Aller au contenu

Bourbon

Membres
  • Compteur de contenus

    65
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Bourbon

  • Rang
    Posteur
  • Date de naissance 05/06/2003

Informations

  • Classe
    Seconde
  • Sexe
    Garçon
  • Pays/Ville
    France

Visiteurs récents du profil

471 visualisations du profil
  1. Bourbon

    Activité d'écriture

    Bonjour moîravita, Merci pour votre réponse ! J'ai cependant oublié de réactualiser ma classe, je ne suis pas en troisième mais en seconde.
  2. Bourbon

    Activité d'écriture

    Bonjour, Je dois rédiger une suite de texte du conte "Pierrot" de Guy de Maupassant. Voici les consignes : A la fin de la nouvelle de Maupassant, Rose pleure l'abandon de Pierrot. Vous inventerez la suite du récit en respectant les indications suivantes : Rose, pétrie de remords, retourne chercher Pierrot dans la marnière. Décrivez, précisément à la fois les sentiments du personnage et le décor nocturne. Puis, comme dans le conte de Maupassant, alternez dans votre récit les aspects réalistes et quelques touches de fantastiques. Enfin, vous devez employer trois figures de styles différentes ainsi qu'une phrase au discours indirect libre. Pourriez-vous, je vous prie m'aider à améliorer mon travail et me réexpliquer les règles d'emploi du passé simple et de l'imparfait ? Une fois rentrée, les deux femmes soupèrent devant la cheminée. Le silence régnait dans la pièce. Elles étaient rongées de remords et croyaient entendre japper Pierrot au loin. Contrairement à son habitude, Madame Lefèvre décida de se coucher une fois sa soupe avalée et revêtit sa jupe de laine. Rose était maintenant seule. Elle aussi trahit ses habitudes : elle ne prit la peine de se rendre dans l'arrière-cuisine afin de nettoyer le couvert. Elle préféra s'asseoir sur le coffre à sel et raviva les flammes après avoir pris délicatement des bûches dans le landier. Elle fixait le feu inlassablement. Elle ne pouvait s'empêcher de penser à Pierrot. Rose se remémorait chaque instant vécu avec son chien. Tout à coup, elle crut voir sa silhouette difforme au coin de la cheminée. Elle se leva brusquement, animée par l'ardent espoir qu'un miracle s'était produit. Il ne s'agissait en fait que de l'ombre de la crémaillère à trois branches. Elle s'effondra au sol et pleura de longues minutes et bientôt le sol devint l'océan de sa tristesse. Elle se ressaisit et prit la folle décision d'aller secourir Pierrot dans la marnière. Elle se sentait responsable de la situation dans laquelle était son chien. Peut-être cela ne serait-il jamais arrivé si elle aurait dissuadé sa maîtresse de se débarrasser du quin ? Dès lors, elle s'équipa d'une corde et quitta la chaumière. La Lune éclairait le sous-bois qui menait au puis. On entendait huer des chouettes. Déterminée, Rose marchait d'un pas pressé. Soudain, elle frissonna lorsqu'une branche l'effleura. La peur se lisait dans ses yeux. Elle se retourna vivement comme si quelqu'un la suivait. Était-elle devenu folle ? Rose se disait pour se rassurer qu'elle était bientôt arrivée. Elle gravit une colline et arriva enfin au niveau du puis. Elle s'approcha de l'orifice circulaire et mit à exécution le stratagème qu'elle avait imaginé : elle lança au fond gouffre sa corde et attacha son extrémité à la manivelle qui permettait jadis de remonter l'eau. Rose prit une profonde inspiration et se laissa glisser le long de la parois. Une infâme odeur de décomposition lui vint au nez. Il n'était cependant pas question pour Rose de revenir en arrière. Sa descente prit de longue minutes. Une fois avoir mis pied à terre, elle se retourna et vit deux corps sans vie au milieu d'autres cadavres en pleine putréfaction. Rose ne pouvait s'avancer. Elle resta de très longues minutes muettes, le regard vide, avant d'enfin se décider à approcher le corps de Pierrot. L'étroitesse du puis ne lui permit pas de s'asseoir. Elle s'accroupit donc et caressa une dernière fois le pelage de Pierrot. Celui-ci fut autrefois doux et chaux, il est maintenant froid et rugueux. Rose se rendit compte que les deux chiens s'étaient battus probablement pour un morceau de la miche de main qu'elle avait laisser tomber. Elle pleurait et hurler de désespoir. Elle fut telle une mère ayant perdue son enfant. Tout d'un coup elle se leva et observât les étoiles. L'alignement de ces dernières firent penser à Rose au corps de Pierrot. Elle essuya alors ses larmes et un espoir l'animait, celui de savoir Pierrot heureux dans les Cieux… Merci d'avance
  3. Bourbon

    Discours

    Bonjour, J'ai apporté les quelques corrections à mon second paragraphe. Je vous envoie aujourd'hui la conclusion de mon discours. Pourriez-vous m'aider à l'améliorer, s'il vous plaît ? En conclusion, ma célébrité est étroitement liée à Rome. Toute ma Vie, je me suis attaché à développer ma ville en lui assurant la prospérité et le soutient des dieux. Depuis ma divinisation, j'ai veillé sur ma civilisation. Rome est devenu un haut lieu de culture et un modèle encore aujourd'hui immuable. Sans moi, tout cela n'aurait pu advenir… Merci d'avance
  4. Bourbon

    Discours

    Bonjour, Sur les conseils de Mamy, j'ai rédigé un nouveau paragraphe recentré sur la ville de Rome ; pourriez-vous me corriger s'il vous plaît ? Puis, je suis à l'origine d'une cité dont le nom est resté à jamais gravé dans l'Histoire. Rome est devenue un grand centre culturel où rayonnait l'Art et l'Architecture. Le Colisée et le Panthéon sont de parfaits exemples de la splendeur architecturale et du raffinement de ma ville. Il ne fait nulle doute que les Romains sont les parfaits représentants de la perfection sur Terre. Ceux-ci ont conquis un vaste Empire et ont apporté lumière aux peuples barbares. C'est une fierté pour moi aujourd'hui de voir que les États Contemporains portent encore l'héritage de ma civilisation dans leur texte de Loi ou dans leur organisation politique.
  5. Bourbon

    Discours

    Bonjour Mamy et moîravita, Merci infiniment pour vos réponses. Je vais corriger mon travail. Bonne soirée
  6. Bourbon

    Discours

    Bonjour, Mon professeur de Latin m'a demandé de réaliser un petit discours en Français dans lequel je dois prouver que le personnage imposé (le cas échéant Romulus) mérite d'être célèbre. J'ai pris un petit d'avance et j'ai rédigé le premier argument de mon discours. Pourriez-vous, je vous prie, m'aider à améliorer mon travail ? Je me nomme Romulus et je suis le fondateur éponyme de Rome. Depuis ma monté au ciel, je m'interroge sans cesse sur ce que la postérité a retenue de moi. Ma légende est aujourd'hui connue de toutes et de tous. J'aimerais tant vous prouver que je mérite d'être célèbre. Tout d'abord, je mérite d'être connu car je suis étroitement lié aux dieux. Ne suis-je pas du sang de Jupiter par mon père Mars ? Les dieux m'ont toujours été favorables de ma naissance jusqu'à ma monté au ciel. Premièrement, Tiberius m'a permis de rester en Vie et a veillé sur moi et sur mon frère Rémus après notre abandon dans le Tibre. Nous avons eu la chance d'avoir été recueillis par une louve et un modeste berger qui nous ont respectivement nourris et éduqués. Une fois arrivés à l'âge adulte, nous avons décidé de fonder notre propre cité sur les bords du Tibre. Les dieux m'ont apporté leur approbation en envoyant douze vautours voler au-dessus du Mont Palatin. Je suis ainsi devenu le tout premier Roi de Rome par la grâce des dieux. Peut-être ne vous rendez pas compte ce que cela signifie ? Les dieux m'ont choisis et maintenant leur force ne me quittera plus jamais ! Mon père m'a permis de gagner tous les conflits dans lesquels Rome fut engagée : je suis tout de même parvenu à vaincre mes plus puissants ennemis comme Acron, le Roi des Céniniens. Je fus auréolé de gloire jusqu'à ma monté au ciel. Les dieux m'ont rappelé auprès d'eux et m'ont divinisé. Je suis ainsi devenu le dieu protecteur des guerriers romains. Merci d'avance
  7. Bourbon

    Les focalisations

    J'ai rajouté "pour se moucher". Merci infiniment
  8. Bourbon

    Les focalisations

    Je viens d'effectuer les corrections : I) Focalisation omnisciente : Monsieur Genestre, alla chercher ses élèves de seconde, qui stationnaient devant la cage d'escalier de leur lycée pour son cours de Français. C'était la toute première fois qu'il allait accueillir des étudiants. L'an passé, il n'aurait jamais imaginé enseigner cette matière qui lui est pourtant si chère aujourd'hui. L'allégresse et la joie l'animaient alors qu'il marchait dans les pas de l'un de ses nouveaux collègues. Celui-ci s'arrêta brusquement devant la salle des professeurs afin d'extirper un long mouchoir de sa poche. Pendant ce temps, les élèves se questionnaient sur leur nouveau professeur et ne pouvaient s'empêcher d'émettre des critiques désobligeantes sur les cours de Français. Aucun d'entre eux ne pensait alors que cet enseignement les passionnerait. II) Focalisation interne : Monsieur Genestre alla chercher ses élèves de seconde pour son cours de Français. Il marchait avec joie et allégresse, d'un pas décidé et ne pouvait s'empêcher d'imaginer le visage de ses élèves. Il suivait l'un de ses collègues qui s'arrêta quelques instants devant la salle des professeurs avant de descendre à la hâte les quelques marches qui les séparaient des étudiants. Il ignorait les raisons qui avaient poussé son collègue à s'arrêter. Sans doute le trac ? Ou l'espoir de trouver un peu de réconfort auprès des ses collègues ? Il descendit l'escalier et entendit les voix entremêlées de ses élèves. Il frissonna lorsqu'il vit enfin les jeunes lycéens qui se tenaient devant lui. III) Focalisation externe : Un jeune homme mince et de petite taille marchait dans couloirs d'un établissement scolaire. Il affichait un large sourire et semblait se déplacer d'un pas décidé. Il suivait un homme ayant un peu d'embonpoint. Ce même homme s'arrêta quelques instants devant une porte avant de rependre sa marche. Le jeune homme paraissait pensif lorsqu'il descendit les marches. Ces dernières menaient à un attroupement d'adolescents qui se turent instantanément lorsqu'ils le virent arriver. Est-ce bon ?
  9. Bourbon

    Les focalisations

    Merci beaucoup
  10. Bourbon

    Les focalisations

    Bonjour, Je vous remercie pour votre réponse. Je vais aller corriger les erreurs de conjugaisons. Pourrais-je vous renvoyer mon travail une fois que j'aurai corrigé les différentes erreurs ?
  11. Bourbon

    Les focalisations

    Bonjour, Je dois rédiger pour mardi une petite histoire qui doit impérativement être réécrite avec une focalisation différente. Pourriez-vous, je vous prie, émettre des remarques sur mon travail afin que je puisse l'améliorer ? I) Focalisation omnisciente : Monsieur Genestre, alla chercher ses élèves de seconde, qui stationnaient devant la cage d'escalier de leur lycée pour son cours de Français. Ce fut la toute première fois qu'il alla chercher ses élèves. L'an passé, il n'aurait jamais imaginé enseigner cette matière qui lui est pourtant si chère aujourd'hui. L'allégresse et la joie l'animaient alors qu'il suivait l'un de ses nouveaux collègues. Celui-ci s'arrêta brusquement devant la salle des professeurs afin d'extirper un long mouchoir de sa poche. Pendant ce temps, les élèves se questionnaient sur leur nouveau professeur et ne pouvaient s'empêcher d'émettre des critiques désobligeantes sur les cours de Français. Personne ne pensait alors que cet enseignement les passionnera. II) Focalisation interne : Monsieur Genestre alla chercher ses élèves de seconde pour son cours de Français. Il marchait avec joie et allégresse, d'un pas décidé et ne pouvait s'empêcher d'imaginer le visage de ses élèves. Il suivait l'un de ses collègues qui s'arrêta quelques instants devant la salle des professeurs avant de descendre à la hâte les quelques marches qui les séparaient des étudiants. Il ignora les raisons qui ont poussé son collègue à s'arrêter. Il descendit l'escalier et entendit le son des voix de ses élèves. Il frissonna lorsqu'il vit enfin les jeunes lycéens qui se tenaient devant lui. III) Focalisation externe : Un jeune homme mince et de petite taille marchait dans couloirs d'un établissement scolaire. Il affichait un large sourire et semblait se déplacer d'un pas décidé. Il suivait un homme ayant un peu d'embonpoint. Ce même homme s'arrêta quelques instants devant une porte avant de rependre sa marche. Le jeune homme paraissait pensif lorsqu'il descendit des marches. Ces dernières menèrent à un attroupement d'adolescents qui se disciplinèrent instantanément lorsqu'ils le virent arriver. Merci d'avance
  12. Bourbon

    devoir d'histoire

    1. Hugues Capet fonde la dynastie des Capétiens. 2. Le Roi (à la fin du haut moyen-âge, on utilisait encore la dénomination latine Rex pour parler du monarque). régnait sur un territoire comprenant la ville de Paris et le futur Duché d'Orléans. 3. Les paires du Royaume détiennent de fait le pouvoir. 4. Le vassal reçoit un fief. Celui-ci doit en échange prêter hommage à son suzerain lors de la cérémonie de l'hommage, lui grantissant ainsi sa fidélité et son service dans l'ost (l'armée) de ce seigneur. 5. Premièrement, le premiers rois étendaient leur influence par les filiations (c'est à dire les mariages). Par exemple, nous pouvons citer le mariage de Louis VI avec Aliénor d'Aquitaine (qui lui a apporté le Duché d'Aquitaine). En outre, les guerres sont un moyen pour les premiers Rois de France d'étendre leur possession. Philippe II Auguste a ainsi récupérer le Duché de Normandie après la Bataille de Bouvines en juillet 1214. En somme, des terres furent rachetées. 6. Cette question est quelque peu énigmatique... Peut-être, faut-il parler du fait que le Roi est élu de Dieu lors de la cérémonie du sacre à Reims.
  13. Bourbon

    Parallélépipède rectangle

    Tout à fait, je vous prie de m'excuser pour cette erreur. Donc le résultat est de 9.6. Est-ce bien cela. (je n'ai pas beaucoup réfléchis lorsque je vous ai écrit le message précédent).
  14. Bourbon

    Parallélépipède rectangle

    Bonjour, En effet, je me suis trompé. 6 litres = 6 000 cm3. Donc si j'ai bien compris vos instructions : Hauteur = Volume total du récipient / (longueur x largeur) Hauteur = 6 000 / (26 x 24) Hauteur = 9.615 mm3 (l'exercice demande d'arrondir au mm3 près). Est-ce bien cela ?
  15. Bourbon

    Parallélépipède rectangle

    Bonjour, Mon professeur de mathématiques m'a donné un devoir maison. Celui-ci parle de calotte sphérique et d'aquarium. Je ne suis pas certain d'avoir compris la seconde question. Cette dernière commence en ces termes : Cet aquarium contient 6 litres d'eau. On décide de changer l'eau de l'aquarium en transvasant son contenu dans un récipient parallélépipédique de 26 centimètres de longueur et de 24 centimètres de largeur. Déterminer la valeur approché au mm près de la hauteur d'eau dans ce récipient. Face à cette consigne, j'ai noté le formule pour calculer l'aire d'un parallélépipède rectangle : Longueur x largeur x hauteur. J'ai ensuite remplacé les valeurs relatées dans l'énoncé : 26 x 24 x hauteur. Je sais en outre que les 6 litres d'eau font 60 cm3. Malheureusement, je suis incapable de continuer, ne connaissant pas quel calcul effectuer... Pourriez-vous m'aider à continuer, s'il vous plaît ? Merci, Bourbon
×