Aller au contenu

Dissertation français


lililechatt

Messages recommandés

Bonjour, 

Actuellement en classe préparatoire littéraire, j'ai une dissertation à rendre pour la rentrée.
Je dois commenter et discuter la citation suivante en me fondant sur des oeuvres littéraires : " L'auteur est par définition quelqu'un qui est absent. Il a signé le texte que je lis - il n'est pas là. Mais si ce texte me pose des questions, il est bien tentant pour moi de dériver en une curiosité sur l'auteur, et en un désir de faire sa connaissance, l'état de trouble, d'incertitude et ou d'éveil engendré par la lecture. C'est ce que j'appellerai l'illusion biographique : l'auteur apparait comme la "réponse" à la question que pose son texte. Il en la vérité : on aimerait lui demander ce qu'il a voulu dire... Il en est la vérité : son oeuvre s'explique par sa vie. " 
Cependant, j'ai du mal à comprendre la citation et je n'arrive pas à en dégager un plan. 
J'aimerai ainsi savoir si quelqu'un pourrait m'aider, je suis en détresse :unsure: 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Bonjour,

 

La citation est simple à comprendre si on y réfléchit bien, mais difficile à disserter. Que ne comprenez-vous pas dans cette citation ? Voici l'interprétation (en langage courant) que j'en donne :

 

Quand vous lisez un livre, on est bien d'accord que l'on est au courant de qui l'a écrit. On peut simplement lire l'œuvre, ou plonger plus profondément dans la vie de l'auteur (sa biographie, ses autres œuvres par exemple). Cependant, si un passage de son œuvre nous interpelle, c'est-à-dire que l'on ne comprend pas ce qu'il a voulu expliquer, ce qu'il a voulu décrire, on ne peut malheureusement qu'interpréter mais on ne peut vérifier, puisque l'auteur n'est pas "à notre disposition". Si  nous avons des questions, seul l'auteur peut-y répondre, mais ce n'est pas possible.

 

Il est très important, dans un sujet comme celui-ci où il fait disserter à partir d'une citation, de couper le sujet phrase par phrase, et de reformuler ces phrases de façon personnelle, plus claire et concise pour vous. C'est un travail qui est très important car la compréhension du sujet est capitale pour le travail que vous devrez effectuer. Je me tiens à votre disposition pour tout autre aide.

 

Bonne chance !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Bonjour

Quelle est la part d'autobiographie dans un texte d'auteur?

Que cherchons nous dans une fiction? Des réponses à nos questions? De la curiosité ? Du rêve? ...

Pourquoi certains ressentent - ils le besoin d'écrire?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Bonjour,

Un texte à lire sur l'auteur et son oeuvre: https://fr.wikisource.org/wiki/Contre_Sainte-Beuve/La_Méthode_de_Sainte-Beuve

Et pose toi aussi la question de savoir si seul l'auteur est en mesure d'éclairer le lecteur. L'oeuvre une fois publiée lui appartient-elle toujours? Dans quelle mesure est-elle aussi la propriété de chaque lecteur, en qui elle résonne en fonction aussi de son contexte personnel.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Ph. Lejeune, Moi aussi, Le Seuil, coll. «Poétique», 1986, «L'image de l'auteur dans les médias», p. 87 sq.:

«L'auteur est, par définition, quelqu'un qui est absent. Il a signé le texte que je lis — il n'est pas là. Mais si ce texte me pose des questions, il est bien tentant pour moi de dériver en une curiosité sur l'auteur, et en un désir de faire sa connaissance, l'état de trouble, d'incertitude ou d'éveil engendré par la lecture.

C'est ce que j'appellerai l'illusion biographique: l'auteur apparaît comme la «réponse» à la question que pose le texte. Il en a la vérité: on aimerait lui demander ce qu'il a voulu dire… Il en est la vérité: son œuvre “s'explique” par sa vie.

Au moment où je produis ma lecture, je vais m'imaginer remonter vers une source qui la garantit, et m'enfoncer dans un mirage plus ou moins tautologique, puisque le plus souvent la “vie” est reconstruite à la lumière de l'œuvre qu'elle doit expliquer.

Mirage d'autant plus insidieux qu'il n'est pas tout à fait un mirage: on est souvent encouragé à réagir ainsi par l'auteur lui-même, qui tend plus ou moins directement à se représenter dans son œuvre, ou donne à penser qu'il s'y est représenté.

Clef de son œuvre, l'auteur est en même temps perçu comme un être mystérieux du seul fait qu'il écrit. On rêve sur sa puissance, qu'on mesure à l'effet ressenti pendant la lecture.»

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

 

Flaubert, Gustave

Citation

 

"L'artiste doit être dans son oeuvre comme Dieu dans la création, invisible et tout-puissant, qu'on le sente partout, mais qu'on ne le voie pas."

(Flaubert, lettre à Melle Leroyer de Chantepie, 18 mars 1857, in Gustave Flaubert : Préface à la vie d'écrivain. Extraits de la correspondance, présentation et choix par Geneviève Bollème, Paris, Seuil, 1990, p. 188)


 

La correspondance de Gustave abonde de jugements catégoriques sur l’inutilité de toute biographie pour l’homme de lettres.

En 1859, par exemple, il explique à Ernest Feydeau :

 

Citation

Du moment qu’on est artiste, il faut que messieurs les épiciers [...] s’amusent sur votre compte personnel ! Il y a des gens pour leur apprendre que vous êtes brun ou blond, facétieux ou mélancolique, âgé de tant de printemps, enclin à la boisson ou amateur d’harmonica. Je pense, au contraire, que l’écrivain ne doit laisser de lui que ses œuvres. Sa vie importe peu. Arrière la guenille ![3]

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering