Aller au contenu

aidez moi !


fnt

Messages recommandés

je voudrait savoir la biographie de tsalin ..

merci...

:oops: :cry: :oops: :cry: :oops: :cry: :lol::o 8) :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :oops: :oops: :roll: :roll: :roll: :roll: :lol::lol::lol::lol::lol::lol: :oops: :oops: :oops: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Joseph Vissarionovitch Djougatchvili dit Staline (l’homme d’acier en russe) naît en Géorgie en 1879 dans un contexte historique particulier. En effet, en Russie, tout va mal. Depuis la défaite russe en Asie, le peuple a perdu confiance en son tsar. Les peuples annexés protestent contre la russification imposée. Les paysans pauvres sont mécontents, ils s’organisent en associations. En 1903, le parti social-démocrate se scinde en deux mouvements : le groupe bolchevik, avec Lénine, et le groupe menchevik. Mis à part la noblesse tout le pays fait bloc contre l’autocratie du tsar Nicolas II. Celui-ci ne profite pas du sentiment national qu’engendre tout conflit et, dans ce cas le début de la première guerre mondiale, pour se réconcilier avec le pays et continue à chasser ses opposants. C’est ainsi qu’en 1917, face à la révolution du peuple, il est contraint à abdiquer. La Russie devient une république, menée par Lénine. Staline, déjà engagé au sein du parti bolchevik depuis 1905, n’a joué qu’un rôle mineur dans ces événements.

Né d’une famille pauvre, marqué par le décès de son père lorsqu’il n’a que onze ans, mis au séminaire par sa mère et influencé par le nationalisme géorgien, Staline était déjà connu dans son pays comme un agitateur. Ainsi il connut l’exil, la prison, et les évasions pour assister aux réunions de son parti. C’est grâce à son entêtement et à ses violentes attaques contre les mencheviks qu’il se fait remarquer par Lénine et se voit confier, en 1912, la direction du journal du parti ( la Pravda). En 1913, Staline est arrêté et exilé en Sibérie. La révolution de février 1917 le ramène à Pétrograd. Commissaire du peuple aux Nationalités dans le premier gouvernement formé par Lénine, membre du Conseil du travail et de la défense et du Politburo (bureau politique du parti), Staline participe activement à la guerre civile, en inspectant les fonds et en organisant en 1918 la défense de la ville qui allait bientôt devenir Stalingrad, puis en 1919 celle de Petrograd, aujourd’hui Saint-Pétersbourg. Conjointement, il s’emploie à renforcer sa position au sein du Parti, ce qui lui permet d’être élu en 1922 au poste de secrétaire général du Comité central. Plus rien ne peut contrer cette ascension au pouvoir, même la tardive déclaration de Lénine dans son testament : " le camarade Staline, devenu secrétaire général, a réuni entre ses mains un pouvoir illimité, et je ne suis pas sûr qu’il puisse s’en servir avec assez de circonspection… Staline est trop brutal… " ne l’empêchera pas d’accéder au pouvoir absolu. En 1924, Lénine meurt, Staline et Trotski (créateur de l’Armée rouge) se disputent sa succession. Mais Staline élimine son rival grâce à sa ténacité et à l’appui du parti qu’il tient bien en main.

Premièrement, Staline met en place un nouveau système économique par les plans quinquennaux afin de redresser la situation du pays au lendemain de la guerre. Il s’agit par là de la collectivisation des terres au profit de l’Etat et de l’industrialisation accélérée. Aucune forme de résistance n’est tolérée, c’est les goulags et le début de la terreur. Pourtant, il est l’idole du pays, on l’appelle " le petit père des peuples ".Cette déification atteint son apogée en 1936, où on lui voue un culte de la personnalité. En 1941, malgré le pacte signé avec l’Allemagne, l’URSS est envahie par les troupes allemandes. Staline fait appel au patriotisme russe, dynamise ses troupes et vainc l’ennemi. A la fin de la guerre, les USA proposent à l’Europe le plan Marshall, mais Staline le refuse. C’est le début de la guerre froide. Le monde est divisé en deux blocs rivaux : les pays rattachés aux Etats Unis et les pays de l’Est rattachés à l’URSS. La santé de Staline s’affaiblit, il devient complètement paranoïaque,il voit des complots contre lui partout, fait arrêter des innocents à ses moindres soupçons, organise des assassinats. La terreur de 1930 semble être revenue lorsqu’il meurt le 5 mars 1953.

voilaaaaaaaaaaaaa

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering