Aller au contenu

géographie


maël - missme
 Share

Messages recommandés

Bonjour, je dois rédiger un petit paragraphe argumenté sur l'urbanisation dans le monde.

J'ai fait la première partie, c'est-à-dire l'organisation commune des métropoles de pays développés. Pouvez-vous, s'il vous plaît me corriger ? Merci

 

Organisation commune (pays développés ou émergents)

Tout d’abord, le centre-ville de l’agglomération d’un pays développé  est un lieu de commandement économique. En effet, on y trouve le quartier des affaires ou CBD (Central Business District) reconnaissable à ses gratte-ciel qui regroupent par exemple des banques, des sièges d’entreprises.

Puis, le centre-ville est un lieu de commandement politique  notamment avec sa mairie et ses ministères. De plus, c’est un lieu culturel comme le confirme le centre de congrès, les théâtres et les musées. C’est aussi un lieu économique. Ainsi en témoignent les grands magasins, les hôtels et les restaurants.

Ensuite, le centre-ville est un lieu résidentiel. Effectivement, on y trouve un quartier d’habitation  et  des espaces rénovés où habitent principalement des populations riches.

Enfin, le centre-ville est relié aux périphéries.  En effet, on peut remarquer la présence  de nombreuses et rapides voies de communications telles que des routes et  des voies ferrées.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

voici la suite. Merci

 

Mais des paysages différents

L’étalement urbain (extension de l’espace urbanisé en périphérie des villes), du fait de la croissance urbaine, se fait partout dans le monde au détriment des espaces agricoles. Mais on constate des paysages différents. D’une part, dans les pays développés, les urbains quittent le centre-ville où le prix de l’immobilier est élevé et où la pollution est omniprésente  pour  la périphérie proche. C’est la périurbanisation. On observe alors, des lotissements de maisons individuelles habitées par des populations aisées ou moyennes. On remarque aussi de grands ensembles composés d’immeubles occupés par une population modeste. De plus, les zones industrielles, les centres commerciaux et les parcs technologiques sont également présents en périphérie. De même, les voie de communication pour relier le centre-ville ou d’autres pays sont nombreuses (route, aéroports). D’autre part,  dans les pays en développement, le paysage périurbain est très contrasté avec une forte ségrégation socio-spatiale : on trouve un quartier de classes moyennes à aisée et des espaces d’habitats spontanés où les pauvres s’entassent dans des quartiers d’habitats précaires tel que les bidonvilles. De plus, les voies de communications sont mal reliées au centre-ville et sont insuffisantes d’où les bouchons.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Je te corrige l'orthographe:

"On observe alors," : il faut supprimer la virgule.

" les voie de communication"

"(route, aéroports)"

"un quartier de classes moyennes à aisée

"habitats précaires tel que" 

"d’où les bouchons." Là, il faut une virgule avant ce groupe de mots pour finir d'encadrer le membre de phrase que tu avais commencé à encadrer avec ta première virgule.

La construction de ton texte est très bien faite.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Je corrige le premier texte:

"notamment avec sa mairie et ses ministères." : ça c'est pour les capitales. Peut-être plutôt "ses administrations centrales (pour la France: département, région, pays).

"comme le confirme": quel est (sont) le(s) sujet(s) du verbe ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quels sont les paysages urbains des pays développés et émergents ?

je viens de me rendre compte que je dois faire deux parties : une organisation commune et des paysages différents.

Puis-je mettre :

D'une part les métropoles des pays développés et émergents présentent une organisation commune. Tout d’abord, le centre-ville de l’agglomération d’un pays développé  est un lieu de commandement économique. En effet, on y trouve le quartier des affaires ou CBD (Central Business District) reconnaissable à ses gratte-ciel qui regroupent par exemple des banques, des sièges d’entreprises.Puis, le centre-ville est un lieu de commandement politique  notamment avec sa mairie et ses ministères. De plus, c’est un lieu culturel comme le confirme le centre de congrès, les théâtres et les musées. C’est aussi un lieu économique. Ainsi en témoignent les grands magasins, les hôtels et les restaurants.Ensuite, le centre-ville est un lieu résidentiel. Effectivement, on y trouve un quartier d’habitation  et  des espaces rénovés où habitent principalement des populations riches.Enfin, le centre-ville est relié aux périphéries.  En effet, on peut remarquer la présence  de nombreuses et rapides voies de communications telles que des routes et  des voies ferrées.

D'autre part,  les métropoles des pays développés et émergents présentenT des paysages différents. L’étalement urbain (extension de l’espace urbanisé en périphérie des villes), du fait de la croissance urbaine, se fait partout dans le monde au détriment des espaces agricoles. Mais on constate des paysages différents. D’ un côté, dans les pays développés, les urbains quittent le centre-ville où le prix de l’immobilier est élevé et où la pollution est omniprésente  pour  la périphérie proche. C’est la périurbanisation. On observe alors des lotissements de maisons individuelles habitées par des populations aisées ou moyennes. On remarque aussi de grands ensembles composés d’immeubles occupés par une population modeste. De plus, les zones industrielles, les centres commerciaux et les parcs technologiques sont également présents en périphérie. De même, les voies de communication pour relier le centre-ville ou d’autres pays sont nombreuses (routes, aéroports). De l'autre côté,  dans les pays en développement, le paysage périurbain est très contrasté avec une forte ségrégation socio-spatiale : on trouve un quartier de classes moyennes à aisées et des espaces d’habitats spontanés où les pauvres s’entassent dans des quartiers d’habitats précaires tels que les bidonvilles. De plus, les voies de communications sont mal reliées au centre-ville et sont insuffisantes, d’où les bouchons

comme le confirment le centre de congrès, les théâtres et les musées.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
 Share

×
×
  • Créer...
spam filtering