Aller au contenu
maël - missme

orthographe, grammaire, vocabulaire, syntaxe

Messages recommandés

Guy de Maupassant naît en Normandie en 1850 au château de Miromesnil , en Normandie . Son frère Hervé voit le jour en 1856 et en 1860, ses parents se séparent . Il vit à Etretat , où il reviendra toujours , avec sa mère Laure et son frère . Elève au Lycée de Rouen , il se lie avec Louis Bouilhet , ami intime de Flaubert qui parrainera sa vocation et favorisera sa rencontre avec Zola dans les fameuses "Soirées de Médan" où se pressaient les écrivains connus de l'époque . 

Après s'être essayé à l'écriture théâtrale sans succès , et écrit quelques poèmes à tendance érotique , Maupassant publiera en 10 ans  six romans et plus de trois cents contes et nouvelles oscillant entre le réalisme et le fantastique . Littérairement , il n'aura vécu que 15 ans . 

Sa vie , en l'absence d'événements marquants , est difficile à raconter :pas d'études fulgurantes ,  pas de drame extérieur , pas de rôle politique ou social , pas de perte d'êtres chers , quelques rares voyage touristiques en France, Tunisie ou Maroc. Malgré son féroce appétit de la vie et des femmes, célibataire, sans enfants, habité par l'attachement  excessif pour sa mère et par l'amour de l'eau , il a su cultiver l'amitié avec les écrivains de l'époque tels que Flaubert ,- son père spirituel- , Joris Karl Huysmans, Mallarmé , Zola ...

Cet être plein de santé  va sombrer peu à peu dans la maladie physique et mentale : la syphilis , l'épilepsie , la dépression, la démence  vont le mener à cette nuit du 1 er janvier 1892 où il essayera à plusieurs reprises de se trancher la gorge. Transporté en clinique à Passy, après une agonie de dix-huit mois , Maupassant meurt le 6 juillet 1893 , à 43 ans . 

Voilà , je te laisse l'inventaire de ses oeuvres principales . 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Moîravita

En complément : puis-je imprimer ? Merci

 

 

Le berceau normand. Guy de Maupassant naît en 1850 à Fécamp  au château de Miromesnil , en Normandie, région où il situera un grand nombre de ses récits. Son frère Hervé voit le jour en 1856 et en 1860, ses parents se séparent alors qu'il viennent de s'installer à Paris. Il grandit avec son frère auprès de sa mère, dans un château près d'Étretat en Normandie. Il vit une enfance très libre, fait de longues promenades, dans les bois, sur les falaises, côtoie le monde paysan et profite pleinement de la mer : bains, pêche, navigation. Ce milieu rural et maritime peuplera ses récits. Il passe son baccalauréat au lycée de Rouen. Il rend régulièrement visite au poète Louis Bouilhet et à Gustave Flaubert, un ami de sa mère.

L'employé des ministères. Après la guerre franco-prussienne de 1870, pour laquelle il a été mobilisé, il s'installe à Paris. Il débute une carrière de fonctionnaire au ministère de la Marine. Il s’ennuie profondément dans ce ministère. Il obtient un poste au ministère de l'Instruction publique. Cela ne le passionne pas mais lui permet d'observer ses collègues. L'univers de ces petits employés de bureau dont il fait partie lui inspirera de nombreux récits (M. Loisel dans La parure). Il se distrait en s'adonnant au canotage, à la chasse et multiplie les conquêtes féminines.

L'influence de Flaubert et le milieu des écrivains. Il devient le disciple de Flaubert qui va le conseiller et le guider dans sa carrière d'écrivain. Sa première nouvelle, La main d'écorché, est publié en 1875 sous un pseudonyme. Flaubert lui fait rencontrer les grands représentants du naturalisme de l'époque comme Zola, Daudet et les frères Goncourt. Avec quelques jeunes auteurs, Maupassant participe aux réunions que Zola organise dans sa maison de campagne à Médan (département des Yvelines). En 1880 , le groupe publie un recueil collectif de six nouvelles intitulé Les Soirées de Médan dans lequel figure Boule de suif.

La presse. La nouvelle Boule de suif est son premier grand succès qui lui ouvre les portes de différents journaux dans lesquels il publie régulièrement critiques et récits. Il voyage en Algérie en tant que reporter et mesure les méfaits du colonialisme. 

En 1880, Maupassant perd son guide et conseiller Flaubert. En 1881, il publie son propre recueil de nouvelle, La Maison Tellier. Ce succès lui permet de quitter définitivement son poste au ministère de l'Instruction publique pour se consacrer à l'écriture. Après s'être essayé à l'écriture théâtrale sans succès , et écrit quelques poèmes à tendance érotique , Maupassant publiera en 10 ans  six romans et plus de trois cents contes et nouvelles oscillant entre le réalisme et le fantastique . Littérairement , il n'aura vécu que 15 ans .

 

La souffrance, la folie et la mort.Cet être plein de santé  va sombrer peu à peu dans la maladie physique et mentale. Maupassant, atteint de syphilis, une maladie sexuellement transmissible, commence à en ressentir les symptômes en 1877.  En s'aggravant, la syphilis entraîne des phases d'hallucinations. Celles-ci inspirent certainement certaines nouvelles fantastiques et en particulier Le Horla, dans lequel le narrateur se croit visité par un être invisible. En 1892, après une tentative de suicide, il est interné à la clinique du psychiatre Émile Blanche, à Passy. Atteint de paralysie générale, il y séjourne jusqu'à sa mort en juillet 1893 à l'âge de quarante-trois ans.

 

 

Œuvres principales

  • 1880 : Boule de suif

  • 1883 : Une vie

  • 1885 : Bel-Ami

  • 1887 : Le Horla

  • 1888 : Pierre et Jean

 

image.png

Modifié par maël - missme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

J'ai développé un peu le résumé. Merci

 

Deux familles paysannes tranquilles vivent dans la misère, en Normandie. Ils survivent péniblement aux champs. Elles vivent côte à côte, dans la plus grande harmonie, confondant même, à l'occasion leurs enfants.

Un jour, un couple d'aristocrates, les d'Hubières, s'arrête devant leur chaumière. La dame prend l'habitude de venir rendre visite aux enfants. Madame d'Hubières , ne pouvant avoir d'enfants, décide qu'elle veut en adopter un.

Le couple aisé propose d'adopter en échange d'une somme d'argent l'enfant de la famille TUVACHE qui refuse violemment cette proposition aussi alléchante qu'inhumaine à ses yeux. Ils font ensuite la même proposition à leurs voisins les VALLIN qui marchandent et acceptent de vendre leur fils Jean contre de l'argent et des rentes. L'amitié entre les deux ménages vacille.

A l'âge de vingt et un ans, Jean VALLIN, devenu un magnifique jeune homme, revient à la ferme des parents. Ces derniers sont moins pauvres et l'accueillent dans leur ferme. Chez les TUVACHE, le ton monte et Charlot, en proie à la jalousie et au sentiment d'injustice se fâche. Il reproche à ses parents de ne pas l'avoir vendu au couple d'aristocrates. Il envie donc cette vie confortable qui aurait pu être la sienne. Il quitte finalement la maison et renie ses parents.

 

TITRE

Aux champs

1883 – recueil de nouvelles : Les contes de la Bécasse

AUTEUR

Guy de Maupassant

 

 

GENRE

Nouvelle réaliste du XIXe siècle.

 

Adaptation de Aux champs,téléfilm - série « chez Maupassant »

THÈMES

La pauvreté, l'argent, la jalousie, la famille, le réalisme, la cupidité, l'adoption, la Normandie

LES PERSONNAGES

-Les TUVACHE et les VALLIN

Ces deux familles paysannes ont chacune quatre enfants. Elles habitent des maisons voisines et partagent le même quotidien.

 

-Charlot

C'est le fils déchu des TUVACHE.

 

-Jean

C'est le fils prodige des VALLIN.

 

-Madame d'Hubières

Jeune aristocrate, elle est l'épouse d'Henri d'Hubières. Elle est malheureuse parce qu'elle ne peut pas avoir d'enfant. Elle désire ardemment fonder une famille en adoptant un enfant.

 

-Monsieur d'Hubières

Il semble céder à tous les désirs de sa femme.

 

 

MON AVIS

J'adore les nouvelles réalistes de Maupassant.

Dans cette nouvelle à chute, comme dans d'autres, Maupassant s'applique à décrire la société, aussi bien le milieu bourgeois de son époque que le milieu campagnard. Il décrit avec réalisme la difficulté du travail de la terre, la misère de la vie à la campagne. Ici, il renforce ce réalisme en employant le patois paysan dans les dialogues qui donnent la parole aux VALLIN et aux TUVACHE. La situation est choquante : comment peut-on vendre son enfant contre de l'argent ?

j'ai du mal à exprimer mon avis.

Modifié par maël - missme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la biographie de Maupassant , que tu as bien écrite et résumée , il manque un -S à Nouvelle (devant "La maison Tellier" , qui est en fait une maison de passe). Ne pas oublier "Les contes de la Bécasse" . 

 

Pour "Aux champs" , il faut insister sur l'ingratitude du fils Tuvache qui ne s'attache qu'à l'argent et à l'apparence : c'est un peu le cas pour les gens de notre époque . Les sentiments sincères , l'amour parental et filial ,sont évincés par l'addiction à la richesse , le paraître l'emporte sur l'être . L' envie et la jalousie  du fils Tuvache envers Jean , le fils des Vallin,  qui a pu faire des études , gagner le coeur de la fiancée du fils Tuvache , éblouir tout le village par ses signes extérieurs de richesse , vont pousser celui -ci à détruire tout lien avec ses parents qui se sont privés pour le garder : les bons sentiments n'engendrent que de l'ingratitude ... 

C'est cela que Maupassant veut  suggérer  avec le réalisme qui le caractérise .

il y a 59 minutes, maël - missme a dit :

Bonjour,

 

J'ai développé un peu le résumé. Merci

 

Deux familles paysannes tranquilles vivent dans la misère, en Normandie, en travaillant péniblement aux champs. Elles vivent côte à côte, dans la plus grande harmonie, confondant même, à l'occasion leurs enfants.

Un jour, un couple d'aristocrates, les d'Hubières, s'arrête devant leur chaumière. Madame d'Hubières prend l'habitude de venir rendre visite aux enfants; étant stérile , elle  souhaite se tourner vers l'adoption. 

Le couple aisé propose d'adopter en échange d'une somme d'argent l'enfant de la famille TUVACHE qui refuse violemment cette proposition  alléchante mais inhumaine à ses yeux. Il fait ensuite la même proposition  aux voisins,  les VALLIN,  qui marchandent et acceptent de vendre leur fils Jean contre de l'argent et des rentes. L'amitié entre les deux ménages vacille.

A l'âge de vingt et un ans, Jean VALLIN, devenu un magnifique jeune homme, revient à la ferme des parents. Ces derniers sont moins pauvres et l'accueillent dans leur ferme. Chez les TUVACHE, le ton monte et Charlot, en proie à la jalousie et au sentiment d'injustice se fâche. Il reproche à ses parents de ne pas l'avoir vendu au couple d'aristocrates. Il envie donc cette vie confortable qui aurait pu être la sienne. Il quitte finalement la maison et renie ses parents.

 

TITRE

Aux champs

1883 – recueil de nouvelles : Les contes de la Bécasse

AUTEUR

Guy de Maupassant

 

 

GENRE

Nouvelle réaliste du XIXe siècle.

 

Adaptation de Aux champs en téléfilm dans la  série « chez Maupassant »

THÈMES

La pauvreté, l'argent, la jalousie,  la cupidité, l'adoption, la Normandie .

LES PERSONNAGES

-Les TUVACHE et les VALLIN

Ces deux familles paysannes ont chacune quatre enfants. Elles habitent des maisons voisines et partagent le même quotidien.

 

-Charlot

C'est le fils déchu des TUVACHE.

 

-Jean

C'est le fils prodige des VALLIN.

 

-Madame d'Hubières

Jeune aristocrate, elle est l'épouse d'Henri d'Hubières. Elle est malheureuse parce qu'elle ne peut pas avoir d'enfant. Elle désire ardemment fonder une famille en adoptant un enfant.

 

-Monsieur d'Hubières

Il semble céder à tous les désirs de sa femme.

 

 

MON AVIS

J'adore les nouvelles réalistes de Maupassant.

Dans cette nouvelle à chute, comme dans d'autres, Maupassant s'applique à décrire la société, aussi bien le milieu bourgeois de son époque que le milieu campagnard. Il décrit avec réalisme la difficulté du travail de la terre, la misère de la vie à la campagne. Ici, il renforce ce réalisme en employant le patois paysan dans les dialogues qui donnent la parole aux VALLIN et aux TUVACHE. La situation est choquante : comment peut-on vendre son enfant contre de l'argent ?

j'ai du mal à exprimer mon avis.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...