Aller au contenu

Poésie


missme - maël

Messages recommandés

Bonjour,

je dois apprendre la poésie Ma Bohème d'Arthur Rimbaud pour la réciter à l'oral.

Pour bien la dire je dois faire un travail dessus. Pouvez-vous me corriger et me conseiller sur cette lecture ? Merci

(e) qui ne se prononce pas

_ liaisons à faire

/ cessure

 

« Ma bohème », Arthur Rimbaud


Je m’en allais, les poings / dans mes poches crevées ;
Mon paletot_ aussi /  devenait idéal ;
J’allais sous le ciel, Mus(e) ! / et j’étais ton féal ;
Oh ! là ! là ! que d’amours / splendides j’ai rêvées !

Mon_ unique culott(e) / avait_ un large trou.
Petit Poucet rêveur,  / j’égrenais dans ma cours(e)
Des rimes. Mon auberg(e) /  était_ à la Grande Ours(e).
Mes étoiles_ au ciel / avaient_ un doux frou-frou

Et je les_ écoutais,  / assis au bord des rout(e)s,
Ces bons soirs de septembr(e)  / où je sentais des goutt(e)s
De rosée à mon front,  / comm(e) un vin de vigueur ;

Où, rimant_ au milieu  / des ombres fantastiqu(e)s,
Comme des lyres, je  / tirais les_ élastiqu(e)s
De mes souliers blessés,  / un pied près de mon cœur !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut
Il y a 2 heures, missme - maël a dit :

Bonjour,

je dois apprendre la poésie Ma Bohème d'Arthur Rimbaud pour la réciter à l'oral.

Pour bien la dire je dois faire un travail dessus. Pouvez-vous me corriger et me conseiller sur cette lecture ? Merci

(e) qui ne se prononce pas

_ liaisons à faire

/ cessure

 

« Ma bohème », Arthur Rimbaud


Je m’en allais,/ les poings  dans mes poches crevées ;
Mon paletot_ aussi  devenait idéal ;  (devenaiT idéal : prononcer le T ) 
J’allais sous le ciel, /Mus(e) ! / et j’étais ton féal ;
Oh ! là ! là ! /que d’amours splendid(e)es j’ai rêvées !

Mon_ unique culott(e)  avait_ un large trou. (avaiT un )
Petit Poucet rêveur,  / j’égrenais dans ma cours(e)
Des rimes./ Mon auberg(e)  était_ à la Grande Ours(e).(étaiT à )
Mes étoiles_ au ciel avaient_ un doux frou-frou( avaienT un)

Et je les_ écoutais,  / assis au bord des rout(e)s,
Ces bons soirs de septembr(e)  / où je sentais des goutt(e)s
De rosée à mon front,  / comm(e) un vin de vigueur ;

Où, rimant_/ au milieu  des ombres fantastiqu(e)s,(rimanT au )
Comme des lyres,/ je  tirais les_ élastiqu(e)s
De mes souliers blessés,  / un pied près de mon cœur !

Voilà pour les césures où t dois suspendre un peu le temps dans ta récitation . Elles ne se situent pas , pour la plupart, après le 6 è pied .et sont parfois absentes . 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Super !

Merci Moîravita j'ai toutes les vacances pour m'entrainer.

une question : splendid(e)es si je ne prononce pas le e je n'ai que 11 pieds ? Je dois donc le prononcer ?

Mes_ étoiles_ au ciel : dois-je faire les liaisons:  meS ÉtoileS  Au

 

je remets au propre :

 


Je m’en allais,/ les poings  dans mes poches crevées ;
Mon paletot_ aussi  devenait_ idéal ;  
J’allais sous le ciel, /Mus(e) ! / et j’étais ton féal ;
Oh ! là ! là ! /que d’amours splendides j’ai rêvées !

Mon_ unique culott(e)  avait_ un large trou. 
Petit Poucet rêveur,  / j’égrenais dans ma cours(e)
Des rimes./ Mon auberg(e)  était_ à la Grande Our(e)
Mes_ étoiles_ au ciel avaient_ un doux frou-frou

Et je les_ écoutais,  / assis au bord des rout(e)s,
Ces bons soirs de septembr(e)  / où je sentais des goutt(e)s
De rosée à mon front,  / comm(e) un vin de vigueur ;

Où, rimant_/ au milieu  des ombres fantastiqu(e)s,
Comme des lyres,/ je  tirais les_ élastiqu(e)s
De mes souliers blessés,  / un pied près de mon cœur !

Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Prononce le -e- de splendidEs .

Mes étoiles au ciel :   liaison entre le S final et" au ciel ". 

Bonnes vacances .

Sur You tube , tu trouveras chanson et récitation de "Ma bohème" de Rimbaud .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering
spam filtering