Aller au contenu

expression écrite de 15 lignes


maël - missme
 Share

Messages recommandés

Bonjour, pouvez-vous me corriger s'il vous plaît ? Merci

SUJET :

Comme Nathanaël, raconte un évènement de ton enfance (tu peux inventer) qui te faisait peur. Décris ce que ton imagination te faisait penser et ce que c’était en réalité. Raconte à quel moment tu as compris ce que c’était. (10/15 lignes)

 

 

Une peur d’enfant.

Comme chaque soir, je rentrais à pied de l’école. Il était tard et il faisait nuit noire.

J’appréhendais ce moment et j’avais la peur au ventre car à chaque fois que je passais devant la maison du père Michel j’avais l’impression qu’il s’y passait des choses étranges, bizarres.

Mes yeux étaient attirés par la pièce principale éclairée par la lune. Il me semblait apercevoir des ombres, des formes rouges. J’étais troublé car on aurait dit qu’elles s’agitaient dans tous les sens. Aucun bruit ne parvenait à mes oreilles. C’était le silence complet. Je sentais mon cœur battre la chamade et je me mettais à trembler comme une feuille. J’avais des sueurs froides. J’imaginais que le père Michel était une sorte de barbe bleue qui était en train d’égorger sa pauvre femme. Peut-être étais-je devenu fou ? Probablement, j’avais perdu la raison.

Ce n’est que bien plus tard, après avoir osé raconter ce qui m’était arrivé à ma mère que j’appris que ce qui me terrorisait n’était autre que les lueurs du feu de cheminée. Et depuis, je sais que Les Michel sont de braves et sympathiques gens.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Bonjour Maël,

Je ne vois pas de fautes.

Peut-être devrais-tu faire un portrait rapide du père Michel: par exemple, grand, costaud, voix forte ou/et grave, barbe impressionnante...Un ou deux de ces traits suffiraient pour accentuer le sentiment de peur. Et peut-être même qu'en plus, sa femme était petite et chétive! :)

Une autre suggestion:

"après avoir osé raconter à ma mère ce qui m’était arrivé" .

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour et merci Chloé

oui je trouve votre idée très bien

 

je développe

J’imaginais que le père Michel, un colosse avec une longue barbe rousse et une grosse voix rauque,  était une sorte de barbe bleue qui était en train d’égorger sa petite et chétive femme.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Moîravita

 

Comme cela ?

J’imaginais que le père Michel, un colosse avec une longue barbe rousse et une grosse voix rauque était en train d’égorger sa petite et chétive femme. Peut-être étais-je devenu fou ? Probablement, avais-je perdu la raison ?.

 

on écrit nuit noire ou noir ? je ne sais pas.

Modifié par maël - missme
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

nuit noire (nuit = féminin : l'adjectif épithète doit donc s'écrire au féminin ) . 

Encore des questions ? 

PS :pas de virgule après" probablement  /avais-je perdu la raison ? ": car il y a inversion du sujet .Ou tu écris : "J'avais probablement perdu la raison ???"

"J 'imaginais dans ma tête tous les scénarios possibles :" Le père Michel   égorgerait-il sa femme, ou sa chèvre, ou son chat , ou son chien ? " 

Je te laisse à ton imagination  et à ton futur talent d'auteur d'énigmes criminelles ! Bonne chance, Maël ! 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
 Share

×
×
  • Créer...
spam filtering