Aller au contenu

Information recherche


Neili79

Messages recommandés

  • E-Bahut

Cette ode à la femme noire, à la fois consolatrice et mystérieuse , à la fois lumière (beauté, jeunesse) et ombre (vieillesse, mort, cendres) , se révèle pour le poète telle une madone, une sainte . 

Les poèmes de Baudelaire s'en approchent : "A une passante", "Je t'adore à l'égal de la voûte nocturne", par exemple ., ainsi que ceux d'Aragon : "Les yeux d'Elsa " . 

Je pense aussi à la chanson de Pierre Perret :" Ma femme" , et  à un poème d'André Breton qui semble avoir inspiré le chanteur . Tu peux les trouver sur le net .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering