Aller au contenu

Travail Rédactionnel .


Invité

Messages recommandés

Bonjour à tous alors voilà je vous pose mon problème : il s'agit d'une question rédactionnel . Philippe Leujeune définit l'autobiographie comme: un récit rétrospectif (en prose) qu'une personne réelle fait de sa propre existence lorsqu'elle met l'accent sur sa vie individuelle en particulier sur l'histoire de sa personnalité . Peut on parler selon vous d'autobiographie lorsque ce récit rétrospectif relève du genre poétique . C'est le vide totale , je ne sais pas par ou commencer

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

L'autobiographie étant un récit de vie , partielle ou non, chronologique ou non, je vois mal la poésie illustrer ce thème, elle qui par essence est un langage au second d egré alors que Philippe Lejeune parle de pacte autobiographique , de sincérité .

Des bribes autobiographiques se retrouvent cependant dans le poème en prose de Georges Pérec : "Je me souviens" où tous les vers débutent par cette phrase anaphorique .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci mais Je dois rédiger une introduction avec deux grandes parti de plus en classe nous avons étudier les poeme de Guillaume appolinaire :nuit rhénanes et je dois illustre ma rédaction par des exemple je ne sais pas comment faire

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Difficile de te répondre : le récit autobiographique se décline en divers genres littéraires .

(L'autobiographie est un genre à la mode (vedettes de cinéma, du football , personnes d'âge mûr , écrivains ou autres qui souhaitent laisser une trace à la postérité .)

-l'autobiographie poétique : (et pourtant le récit de vie a un caractère prétendument objectif) : mais la poésie est un mode d'expression privilégié du souvenir - tranches de vie partielles - comme chez Apollinaire , Hugo ,(Les Contemplations), Lamartine (Le Lac , par exemple); Lejeune considère comme exceptionnel le cas de "Chêne et chien" de Raymond Queneau où le récit en vers retrace toute l'existence du poète ;

-le journal intime : Anne Frank; André Gide, Mauriac, ...

-les mémoires : par ex: "Mémoires de guerre": du Général de Gaulle,ou "Mémoires d'Outre-Tombe" de Chateaubriand

-le roman autobiographique : "A la recherche du temps perdu" de Marcel Proust

-les confidences épistolaires : "Ecrits intimes" de Georges Simenon : lettre à sa fille Marie-Jo .

-l'autoportrait: "Les Essais" de Montaigne

etc .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

J'ignore le niveau de tes études , mais moi je commencerais par ces phrases de Jean-Jacques Rousseau :

"Je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple, et dont l'exécution n'aura point d'imitateur. je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature ; et cet homme, ce sera moi ."

Ainsi s'exprime l'auteur des "Confessions" ..

Ou alors les premières phrases du "Journal de Anne Frank " : "Chère Kitty , etc .".

Tu peux aussi chercher dans les romans de Annie Ernaux "(Une Femme"," La Place")

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comment trouver vs mon introduction : Je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple et dont l'exécution n'aura point d'imitateur, je veux montrer à mes semblables un homme dans toutes la vérité de la nature et cet homme la ce sera moi. Ainsi s'exprime J.Rousseau dans Confessions. En effet l'évolution des mentalité a aboutit à la naissance de l'autobiographie qui vient du grec auto=soi même , bio=vie et graphie= écrire . Philippe Lejeune lui définit l'autobiographie comme un récit rétrospectif qu'une personne réelle fait de sa propre existence lorsqu'elle met l'accord sur sa vie individuelle en particulier sur l'histoire de sa personnalité . Nous nous poserons donc la question suivante : serait il normal de parler d'autobiographie lorsque le récit rétrospectif relève du genre poétique ? Dans un premier temps nous nous pencherons vers le oui et dans un second vers le non Voilà mon intro mes j'ai un doute pourriez vous me corriger

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Je ne crois pas que ce soit l'évolution des mentalités qui provoque l'apparition du genre autobiographique (qui a toujours existé oralement , cfr "Les souvenirs d Mémé Santerre ", remaniés à l'écrit par Serge Grafteaux .

POINTS communs avec la poésie (romantique surtout) :

-le "je" : le sujet de l'autobiographie est le héros, et lui seul: comme dit Montaigne au début des "Essais" (1580): "Je suis moi-même la matière de mon livre.

-le thème (romantique) du souvenir : l'auteur de l'autobiographie, installé dans le présent , part à la recherche de son passé .

-l'autobiographie, comme la poésie, suppose un lecteur (contrairement au journal intime):

Rousseau : "Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de sa nature ."

Différences : la poésie est un langage au second degré , fait de rythmes (sonorités), syntaxe particulière, jeux de sens (figures, images, symboles) que chaque lecteur peut interpréter différemment. Elle n'est pas le langage du dévoilement que le lecteur attend de la prose .

Ecris d'abord ton développement . L'intro et la conclusion viendront ensuite .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering
spam filtering