Aller au contenu

Champs et Forces


Shadowless

Messages recommandés

Bonjour,

Je suis entrain de faire une série d'exercice et j'ai besoin d'aide. 

Voici  le premier exercice.

Exercice 1:

Montrer que l'écriture mathématique de la force subie par une particule chargée dans un champ électrostatique est très similaire à celle de la force d'intéraction électrostatique entre deux chargesélectriques.

Merci de votre aide.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Bonsoir,

Je ne vois pas vraiment où on veut en venir, mathématiquement les expressions sont totalement différentes. Cela dit, on veut peut-être te faire écrire la démarche permettant de définir le champ électrique créé par une particule à partir de la force d'interaction entre cette particule et une autre. Comme tu peux le retrouver sur la toile, on procède un peu comme suit :

Electrostatique.gif.678d1b1ce6723a2a6f3f4614c884e93f.gif

Attends, bien sûr, les contributions d'autres intervenants. A défaut, regarde si tu peux adapter ce qui précède à la rédaction de ta réponse.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Bonjour,

Ce qu'on trouve dans les textes d'accompagnement, c'est de remarquer que ces deux forces sont

- inversement proportionnelles à la distance ;

- proportionnelles au produit d'une propriété intrinsèque de chacun des corps (masse ou charge).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Bonjour Boltzmann_Solver,

Votre réponse correspond à la comparaison entre les forces d'attraction électrostatique et gravitationnelle. Or l'énoncé tel que transcrit par l'élève est

Montrer que l'écriture mathématique de la force subie par une particule chargée dans un champ électrostatique est très similaire à celle de la force d’interaction électrostatique entre deux charges électriques.

A moins qu'il y ait une mauvaise transcription...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Bonjour julesx,

Je maintiens ma réponse au regard des attendus du programme et de la question. Ici, on veut montrer que l'intensité de la force électrique a été construite par analogie avec la force gravitationnelle.  

Les forces gravitationnelle et électrostatiques ne sont pas données via leur expression vectorielle mais décrite avec direction, sens et intensité (et on oublie le 1/(4*pi*epsilon_0) que l'on note k par analogie avec le G de la force gravitationnelle). La seule formule vectorielle à connaître est F = q·E car c'est ainsi qu'on définit la notion de champ (électrique, gravitation et pesanteur locale dans le cas où l'on néglige les forces inertielles).

Tu parles à quelqu'un qui regrette le formalisme mathématique en physique (je suis le vieux con de mon lycée malgré mon age).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut
il y a 46 minutes, Boltzmann_Solver a dit :

Je maintiens ma réponse au regard des attendus du programme et de la question. Ici, on veut montrer que l'intensité de la force électrique a été construite par analogie avec la force gravitationnelle. 

Moi, je veux bien, mais alors, il faut modifier l'énoncé de l'exercice.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering
spam filtering