soldat de la bande de Gaza dans le cadre d'un plan de désengagement unilatéral. Le Hamas contrôle Gaza En juin 2007, le mouvement islamiste Hamas, vainqueur des élections palestiniennes en 2006, prend le contrôle de la bande de Gaza à l'issue d'une lutte meurtrière avec le Fatah de Mahmoud Abbas. Celui-ci ne contrôle plus qu'une partie de la Cisjordanie. Le 8 juillet 2014, Israël lance une nouvelle opération contre Gaza pour faire cesser les tirs de roquette et détruire des tunnels creusés depuis l'enclave palestinienne. Le 12 octobre 2017, Hamas et Fatah signent un accord, ouvrant la voie à une réconciliation. ................. https://www.youtube.com/watch?v=ZuBl0xfzw2I Le conflit expliqué par des cartes
  7. Micheline

    Fin des accords de bretton woods

    source encyclopédie universalis Le système monétaire mis en place à Bretton Woods en 1944 répond, pour les Américains, à la volonté d'éviter les crises monétaires, dont on pensait qu'elles avaient entraîné le protectionnisme, le nationalisme, la guerre. Le système se présente comme un retour à l'étalon or qui, avec un système de change fixe, apparaît comme le gage de la stabilité et d'une règle commune. Il s'en éloigne toutefois sur des points essentiels. Les changes fixes entre les monnaies sont ajustables quand il existe un « déséquilibre fondamental ». Les pays ont aussi le droit d'établir des contrôles destinés à limiter les flux internationaux de capitaux. Dans le but de réguler les politiques économiques et de financer les balances des paiements des pays à risque, le Fonds monétaire international, né des mêmes accords, peut apporter à ces pays en difficulté une aide assortie de conseils qui visent à restaurer l'équilibre. Le système repose sur un retour rapide à la parité or des monnaies. Dans un monde où les trois quarts de l'or sont détenus aux États-Unis, les pays doivent avoir recours à l'aide américaine pour reconstituer leurs réserves qui, à défaut d'or, sont essentiellement constituées de dollars. Les accords font du dollar la devise clé dans le système monétaire international et l'étalon or s'efface au profit d'un étalon dollar. La poussée de l'inflation dans les années 1970, qui rend de plus en plus difficile le maintien des parités fixes, entraînera la disparition du système au profit d'un système de taux de change flottants et d'une démonétisation de l'or. Définition de Taux de change flottant le cours des monnaies est déterminé par la confrontation de l'offre et de la demande sur le marché des changes. Pour définir la valeur d’une monnaie, on ne se base pas sur une valeur étalon, mais sur un taux de change qui varie librement sur le marché des changes. Ce système s'oppose à celui de la parité fixe (dans ce cas le taux de change est déterminé par l'Etat ou la banque centrale qui émet la monnaie par rapport à une monnaie de référence, en général le dollar) dont l'abandon fut programmé par le système de Bretton-woods et reste le plus utilisé actuellement dans le monde. ............. voir vidéos https://education.francetv.fr/matiere/economie/seconde/video/15-aout-1971-la-fin-du-systeme-de-bretton-woods Bretton Woods : l’hégémonie du dollar américain - 03:33
  8. Micheline

    Niveau de langue

    pas top top mais pas grave!
  9. Micheline

    Niveau de langue

    Tu n'as pas forcément commis un impair , ma réponse relevait plutôt d'un conseil.Une autre formulation aurait été préférable. C'est pôgrave!
  10. Micheline

    Niveau de langue

    Bonsoir, Selon moi, cette phrase,( niveau de langue courant) est à réserver à l'expression orale. A l'écrit, cette tournure familière, bien que correcte, est à mettre en rapport avec le niveau de langage du contexte.
  11. Micheline

    un site d'aide aux dissertations et explications de texte

    philo sur youtube (,en plus des vidéos de Monsieur Phi) https://education.francetv.fr/matiere/philosophie/terminale/dossier/revisions-du-bac-philosophie
  12. Micheline

    Bonjour :D

    Un "bis repetita des années 60, qui pourrait, selon moi, contribuer à la baisse du taux d'échec en première année de licence: le rétablissement d'une année de propédeutique. En lettres modernes, par exemple, elle portait sur l'étude de trois disciplines: littérature ou philo, histoire et langue vivante, qui facilitait le choix ultérieur de l'orientation . Aux cours magistraux dans le grand amphi de la Sorbonne s'ajoutaient des TD et les assistants de la fac y initiaient les jeunes bacheliers à des méthode de travail. La réforme de la licence, en 1966, a défini un premier cycle de deux ans, semblable à la propédeutique en sciences (tronc commun), mais désormais spécialisé en neuf sections en lettres et sciences humaines (lettres classiques, lettres modernes, langues vivantes, histoire, histoire de l’art et archéologie, géographie, philosophie, psychologie, sociologie) ; on devait choisir désormais sa discipline dès l’entrée à l’université.
  13. Micheline

    Bonjour :D

    16 janvier 2018 à L' Assemblée: extrait de séance M. Jean-Michel Blanquer, ministre. Madame Faucillon, je vous remercie de cette question, qui permet de prolonger la discussion sur un sujet évoqué précédemment et que je juge très important. Nous devons en effet aller plus loin dans le prérecrutement. Cela nécessite de développer les processus initiés par la loi de 2013, qui ne concernent aujourd’hui que quelques centaines d’étudiants par an. Les évolutions prochaines iront dans ce sens. Le déploiement du prérecrutement passe d’abord par les bourses, qui peuvent être octroyées dès le lycée à des élèves exprimant le souhait de devenir professeur. Une autre voie, qui m’est chère, est l’évolution du statut des assistants d’éducation, aujourd’hui au nombre de 50 000 environ en France. Une bonne part d’entre eux envisagent d’être professeur, mais leur statut est davantage un frein qu’un accélérateur, ce qui est paradoxal. Nous ferons évoluer leur statut pour qu’il devienne un avantage et permette aux assistants d’éducation de mieux se préparer à la fonction professorale ; c’est un point important. Je prends note que vous êtes favorable à l’idée d’un concours en fin de licence ; c’est une option intéressante. La situation actuelle, avec le concours en fin de master 1, ne satisfait pas tout le monde et suscite beaucoup d’interrogations. La réflexion est ouverte. J’ai d’ailleurs demandé au nouveau Conseil scientifique de l’éducation nationale de se saisir de cette question, et il se pourrait que votre proposition soit retenue. Ce sera l’objet de discussions dans les temps à venir. Nous devons en tous les cas nous accorder sur les objectifs de diversité sociale et d’efficacité du recrutement des enseignants. ................ Peuvent se présenter au concours du crpe Les contractuels avec trois ans d'expérience dans un service public et une licence (bac+3). Y compris les enseignants non titulaires ayant travaillé dans un établissement scolaire public ou privé, en France ou à l'étranger. A eux, le second concours CRPE interne.
  14. Micheline

    Bac ES 2018 révisions

    Bac ES 2018 : dix articles du « Monde » pour enrichir sa copie de sciences économiques et sociales A quinze jours de l’épreuve reine du bac ES, cette sélection d’articles et de vidéos par le professeur de SES et blogueur Claude Garcia aidera les candidats à faire la différence le jour J. Réviser l’épreuve de sciences économiques et sociales Avec l’émission « Entendez-vous l’éco ». « Classes, stratification et mobilités sociales » Comment analyser la structure sociale ? (retour sur les auteurs phares du programme : Weber, Marx, Bourdieu, Mendras) ; définition et critique de la classification en CSP ; et mobilité entre classes sociales. Avec Igor Martinache, professeur agrégé de sciences économiques et sociales à l’université de Lille et collaborateur régulier du mensuel « Alternatives économiques ». « Croissance, fluctuations et crises » Quelles sont les sources de la croissance ; la construction de l’outil PIB et ses limites ; distinction progrès techniques endogènes et effets sur la croissance ; fluctuation : désinflation, dépression et déflation. Avec Caroline Gey, professeure agrégée d’économie, détachée comme pédagogue à la Cité de l’économie et de la monnaie. « Regards croisés » pour recouper économie et sociologie autour de la thématique « travail, emploi, chômage » Retour sur les grandes définitions à maîtriser : taux de salaire réel, salaire d’efficience, salaire minimum ; notions expliquées et mises en perspective via l’analyse du chômage pour les keynésiens et leur politique de relance par la demande, opposition de la relance de l’emploi entre keynésiens et néoclassiques, etc. Avec Erwan Le Nader, président de l’APSES, professeur de SES au lycée Christophe-Colomb de Sucy-en-Brie (Val-de-Marne) et Vincent Grimault, journaliste à Alternatives économiques. « Economie du développement durable » Notions de biens communs, de soutenabilité ; capital naturel, physique, humain et institutionnel. Avec Muriel Cesbron, professeur de SES au lycée Rodin (Paris 13e) et Arnaud Gantier, Youtubeur, Stupid Economic. A savoir : il est aussi possible de retrouver des corrigés de sujets de bac sur le site de France Culture. NDE | 07.06.2018 à 18h32 • Mis à jour le 07.06.2018 à 18h43 Programmes Podcasts Géopolitique THÈMES Cinéma Littérature Peinture Théâtre Musique ÉMISSIONS UNIVERSITÉ DE STRASBOURG Accueil Émissions Entendez-vous l'éco ? Les penseurs du travail ENTENDEZ-VOUS L'ÉCO ? par Maylis Besserie DU LUNDI AU JEUDI DE 14H00 À 15H00 SAVOIRS Les penseurs du travail 4 épisodes disponibles Réécouter Les penseurs du travail (1/4) : L'extension du concept de travail 59 MIN Les penseurs du travail (1/4) : L'extension du concept de travail ENTENDEZ-VOUS L'ÉCO ? LE 28/08/2017 Du simple facteur de production à la valeur travail, les grands penseurs Smith, Marx, Sismondi… ont élaboré les fondements historiques d’un concept mouvant.... Réécouter Les penseurs du travail (2/4) : La Loi du travail 58 MIN Les penseurs du travail (2/4) : La Loi du travail ENTENDEZ-VOUS L'ÉCO ? LE 29/08/2017 Du droit du travail au salariat, en passant par les rapports employeurs/employés et les contrats; retour sur les évolutions du droit du travail et ses... Réécouter Les penseurs du travail (3/4) : Rage against the machine 58 MIN Les penseurs du travail (3/4) : Rage against the machine ENTENDEZ-VOUS L'ÉCO ? LE 30/08/2017 L'humain et la machine doivent-ils être opposés ? Quel impact le progrès technique a-t-il sur nos manières de travailler et comment le travail s'est-il... Réécouter Les penseurs du travail (4/4) : Débat : Le sens du travail 59 MIN Les penseurs du travail (4/4) : Débat : Le sens du travail ENTENDEZ-VOUS L'ÉCO ? LE 31/08/2017 Quel avenir pour le travail, quelle sera sa place dans nos sociétés; mais également quel(s) sens prend-il pour l'individu et pour les sociétés ? La discussion...
  15. Micheline

    un article de presse

    Je n'ai vu aucune faute!
×