Aller au contenu

orthographe, grammaire, syntaxe...


missme - maël

Messages recommandés

Bonjour, pouvez-vous s'il vous plaît me corriger mon paragraphe argumenté ? Merci

 

LE PROCESSUS DE GÉNOCIDE DES JUIFS ET DES TZIGANES

par les nazis.

 

 

 

On entend par génocide l'extermination programmée d'un peuple en raison de ses origines ou de sa religion. La Seconde Guerre mondiale (1939- 1945) accélère le processus d'élimination de toutes les populations que les nazis jugent inférieures comme les Juifs et les Tziganes. Comment le génocide des Juifs et des Tzigane est-il mis en œuvre ?

 

 

D'une part, après avoir exclu les Juifs de la société et à partir de 1939, les nazis regroupent les Juifs dans des ghettos en Pologne, comme à Varsovie, où le surpeuplement et les conditions de vie effroyables entraînent une mortalité importante. En effet, des milliers d'entre eux y meurent de faim, d'épuisement et de maladies. De plus, après l'invasion de l'URSS en juin 1941, les Einsatzgruppen fusillent des centaines de milliers de Juifs.

 

 

D'autre part, l'extermination est décidée à la conférence de Wannsee en 1942 : c'est la solution finale. La Shoah, crime contre l'humanité, devient le symbole des crimes de masse. En effet, des camps d’extermination , c'est-à-dire des centres de mise à mort, sont crées pour assassiner les population juives de façon industrielle comme Treblinka ou Auschwitz-Birkenau. Ainsi, es populations raflées dans toute l'Europe y sont déportées et beaucoup meurent avant même d'atteindre le camps. Une fois arrivés, les déportés sont séparés entre ceux qui peuvent travaillés et ceux comme les enfants, les vieillards et les malades sont immédiatement gazés dans des chambres à gaz, puis incinérés dans des fours crématoires. Ceux qui peuvent travaillés, sont soumis au travail forcé jusqu'à la mort. De plus, Les Tziganes sont aussi victime d'un génocide. Enfin, le bilan de cette politique est épouvantable : environ 6 millions de Juifs et 220 000 Tziganes sont exterminés en Europe par les nazis. La libération des camps par les Alliés en 1945 révèle toute l'horreur du génocide. Après ma victoire des Alliés le 8 mai 1945, le tribunal de Nuremberg est créé pour juger les crimes commis par les nazis au nom de la notion nouvelle de « crime contre l'humanité ».

 

 

En conclusion nous pouvons dire que le génocide des Juifs et des Tziganes est méthodiquement mené par les nazis à travers l'Europe  entière : mise à l’écart dans des ghettos, assassinats par les Einsatzgruppen, déportation massive dans les camps d'extermination et mise à mort dans les chambres à gaz. La Seconde Guerre mondiale est le conflit le plus traumatisant de l'histoire et le plus meurtrier de l'histoire avec plus de 50 millions de morts.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut
il y a une heure, missme - maël a dit :

Bonjour, pouvez-vous s'il vous plaît me corriger mon paragraphe argumenté ? Merci

 

LE PROCESSUS DE GÉNOCIDE DES JUIFS ET DES TZIGANES

par les nazis.

 

 

 

On entend par génocide l'extermination programmée d'un peuple en raison de ses origines ou de sa religion. La Seconde Guerre mondiale (1939- 1945) accélère le processus d'élimination de toutes les populations que les nazis jugent inférieures comme les Juifs et les Tziganes. Comment le génocide des Juifs et des Tzigane est-il mis en œuvre ?

 

 

D'une part, après avoir exclu les Juifs de la société et à partir de 1939, les nazis regroupent les Juifs dans des ghettos en Pologne, comme à Varsovie, où le surpeuplement et les conditions de vie effroyables entraînent une mortalité importante. En effet, des milliers d'entre eux y meurent de faim, d'épuisement et de maladies. De plus, après l'invasion de l'URSS en juin 1941, les Einsatzgruppen fusillent des centaines de milliers de Juifs.

 

 

D'autre part, l'extermination est décidée à la conférence de Wannsee en 1942 : c'est la solution finale. La Shoah, crime contre l'humanité, devient le symbole des crimes de masse. En effet, des camps d’extermination , c'est-à-dire des centres de mise à mort, sont créés pour assassiner les populations juives de façon industrielle comme Treblinka ou Auschwitz-Birkenau. Ainsi, es populations raflées dans toute l'Europe y sont déportées et beaucoup meurent avant même d'atteindre le camps. Une fois arrivés, les déportés sont séparés entre ceux qui peuvent travailler  et ceux  qui , comme les enfants, les vieillards et les malades sont immédiatement enfermés dans des chambres à gaz, puis incinérés dans des fours crématoires. Ceux qui peuvent travailler sont soumis quant à eux au travail forcé jusqu'à la mort.  Les Tziganes, les homosexuels,  sont aussi victimes de ce génocide. Enfin, le bilan de cette politique est épouvantable : environ 6 millions de Juifs et 220 000 Tziganes sont exterminés en Europe par les nazis. La libération des camps par les Alliés en 1945 révèle toute l'horreur de cette" solution finale" . Après la victoire des Alliés le 8 mai 1945, le tribunal de Nuremberg est créé pour juger les crimes commis par les nazis au nom de la notion nouvelle de « crime contre l'humanité ».

 

 

En conclusion , nous pouvons dire que le génocide des Juifs et des Tziganes est méthodiquement mené par les nazis à travers l'Europe  entière : mise à l’écart dans des ghettos, assassinats par les Einsatzgruppen, déportation massive dans les camps d'extermination et mise à mort dans les chambres à gaz. La Seconde Guerre mondiale est le conflit le plus traumatisant et le plus meurtrier de l'histoire avec plus de 50 millions de morts.

J'espère n'avoir rien oublié ... Bonne journée , Maël .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Moîravita.

 

Je poursuis. Merci 

 

LA SECONDE GUERRE MONDIALE, une guerre d'anéantissement et totale.

 

 

 

On entend par guerre d'anéantissement une guerre dont l'objectif est l'élimination complète de l'ennemi, sans distinction entre les militaires et les civils. La Seconde Guerre mondiale qui débute en septembre 1939 en Pologne et se termine le 2 septembre 1945 après la capitulation de Japon est une guerre d'anéantissement. En quoi la Seconde Guerre mondiale est-elle une guerre d'anéantissement ?

 

 

D'une part, la Seconde Guerre mondiale est une guerre d'anéantissement pour terrasser l'adversaire. En effet, les batailles sont d'une grande violence inédite. Tel est le cas lors de la bataille de Stalingrad, guerre urbaine entre Soviétiques et Allemands qui se déroule de septembre 1942 à février 1943 et qui devient le symbole d'un conflit qui montre la volonté mutuelle d'anéantissement de l'ennemi. Par exemple, Staline donne l'ordre aux Soviétiques de ne se rendre à aucun prix. Il en est de même pour pour la guerre dans le Pacifique entre Américains et Japonais. De plus, les civils sont durement touchés par la guerre. En effet, les forces de l'Axe et les Alliés bombardent massivement les villes pour massacrer et terroriser les populations pour obtenir la capitulation de l'ennemi. Par exemple, les villes de Londres en 1940, et de Dresde en 1943 sont massivement bombardées. Ensuite, face à une guerre qui s'enlise au Japon, les États-Unis ont recours à l'usage de la bombe atomique les 6 et 9 août 1945 à Hiroshima et Nagasaki ce qui entraîne respectivement la mort de 140 000 et 80 000personnes. Puis, les résistants des territoires occupés par l'Axe mais aussi les prisonniers sont torturés et assassinés. Enfin, les génocides tuent 6 millions de Juifs et environ 220 000 Tziganes.

 

 

D'autre part, La Seconde Guerre mondiale est une guerre totale. En effet, elle mobilise toutes les catégories de sa population et toutes les ressources de l'État pour remporter la victoire. Ainsi, des dizaines de millions de soldats participent aux combats et les femmes travaillent dans les usines. Ensuite, Les scientifiques sont mobilisé pour développer des nouvelles armes comme la bombe atomique au États-Unis. Puis, la population est incitée à participer financièrement. Se plus, Les pays occupés sont pillés, les populations obligées de travailler pour l'ennemi. Enfin, tous les belligérants font appel à la propagande, diffusée par le cinéma, la radio, les affiches pour mobiliser les populations, les appeler au patriotisme, soutenir leur moral, démoraliser l'ennemi et légitimer le combat.

 

En conclusion nous pouvons dire que la Seconde Guerre est une guerre d'anéantissement à cause de la violence des batailles, des bombardements massifs des villes, du bombardement atomique des villes Hiroshima et Nagasaki et de la répressions des résistants dans les territoires occupés par l'ennemi. Toutes les ressources humaines et économiques des États sont mobilisés pour anéantir l'ennemi. Elle a fait plus de 50 millions de morts dont la moitié des civils.

 

Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut
Il y a 7 heures, missme - maël a dit :

Merci Moîravita.

 

Je poursuis. Merci 

 

LA SECONDE GUERRE MONDIALE, une guerre totale et d'anéantissement 

 

 

 

On entend par guerre d'anéantissement une guerre dont l'objectif est l'élimination complète de l'ennemi, sans distinction entre les militaires et les civils. La Seconde Guerre Mondiale qui débute en septembre 1939 en Pologne et se termine le 2 septembre 1945 après la capitulation de Japon est une guerre d'anéantissement. En quoi la Seconde Guerre mondiale est-elle une guerre d'anéantissement ?

 

 

D'une part, la Seconde Guerre mondiale est une guerre d'anéantissement pour terrasser l'adversaire. En effet, les batailles sont d'une violence inédite. Tel est le cas lors de la bataille de Stalingrad, guerre urbaine entre Soviétiques et Allemands qui se déroule de septembre 1942 à février 1943 et qui devient le symbole d'un conflit qui montre la volonté mutuelle d'anéantissement de l'ennemi. Par exemple, Staline donne l'ordre aux Soviétiques de ne se rendre à aucun prix. Il en est de même pour pour la guerre dans le Pacifique entre Américains et Japonais. De plus, les civils sont durement touchés par la guerre. En effet, les forces de l'Axe et les Alliés bombardent massivement les villes pour massacrer et terroriser les populations pour obtenir la capitulation de l'ennemi. Par exemple, les villes de Londres en 1940, et de Dresde en 1943 sont massivement bombardées. Ensuite, face à une guerre qui s'enlise au Japon, les États-Unis ont recours à l'usage de la bombe atomique les 6 et 9 août 1945 à Hiroshima et Nagasaki ce qui entraîne respectivement la mort de 140 000 et 80 000 personnes. Les résistants des territoires occupés par l'Axe mais aussi les prisonniers sont torturés et assassinés. Enfin, les génocides tuent 6 millions de Juifs et environ 220 000 Tziganes.

 

 

D'autre part, La Seconde Guerre mondiale est une guerre totale. En effet, elle mobilise toutes les catégories de sa population et toutes les ressources de l'État pour remporter la victoire. Ainsi, des dizaines de millions de soldats participent aux combats et les femmes travaillent dans les usines. Ensuite, Les scientifiques sont mobilisés pour développer des nouvelles armes comme la bombe atomique au États-Unis. La population est incitée à participer financièrement. De plus, Les pays occupés sont pillés, les populations obligées de travailler pour l'ennemi. Enfin, tous les belligérants font appel à la propagande, diffusée par le cinéma, la radio, les affiches pour mobiliser les populations, les appeler au patriotisme, soutenir leur moral, démoraliser l'ennemi et légitimer le combat.

 

En conclusion nous pouvons dire que la Seconde Guerre mondiale est une guerre d'anéantissement à cause de la violence des batailles, des bombardements massifs des villes, du bombardement atomique des villes d'Hiroshima et de Nagasaki et de la répression des résistants dans les territoires occupés par l'ennemi. Toutes les ressources humaines et économiques des États sont mobilisés pour anéantir l'ennemi. Elle a fait plus de 50 millions de morts, dont la moitié des civils.

Tu as de bonnes capacités rédactionnelles, bravo !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering
spam filtering