Aller au contenu

Vous êtes profs de quoi ?


Olivier du 07
 Share

Messages recommandés

  • 7 mois plus tard...
  • E-Bahut

Une autre question qui moi me turlupine depuis longtemps (étant tentée par l'enseignement sans vraiment y aller) c'est de savoir comment vous en êtes venu à l'enseignement ? Est-ce parce que vous aviez dans votre entourage des enseignants et au fond ça a toujours été évident pour vous ou bien suite à des expériences en entreprise, que vous vous êtes réorienté vers l'enseignement ? 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut
il y a 41 minutes, Liu a dit :

Une autre question qui moi me turlupine depuis longtemps (étant tentée par l'enseignement sans vraiment y aller) c'est de savoir comment vous en êtes venu à l'enseignement ? Est-ce parce que vous aviez dans votre entourage des enseignants et au fond ça a toujours été évident pour vous ou bien suite à des expériences en entreprise, que vous vous êtes réorienté vers l'enseignement ? 

Comment dis-tu déjà: Socialisation primaire ou secondaire?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

On a besoin de profs de français.

Mon fils, master de philo, pas de poste au CAPES Philo, dans la foulée passe le CAPES de Français, le rate de 2 points .

Retente l'année suivante en le préparant , et l'obtient facilement sans formation préalable . Mais on le lui a fait payer ensuite, impossible qu'un prof  de français  ne vienne pas du sérail français, donc redoublement de la 1° année, mais on l'avait prévenu, il n' a pas été étonné.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

On manque de professeurs de français, maths, anglais et de professeurs des écoles dans certaines académie. Mais en dehors de ces disciplines, malheureusement (ou heureusement, ça depend comment on se place) le niveau d'admission est vraiment élevé.

@ Mamy : On peut redoubler l'année durant laquelle on est professeur stagiaire ? 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Eh bien, je suis comme Moîravita.

En quatrième j'ai pensé que c'était super. Ma mère était prof....J'ai voulu enseigner aussi. Evidence...

Alors j'ai fait tout le cursus. Mais j'ai juste passé la maîtrise avant les barricades de mai 68! Et puis les bébés, les enfants...Puis à 40 ans, j'ai repris, passé le capes " pour voir"...je suis retournée en fac (congé formation) avec un plaisir énorme pour l'agreg et puis ...difficile de laisser ce plaisir d'étudier, creuser, apprendre, j'ai continué avec un dea ( en 3 ans parce que j'avais quand même la famille et 180 élèves à gérer) j'ai pensé à un doctorat mais c'est le mari qui a calé. 

Et comme Moîravita, c'esr pour la vie, " prof un jour, prof toujours".... 

J'ai écrit deux fois le mot:"plaisir". Oui, ça me plaît. (C'est la retraite qui ne me plaît pas. )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Merci pour ce témoignage, OOma, Mon parcours ressemble au vôtre , mais par contre , la retraite , très tôt consentie, m'épanouit énormément . Je puis enfin profiter de mes études pour moi-même , non pas uniquement vouées à l'enseignement ,  et … pour aider au bahut . je puis enfin me consacrer à des activités artistiques et sportives que le métier d'enseignante , si prenant, si envoûtant  face au métier de mère , ne permettait pas . 

Courage à vous, prenez du bon temps et rejoignez -nous,  avec plaisir , sur ce forum 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 années plus tard...
  • E-Bahut
Le 06/06/2017 à 09:16, OOma a dit :

Et comme Moîravita, c'est pour la vie, " prof un jour, prof toujours".... 

J'ai écrit deux fois le mot:"plaisir". Oui, ça me plaît. (C'est la retraite qui ne me plaît pas. )

Bonjour,

Tout à fait par hasard, je " tombe " sur ce fil de discussion. Dans " Moi et l'informatique ", il y aurait assez de matière pour écrire un bouquin mais il ne serait pas drôle ! :(

>> " prof un jour, prof toujours ", << je plussoie sans la moindre hésitation. 👍

>> " J'ai écrit deux fois le mot:"plaisir". Oui, ça me plaît. (C'est la retraite qui ne me plaît pas. ) " << À l'approche de mes 81 ans, cela fera donc 21 ans en septembre que je suis retraité de l'E.N. La seule et unique chose que je n'aime pas dans cet état, c'est l'accumulation des années qui me rapprochent inéluctablement de la sortie.

Durant ces 20 années écoulées, j'ai goûté et continue de goûter ma pleine liberté d'action bien loin de l'emploi du temps que m'imposa le métier de prof.

Je suis totalement d'accord sur la sensation de plaisir que l'on éprouve en aidant, nous sommes des épicuriens.  :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
 Share

×
×
  • Créer...
spam filtering