Aller au contenu
chloembc

questions sur la courbe de Beveridge

Messages recommandés

Bonjour à tous

Pourriez vous répondre à ces questions s'il vous plaît?

Je ne comprends pas certains mécanismes concernant la courbe de Beveridge.

Pourquoi plus la courbe est à droite et plus l'efficacité de l'ajustement entre emplois vacants et chômeurs et faible?

Je ne comprends pas non plus cette phrase de mon cours" en période de forte conjoncture " l'offre d'emploi augmente et le chômage baisse  : la conjoncture est favorable aux chômeurs mais les entreprises ont plus de difficultés à recruter : les vacances augmentent( nombre d'individus susceptibles d'être embauché diminue)"

ni celle ci " dans le cas des chocs conjoncturels, les deux taux évoluent en sens inverse. Dans le cas des chocs structurels , les deux taux évoluent dans le même sens".

Je pense que je n'ai pas compris les déplacements de la courbe.

Merci d'avance à celui ou celle qui voudra bien éclairer ma lanterne.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

Effectivement plus la courbe est à droite du graphique, plus elle s'éloigne de l'origine, plus le désajustement est important. S'il y a un déplacement vers la droite et vers le haut alors cela signifie que le taux de chômage a augmenté et que le nombre de postes vacants a lui aussi augmenté. 

-En période de forte conjoncture  l'offre d'emploi augmente et le chômage baisse  : La conjoncture est favorable aux chômeurs = les chômeurs peuvent mettre en concurrence les employeurs entre eux pour obtenir de meilleurs salaires

-mais les entreprises ont plus de difficultés à recruter : les vacances augmentent ( nombre d'individus susceptibles d'être embauché diminue)"

Si l'offre d'emplois est bien plus importante que le nombre de demandeurs, il va y avoir une part des emplois proposés pour lesquels les employeurs ne trouveront personne car toutes les personnes pour faire le travail seront déjà en emplois. L'offre d'emplois se transforme en emplois vacants. On se retrouve bien avec un faible taux de chômage et un fort taux d'emplois vacants (emplois non pourvus) Pour attirer des salariés, l'employeur va devoir être plus attractifs que les autres pour pouvoir attirer dans son entreprise des salariés. 

- Dans le cas des chocs conjoncturels, les deux taux évoluent en sens inverse.

En cas de chute de l'activité économique, le chômage va augmenter ('les entreprises licencient) le taux d'emplois vacants baisse (les chômeurs prennent tous les emplois qui sont disponibles quitte à revoir leurs exigences à la baisse) 

Dans le cas des chocs structurels , les deux taux évoluent dans le même sens".

En cas de non adéquation qualifications/besoins des entreprises, le taux de chômage augmente car  il y a de plus en plus de personnes ayant y qualification sur le marché mais le nombre de postes exigant la qualification Y n'a pas augmenté. Le taux d'emplois non pourvu de son coté augmente car les qualifications des personnes entrant sur le marché du travail ne correspondent pas aux besoins de qualifications des entreprises. Pour donner un exemple fictif : imaginons : il y a de plus en plus de diplômés ingénieurs mais le nombre de postes d'ingénieurs n'a pas augmenté, il y a donc des diplômés ingénieurs au chômage. A coté de cela, il y a moultes postes vacants de plombiers qui ne peuvent être occupés par des ingénieurs (pas très habiles en plomberie..)

Modifié par Liu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je complète encore : A coté de cela, il y a moultes postes vacants de plombiers qui ne peuvent être occupés par des ingénieurs (pas très habiles en plomberie..) et malheureusement on ne forme pas assez de plombiers. Il y a donc un désajustement des qualifications qui explique pourquoi un taux de chômage important peut rimer avec un taux d'emplois non pourvu important.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×