Aller au contenu

Am@ndine

Membres
  • Compteur de contenus

    40
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4

Am@ndine a gagné pour la dernière fois le 17 septembre

Am@ndine a eu le contenu le plus aimé !

1 abonné

À propos de Am@ndine

  • Rang
    Apprenti Posteur

Informations

  • Classe
    Autre
  • Sexe
    Fille
  • Pays/Ville
    France

Visiteurs récents du profil

233 visualisations du profil
  1. Am@ndine

    Platon,Gorgias rhétorique

    On peut se dire qu'être réfuté c'est a priori une mauvaise chose, c'est être remis en cause et cela peut être blessant de s'entendre dire que l'on a tort. Mais pour Platon, c'est une chance, c'est quelque chose de positif. Etre réfuté, c'est être détromper (littéralement, être sortie de l'erreur, de l'ignorance) être réfuté par autrui me permet de m'instruire, d'avancer vers la vérité. C'est sortir de la caverne. (Je ne sais pas si ton enseignant a mentionné en cours cette allégorie)
  2. Am@ndine

    Platon,Gorgias rhétorique

    Pour saisir l'idée principale, demandez-vous quelle est la thèse (l'idée) défendue par Platon. Quelle conception du dialogue défend t-il ? Pour ce qui est des conditions d'un dialogue authentique, elles sont énoncées dans ma réponse précédente.
  3. Am@ndine

    Platon,Gorgias rhétorique

    Platon dénonce l'incapacité des personnes à discuter c'est-à-dire à avoir une véritable conversation c'est-à-dire à se parler dans le but moralement louable de s'instruire mutuellement. La plupart des personnes au lieu de discuter se disputent. Ce qui distigue la conversation de la dispute c'est la finalité de cette dernière : la personne vise à avoir raison et ne donne en fait aucun crédit aux paroles/arguments d'autrui. C'est un dialogue qui devient vite un dialogue de sourd et un dialogue violent. Platon hésite à poursuivre avec Gorgias car il ignore qu'elle est sa conception du dialogue. Il ignore si l'intention de Giorgias est d'avoir raison à tout prix ou bien de s'instruire par la conversation. Ici s'oppose l'attitude du sophiste (qui par le dialogue veut le pouvoir; incarnée par Gorgias) et celle du philosophe (portée par Platon qui par le dialogue cherche la vérité).
  4. Am@ndine

    rédaction peu commune

    Moiravita est une experte ! Tu as raison. Bonne continuation !
  5. Am@ndine

    rédaction peu commune

    Quelques corrections en attendant d'avoir des avis d'experts ! Un jour, un ingénieur du nom de Mathis qui, après ses études, n'avait toujours pas trouvé d'idée d'invention, ce qui lui avait valu d'être très pauvre, errait dans la rue de la Grange aux Belles. Il fut interpellé par une discussion : un nouveau banquier s'installait en ville. L' ingénieur y vit une occasion de faire fortune : il avait, en effet, trouvé un moyen de transformer le charbon en diamant. Il s'empressa donc de téléphoner au banquier, du nom d'Anselme. Les deux hommes se donnèrent rendez-vous le lendemain , rue David Danger, dans le XIX è arrondissement de Paris. Les deux hommes décidèrent de s'arrêter dans un café non loin de leur lieu de rendez-vous afin de discuter tranquillement. L'ingénieur sortit de son sac les plans des matériaux dont il avait besoin afin de réaliser son projet. Anselme se mit à analyser les plans qu'il trouva plutôt correct car il était lui aussi un homme de science avait une certaine connaissance dans le domaine . Mathis avait besoin de cinq cent-mille franc afin de pouvoir débuter son oeuvre. Le banquier, après un temps de réflexion, car la somme demandée par l'ingénieur équivalait à soixante pourcent de ce que possédait sa banque décida d'accepter. Il lui remit la somme d'argent la semaine suivante. Trois mois passèrent et le banquier n'avait toujours aucune nouvelle de la part de Mathis l'ingénieur. Un ami de Anselme vint lui faire part d'une rumeur un banquier se serait laissé entourlouper par un ingénieur qui lui avait fait croire qu'il pouvait transformer du charbon en diamant. L'homme comprit qu'il s'agissait de lui. Le banquier demanda à son ami où se trouvait l'ingénieur puis fou de rage il s'empara d'une carabine qui était entreposée dans son bureau. Il se rendit dans le bar et vit Mathis. Le regardant droit dans les yeux il tira...
  6. Am@ndine

    accord du participe passé avec avoir

    C'est bien ce que je pensais (pourtant je ne suis pas Blanquiste ! -néologisme qui n'existe probablement pas mais qui sonne bien, vous ne trouvez pas ? - On simplifie. Mais comme on ne veut pas vraiment simplifier. (schizphrénie quand tu nous tiens ! ) On laisse aussi l'ancienne règle s'appliquer. Ce qui est en définitive compléxifie. Je crois qu'il en va de même quand on a essayé de simplifier l'orthographe de certains mots : nénuphar, peut s'écrire avec le ph ou un f....
  7. Am@ndine

    accord du participe passé avec avoir

    Avec le "en" pas d'accord (du moins c'est ce que j'ai retenu) mais il me semblait que l'accord pouvait se faire (était toléré) si le en remplace un COD. Il me semble que c'est le cas ici, non?
  8. Am@ndine

    accord du participe passé avec avoir

    Je pense que la suppression de l'accord avec l'auxiliaire avoir serait une très bonne chose. On devrait s'en tenir à cette règle simple que tout le monde peut comprendre et appliquer : avec l'auxiliaire avoir, il n'y a pas d'accord. Je salue nos amis belges pour leur ouverture d'esprit. Ce type de réforme est toujours à l'origine de psychodrame en France. La question est pourquoi ? Pour moi, la langue est un outil permettant le partage de sa pensée, bien plus qu'un pur exercice de style formel pour académicien. L'absence d'accord avec avoir n'entame en rien notre capacité à penser une réalité tout comme une faute d'othographe n'efface pas la pertinence ou l'intérêt d'une idée. C'est surtout qu'en France, plus peut-être d'ailleurs, l'orthographe est aussi un outil de selection...Et chacun sur le sujet se positionne selon son intérêt : ceux qui maitrisent le mieux cette compétence prendront probablement sa défense et ceux qui ne la possèdent qu'imparfaitement prendront (ou auront tendance à prendre) le parti de sa simplification.
  9. Am@ndine

    Réécrire un texte

    Ca y est ! Mon projet de thèse est ENFIN ACCEPTE !!!!!!!!!!!!!!!!! Merci pour votre aide !!!!!!!!!!!!!!!!!! Tchin, tchin !!!
  10. Am@ndine

    la connexion

    Le problème peut peut-être se résoudre en allant dans 'paramètres" (cliquer sur la fléche à droite du nom) puis dans "paramètres des notifications"(à droite encore)
  11. Am@ndine

    Correction de faute

    La fin : L' année (espace car c'est un article élidé) 1973 ne représente pas qu'une crise économique pour les pays européens (pluriel car l'adj qualifie les pays), mais représente aussi et surtout le décollage économique des pays exportateurs (pluriel -des pays) d'or noir. (or= nom masculin) Cela a (là c'est le verbe on peut dire avait) pour cause (pour consèquence) d’entraîner l'émergence de nouveaux flux et réseaux de personnes (pluriel) et d’échanges (pluriel) de marchandise. Le souk Lybia en est un exemple visible, par sa connexion avec la Lybie (nom de pays= majuscule) qui est une de ses sources principales (pluriel) en produits manufacturés subventionnés en Lybie, puis exportés clandestinement pour être revendus à bas prix dans tout le Maghreb. Dans cette première étude de cas nous pouvons observer que la contrebande et la clandestinité des transports de marchandises manufacturés occupent une place importante dans cette mondialisation des pauvres, cela permettrait-il éventuellement aux vendeurs d'augmenter leurs revenus en ayant accès à ce grand marché des pauvres qui ont besoin de consommer. En plus de cela nous pouvons remarquer la concurrence qui se (devant un verbe, on met se) joue entre acteurs privés locaux et acteurs publics (pluriel) pour avoir une partie des consommateurs qui transitent (sujet : les consommateurs) dans la ville d'El Oued pour se rendre dans le souk Libya. Néanmoins le marché public (singulier) nommé souk El Oued est peu fréquenté par les consommateurs (pluriel) préférant le vieux marché central,de plus c'est celui-ci qui portera le nom de souk Dubaï témoignant de l'intégration de la ville d'El Oued dans de nouveau circuit international. Nous avons nous aussi lecteur la possibilité d'observer la place et ce qu'apporte un commerce dit informel au dynamisme d'une ville. Avec ce cas numéro un très peux accès sur les pauvres que devons nous en retenir. (à reformuler)
  12. Am@ndine

    Correction de faute

    La suite : Sur la rive sud de la méditerranée, notamment en Algérie où la demande en produits de consommation des marchés est de près de 80%. Les marchandises qui se retrouvent sur les étales sont des produits issus de la contrebande c'est-à-dire des marchandises importées sans déclaration douanière. Cela est en partie permis par le contexte de la libération des importations en Algérie. En plus de cela le changement de contenant des marchandises, le passage aux conteneurs permettant un plus grand volume de stockage entraîne des changements au niveau de la nature et de la quantité de ces activités liées au commerce transnational. De plus, les activités transnationales se structurent et se concentrent dans l'Est du Pays d’abord dans le marché de El Oued , et plus tard, dans le marché de El Euma en Algérie. Néanmoins Belsunce perd peu à peu sa place de comptoir central permettant la connexion entre Europe et Maghreb par le durcissement du régime des visas à partir de 1985. Cela empêche la ville Marseillaise d'assumer entièrement son rôle de lieu de rencontres et d'échanges commerciaux puisqu'il est devenu plus dur de faire du commerce pour les communautés transnationales maghrébines qui se tournent vers Istanbul et d'autres espaces.
  13. Am@ndine

    Correction de faute

    Bonjour, Il se peut que j'ai oublié des fautes car comme je le dis plus haut, je ne suis pas une spécialiste. Dans les années 1970-1980 Belsunce est un lieu (singulier) de rencontres de 400 000 à 500 000 personnes (pluriel) par an permettant des échanges commerciaux entre le Maghreb et l'Europe échanges (pluriel) permis par le passé colonial commun de l'Algérie et de la France et par les premiers immigrés maghrébins qui ont permis (répétition) la naissance d'une communauté transnationale (feminin) par leur métier de commerçant pour répondre à la demande croissante en besoin de produits de consommation des États maghrébins cette demande génère l'économie de Bazar par la pluralité des produits proposés. [Je trouve que cette phrase est trop longue] Belsunce est alors à l’apogée de sa fonction de comptoir, néanmoins ne nous méprenons pas le transnationalisme n'est pas devenu la forme première de l'adaptation des immigrées sur le plan politique et économique mais ces formes entrepreneuriales ( feminin pluriel) diffèrentes des commerces ethniques qui sont eux à destination de communautés immigrées, puisque le trans nationalisme répond aux besoins (pluriel) de ceux restés dans les pays d'origine. Toutefois, les activités transnationales de ces communautés (pluriel) immigrées jouent sur les différentiels des prix et frontières, au sein d'un territoire (singulier) circulatoire de plus en plus étendu. Cela nous laisse penser que ces communautés cherchent des prix les plus avantageux possible sur leurs (pluriel) produits et des frontières avec des taxes douanières basses leur permettant de revendre leurs produits le plus moins chers possible. Ainsi nous pouvons penser que les pauvres font parties intégrantes de cette économie de Bazar par les prix avantageux et par la pluralité des produits proposés. De nouveaux dispositifs se mettent en place sur les rives Nord et Sud de la Méditerranée pour répondre aux besoins croissants en produits de consommation en partant de produits mécaniques, électroniques à de diverses babioles. Sur la rive nord pour répondre à ce besoin de consommation se met en place un système d’abord régional et national qui devient très vite européen par des chaînes associant, par exemple, la remise en état, le négoce et le transit de véhicule d'occasion et de pièces détachées qui peuvent provenir sûrement de toute l’Europe tant que les prix y sont attractifs.
  14. Am@ndine

    Correction de faute

    Je suis totalement incompétente en orthographe. Mais je voulais juste dire que ton résumé est intéressant !
  15. Am@ndine

    Besoin de votre aide svp

    De rien ! Bon courage ! Si tu as des questions, n'hésites pas à les poser, je ferai mon possible pour y répondre.
×