Aller au contenu

Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Dernière heure
  2. koukolo

    chimie cinetique

    Quand on ajoute une solution de chlorure de fer (III), qui est de couleur jaune orangé, dans de l’eau oxy- génée, on peut faire les constatations expérimentales suivantes : - il se produit un dégagement gazeux, - ce dégagement gazeux commence dès qu’on verse la solution de chlorure de fer (III), - on peut facilement montrer que ce gaz est du dioxygène, - aussi longtemps que le dioxygène se dégage, le mélange réactionnel possède une couleur verte, - dès que le dégagement gazeux cesse, il suffit de verser de l’eau oxygénée dans le mélange réactionnel pour que, de nouveau, le dioxygène se dégage et on peut refaire cette opération autant de fois que l’on veut, - le pH du mélange réactionnel ne varie pas, - le mélange réactionnel reprend la couleur jaune orangé dès que le dégagement de dioxygène cesse. Quelle expérience simple permet de montrer que le dégagement gazeux est du dioxygène ? Quels sont les ions présents dans une solution de chlorure de fer (III) ? Quel est l’ion qui confère à cette solution la couleur jaune orangé ? Quel est l’ion qui peut conférer une couleur verte au milieu réactionnel ? Comment expliquez-vous le changement de couleur du milieu réactionnel ? L’eau oxygénée (ou peroxyde d’hydrogène) a pour formule H2O2 et elle fait partie de deux couples rédox : H2 O2 / H2 O et O2 / H2 O2 . Écrire la réaction qui peut se produire lorsque la molécule de peroxyde d’hydrogène réagit sur elle-même (réaction de dismutation). A partir des constatations expérimentales, retrouver les diverses réactions qui se produisent à partir de l’instant où l’on verse la solution de chlorure de fer (III), dans de l’eau oxygénée, jusqu’au moment où le mélange réactionnel retrouve sa couleur jaune orangé. En déduire que la solution de chlorure de fer (III) catalyse la réaction de dismutation du peroxyde d’hydrogène. Pourquoi le pH du mélange ne varie-t-il pas entre le début et la fin de la réaction de dismutation du peroxyde d’hydrogène ? @Barbidoux ??
  3. Daccord pas de soucis merci beaucoup
  4. Aujourd’hui
  5. Bonsoir, je dois rendre une explication de texte sur un extrait de La raison dans l'histoire d'Hegel (ci-joint) pour demain mais je ne comprends rien.
  6. C8H10N4O2

    approximation

    Oui je suis d'accord donc affirmer que l'approximation et la valeur exacte "ont les n premières décimales en commun" n'est pas correct stricto sensu. C'est dommage parce que c'est une image très parlante pour imaginer que deux nombres sont littéralement égaux jusqu'à une certaine valeur et ne diffèrent qu'à partir d'un certain point
  7. Barbidoux

    approximation

    approximer un nombre à 10-n près signifie que x est compris entre x-5*10 n-1≤x<x+5*10n-1 e Par exemple 3,1416 qui est une approximation de π à 10-4 signifie que la valeur de π est telle que 3.14155<π<314165 (application des règles d'arrondissage de la valeur d'un nombre réel au rang 10-n)
  8. Barbidoux

    Stéréochimie

    A1------------ (CH3)2C=CH-CH2-CH2-CHOH-CH3 C8H16O 2-Methyl-2-hepten-6-ol A2------------ oui A3------------ Carbone asymétrique * Représentation de cram des deux énantiomères A4------------ M(C8H16O)=8*12+16+16=128 g/mol [C8H16O]=10^(-15)/128=7.81*10^(-18) mol/L B1------------ Motif de base des acides aminés acide aminé le plus simple (sans carbone asymétrique) Glycine NH2CH2COOH un autre (sans carbone asymétrique) acide 1-amino isobutirique NH2C(CH3)2COOH B2------------ Le plus simple (avec carbone asymétrique) alanine NH2CH(CH3)COOH C1/2------------
  9. -------------- A -------------- facteur de dilution = 1.00*10^(-2)/(2.00*10^(-3))=5 --------- Volume de solution mère à prélever = 50/5=10 mL -------- On introduit dans une fiole jaugée de 50 mL propre (rincée avec de l'eau déionisée) 10 mL de solution mère prélevée avec une pipette de 10 ml propre (rincée avec la solution mère). On complète jusqu'au trait de jauge avec le l'eau dionée et l'on homogénéise la solution. -------------- B -------------- n(MnO4^(-))=[MnO4^(-)]*V(MnO4^(-))=2*10^(-3)*0.02=4*10^(-5) mol n(C2O4^(2-))=[C2O4^(2-)]*V(C2O4^(2-))=5*10^(-3)*0.02=1.00*10^(-4) mol ---------- Couples en présence MnO4^(-)/Mn^(2+) et C2O4^(2-)/CO2 Equations électroniques (électrochimiques) correspondant aux couples : MnO4^(-)+5*e^(-)+8*H^(+)--> Mn^(2+)+4*H2O C2O4^(2-) --> 2*CO2+2^*e^(-) ------- Réaction redox 2*MnO4^(-)+5*C2O4^(2-) +16*H^(+)--> 2*Mn^(2+)+10*CO2+8*H2O -------- Tableau d'avancement de la réaction : …………2*MnO4^(-)+5*C2O4^(2-) +16*H^(+)--> 2*Mn^(2+)+10*CO2+8*H2O t=0…………..a…………….b……………excès……….0………………0………excès t……………(a-2*x)……(b-5*x)…………excès……….2*x…………10*x………excès où a=n(MnO4^(-))=4*10^(-5) mol b=n(C2O4^(2-))=1.00*10^(-4) mol La réaction est supposée non inversible (totale) et l'avancement final est égal à l'avancement maximal xm obtenu lors de l'épuisement d'un ou des réactifs s'ils sont initialement présents dans les proportions stoechiométrique de la réaction. On se trouve dans le cas où a/2=b/5=xm=2*10^(-5) mol Tableau d'avancement de la réaction : …………2*MnO4^(-)+5*C2O4^(2-) +16*H^(+)--> 2*Mn^(2+)+10*CO2+8*H2O t=0…………..a…………….b……………excès……….0………………0………excès tfin……….…(0)………..…(0)……………excès……….2*a/2…………10*a/2………excès
  10. koukolo

    Stéréochimie

    A. On considère la formule topologique d’une molécule de phéromone qui appartient à un insecte nuisible pour les conifères : 1. Donner la formule semi-développée et la formule brute de cette molécule. 2. Cette molécule possède-t-elle des diastéréoisomères Z et E ? Cette molécule possède un carbone asymétrique. Préciser lequel et donner les représentations de Cram pour les molécules des deux énantiomères. Vous pouvez représenter le groupement ayant un grand nombre de carbone par sa formule brute. Pour attirer ces insectes nuisibles vers des forêts non exploitées, on les attire à l’aide de pièges ren- -15 On donne les masses atomiques en g.mol-1 : M(H) = 1 ; M(C) = 12 et M(O) = 16 fermant une solution de la molécule de phéromone à 10 d’une telle solution. g.L . Calculer la concentration molaire B. Les acides -aminés possèdent une fonction acide carboxylique et, greffé sur le carbone voisin de cette fonction, un groupement amino (NH2). Donner la formule, la plus simple possible, de l’acide -aminés qui ne possède pas de carbone asy- métrique. Existe-t-il d’autres acides -aminés qui ne possèdent pas de carbone asymétrique ? Si oui, donner un exemple. Donner la formule, la plus simple possible, de l’acide -aminés qui possède un seul carbone asymé- trique. Dessiner les représentations de Cram pour les molécules des deux énantiomères C. On a représenté ci-dessous les formules topologiques dans l’espace (avec les conventions de la repré- sentation de Cram) d’une molécule qui possède deux carbones asymétriques. 1. Traduire chaque formule topologique en représentation de Cram en rajoutant les symboles des atomes d’hydrogène et les liaisons vers les atomes d’hydrogène. 2. Vous devrez ensuite préciser, en justifiant votre affirmation, pour chacune des flèches, si elles relient des énantiomères ou des diastéréoisomères. @Barbidoux ??
  11. Bojour, voici une exercice d'un dm de chimie que je doit faire pour demain. qlq un peut m'aider? Regardez les photos en bas! merci d'avance. A. 1. 2. B. 3. 4. 5. 6. C. On veut préparer une solution diluée de permanganate de potassium de concentration –3 on dispose du matériel suivant : C1=2,00.10 mol.L à partir d’une solution mère de concentration C0=1,00.10 mol.L . Pour cela –1 –2 –1 – béchers de 50 ml, 100 ml et 250 ml; – pipettes graduées de 5 ml, 10 ml et 20 ml ; – pipettes jaugées de 5 ml, 10 ml et 20 ml ; – erlenmeyers de 50 ml, 100 ml et 250 ml ; – fioles jaugées de 50 ml, 100 ml et 250 ml. Quel volume de solution mère faut-il prendre pour préparer 50 ml de solution diluée ? Décrire, en précisant le matériel utilisé, le protocole à suivre pour obtenir les 50 ml de solution diluée. On mélange, dans un bécher, un volume V1=20,0 mL de la solution diluée de permanganate, un vo- lume V2=20,0 mL d’acide oxalique de concentration C2=5,00.10–3 mol.L–1 et quelques gouttes d’acide sulfurique concentré. Quelle est, au moment du mélange, la quantité de matière n01 d’ions permanganate ? Quelle est, au moment du mélange, la quantité de matière n02 d’acide oxalique ? Écrire l’équation de la réaction qui va ensuite se produire, sachant qu’elle met en jeu les couples : MnO –4 / Mn2+ et CO2 / H2C2O4 Dresser le tableau d’avancement de cette réaction et en déduire qu’elle se fait dans les conditions stœchiométriques. Donner la valeur de l’avancement maximal Xmax. Quand on réalise le spectre d’absorption de la solution diluée de permanganate de potassium, on obtient le résultat ci-après : ◄ Document 2 : couleur perçue en fonction de la longueur d’onde de la lumière reçue Quelle est l’espèce chimique responsable de l’absorbance de la solu- tion? Quelle est la couleur d’une solution de permanganate de potas- sium ? Pour la suite du problème, on considérera qu’il n’existe, dans le milieu réactionnel, que cette seule espèce responsable de l’absorbance. Si l’on veut réaliser un suivi spectrophotométrique de la réaction du per- manganate de potassium sur l’acide oxalique en milieu acide, à quelle longueur d’onde faudra-t-il se placer ? 3. Quand on réalise cette réaction, dans les conditions du B), quelle est la couleur finale du mélange réactionnel ? Que vaut alors l’absorbance ? D. Sitôt le mélange réalisé, dans les conditions du B), on en place une petite quantité dans la cuve d’un spectrophotomètre, à la date t = 0. On relève ensuite la valeur de l’absorbance du milieu réactionnel, en fonction du temps, et on obtient la courbe ci-dessous : L’absorbance A(t) est reliée à l’avancement de la réaction X(t) par la relation: X(t) =(2.10–5–A(t)x10–5)mol. 1. Tracer la courbe qui donne l’avancement de la réaction X(t) en fonction du temps. 2. Pourquoi, en examinant les deux courbes qui correspondent à A = f(t) et X = g(t), peut-on facilement retrouver quel est le réactif limitant et quelle est la valeur de l’avancement maximal ? Définir le temps de demi-réaction et déterminez sa valeur pour cette expérience. Quelle est la durée de la réaction des ions permanganate sur l’acide oxalique ? Comment varie, en général, la durée d’une réaction en fonction de la concentration des réactifs? Peut-on dire que ce résultat est vérifié lors de cette expérience. Justifier votre réponse. E. On recommence la même expérience, en ne modifiant qu’un seul paramètre: la concentration en acide oxalique, C' = 2,50.10-3 mol.L-1. On suit l’avancement de la réaction au spectrophotomètre. 2 1. Dans cette seconde expérience, calculer la nouvelle quantité de matière en acide oxalique. 2. Quelle est, lors de cette seconde expérience, le réactif limitant et la valeur de l’avancement final ? 3. Quelle sera la valeur de l’absorbance lorsque cette deuxième expérience sera terminée ? @Barbidoux aussi bon en chimie? si oui ça serrait super!
  12. Comme permet de le vérifier, la représentation graphique de f, sur ]-oo ; -1 [ f est croissante sur ]-1; 2-V3[ f est croissante sur ]2-V3; 1[ f est décroissante sur ]1; 2+V3[ f est décroissante sur ]2+V3; +oo[ f est croissante Reste à le démontrer en étudiant le signe de la dérivée de f. Je vais devoir m'absenter. Continue à proposer tes réponses, mes collègues prendront ma suite
  13. julesx

    Dm de maths

    L'exponentielle, oui, mais les complexes ?
  14. C8H10N4O2

    approximation

    Bonsoir à tous, Une petite question : J'entends souvent dire que lorsqu'on a une approximation d'un nombre à 10-n près, cela signifie que notre approximation et ce nombre ont les n premières décimales en commun. Or si 3,1 qui est une approximation de Pi à 10-1 près a bien la 1ère décimale en commun avec Pi, 3,1416 qui est une approximation de Pi à 10-4 près ne partage pas avec Pi sa 4ème décimale. C'est peut-être pinailler mais du coup cette définition "ont les n premières décimales en commun" me gène. Qu'en pensez-vous ? Est-ce une expression qui vous est familière ?
  15. maël/missme

    Zola

    D'accord Merci Moîravita
  16. Oui ta formule est juste (désolé j'ai lu trop vite ) et le début de ton calcul aussi. (NB ma formule est la même que la tienne car vu' = u'v) Mais la suite de ton calcul est faux. Pour me faire pardonner mon erreur de jugement, je te développe le numérateur : (2x-2)*(x²-1)-(x² - 2x+3)*(2x) = (2x³-2x -2x² +2) - [2x³-4x² +6x] = 2x³ -2x -2x²+2 -2x³ +4x² -6x = 2x² -8x +2 Sais tu étudier le SIGNE de ce trinôme du second degré (ax²+bx+c) ? NB Le signe du dénominateur est évident (c'est un carré)
  17. moîravita

    Nature / Fonction

    Analyse syntaxique = analyse grammaticale dans cet exercice .
  18. moîravita

    Zola

    C'est bien . le titre" L'assommoir" devrait être écrit en italique , comme tu l'as fait pour les autres oeuvres . de même que "J'accuse". Le naturalisme est un nom donné après coup à la vision que Zola exprime dans ses romans. Renseigne-toi sur le naturalisme (en littérature et en art pictural). Maupassant est réaliste , non naturaliste .Ils se rendait régulièrement , comme d'autres écrivains, aux "Soirées de Médan". Cerne bien la différence entre ces deux mouvements littéraires .
  19. Lilirose

    Nature / Fonction

    Bonjour, J'ai besoin d'aide pour la question suivante : 4. Analysez d’un point de vue morphologique et syntaxique tous les mots de la phrase «Jean a écrit un mémoire intéressant l’année dernière.» Voici mon début de réponse: « Jean » Informations morphologiques : nom propre de personne, masculin Analyse syntaxique : fonction syntaxique de sujet du verbe « a écrit » « a écrit » Informations morphologiques : verbe Analyse syntaxique : fonction syntaxique de ??? « un » Informations morphologiques : article indéfini, singulier, masculin Analyse syntaxique : fonction syntaxique de ??? « mémoire » Informations morphologiques : nom commun, singulier Analyse syntaxique : fonction syntaxique de COD « intéressant » Informations morphologiques : adjectif qualificatif, singulier Analyse syntaxique : fonction syntaxique d’épithète « l’ » Informations morphologiques : article défini élidé, singulier Analyse syntaxique : fonction syntaxique de ??? « année » Informations morphologiques : nom commun, féminin singulier Analyse syntaxique : fonction syntaxique de ??? « dernière » Informations morphologiques ??? Analyse syntaxique : fonction syntaxique de ???
  20. Moi je n'est pas appris comme sa et ma formule est juste car elle vient de mon cours donc je vais me débrouiller toute seul puisque a chaque fois c'est toujours faux ce que fait
  21. pzorba75

    Dm de maths

    L'exponentielle (allégée toutefois) est au programme de la classe de 1ère Spécialité Blanquer.
  22. Si F'(x)= 3-2*x+x² est correcte et je n'ai pas vérifié, quel est son signe? Revoir le signe du trinôme du second degré, delta et tout le tra-la-la...
  23. Pour la première question j'ai fait F'(x)= (2x-2)*(x²-1)-(x² - 2x+3)*(2x) diviser par (x²-1)² F'(x)=(2x²-2x)-(-1+6) F'(x)= 3-2*x+x² diviser par -1+x² Pour la variation je sais pas
  24. Sujet qui aurait du être posté sur le forum sciences..... 1a---------------------- La longueur d’onde est une une longueur, caractéristique d'une onde monochromatique dans un milieu homogène, définie comme la distance séparant deux maxima consécutifs de l'amplitude. 1b---------------------- U.V <400 Violet[ ...........] 800 Rouge <infra rouge 1c---------------------- lambda = C/nu=3*10^8/(333*10^12)=9.00*10^(-7) m =900 nm Domaine I.R 2a---------------------- Salves 2b---------------------- amplitude de signal de retour plus faible 2c---------------------- ∆T=2.5 ns 2d---------------------- ∆t*C=2*x ==> x=c*√t/2=3*10^(8)*2.5*10^(-8)/2= 3.75 m
  25. maël/missme

    Zola

    Bonjour Je viens de finir Thérèse Raquin. Je dois faire une fiche pour mon cahier de lecture. Je commence pas une biographie de Zola. Pouvez-vous, s'il vous plaît me corriger et me dire si j(ai dit l'essentiel et si j'ai bien compris ? Merci AUTEUR Émile Zola nait à Paris en 1840. Son père, un ingénieur italien, meurt alors qu’il n’a que sept ans. Il grandit à Aix-en-Provence. Il mène auprès de sa mère une vie modeste. Après avoir échoué au baccalauréat, il s’établit à Paris en 1858 où il tente de vivre de sa plume en travaillant pour des journaux et dans la publicité. Engagé à côté des républicains contre les abus du pouvoir impérial, ami du peintre Paul Cézanne et des impressionnistes, il est également un admirateur de Flaubert et des frères Goncourt. En 1867, il publie son premier roman Thérèse Raquin qui suscite de vifs débats.En 1868, il entreprend la vaste fresque des Rougon-Macquart, Histoire naturelle et sociale d’une famille sous le second Empire qui voit le jour en 1871 et s’achève en 1893. Elle comprend vingt romans, tous préparés par de minutieuses enquêtes sur le terrain. Avec L’Assommoir, en 1877, Zola devient le romancier le plus célèbre de son temps. Devenu chef de file du naturalisme, Zola réunit alors dans sa demeure de Medan un groupe de fidèles, dont Maupassant. Persuadé de l’innocence du capitaine Dreyfus, condamné pour espionnage, l’écrivain s’engage pour sa réhabilitation. En 1898, l’article « j’accuse ! » qu’il publie dans le journal l ‘Aurore est un véritable coup de tonnerre. Il dénonce l’antisémitisme des militaires. Condamné à la prison, Zola se réfugie en Angleterre. Il remportera la victoire : Dreyfus sera gracié en 1899.De retour à Paris, il meurt en 1902 d’une asphyxie peut-être d’origine criminelle. SES PRINCIPALES ŒUVRES La série des Rougon-Macquard . L’Assommoir (1877) . Au Bonheur des dames (1883) . Germinal (1885) . La Bête humaine (1890) . Le Docteur Pascal (1893)
  26. Lilirose

    Les compléments

    Merci bcp pour ton aide
  1. Charger plus d’activité
×
×
  • Créer...