Aller au contenu

Inventer une fable


Emmma2021
 Share

Messages recommandés

Bonjour je suis une élève de seconde est l’on me demande d’inventer une fable en imitant jean de la fontaine. Il faut faire attention à la versification, faire des alexandrins ou quelques octosyllabes mais pas trop, faire des rimes, faire attention au rythme de la phrase (enjambement, rejet…) et surtout à l’alternance avec les rimes féminines et masculines en les alternant. Il faut également introduire des figures de style. Bref j’ai rédigé une fable mais je n’arrive pas à la versifié correctement en faisant attention à tout les exigences. Je voulais savoir si quelqu’un pouvait m’aider s’il vous plaît. C’est assez urgent. Merci d’avance

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 20 minutes, Nègrepierre a dit :

Envoie ton travail. On essaiera de t'aider.

Le Berger la Cigale et l’Agneau 

 

 

Au soleil fraîchement levé,

Un jeune agneau se baladait dans une prairie. Le pâturage était frais et non loin de chez lui. Le jeune animal très altruiste et sympathique fit soudainement la rencontre d’une cigale. Les deux êtres ne se sont point croisés par hasard. L’insecte ayant trouvé la bête fort aimable. Décida par sa fainéantise de profité de celui-ci. 

Ô cher ami aurait-tu la gentillesse de m’aider à rentrer chez moi, je suis fort fatigué marcher ne m’est impossible prononça la Cigale. La bête au pelage blanc accepta d’aider l’insecte 

Bien sûr mon amie je ne peux point te laisser comme cela !  rétorqua l’Agneau 

Puis ils prirent la route afin de ramener la Cigale. Ce fut au bout de plusieurs heures, qu’ils fit une pause. L’Agneau épuisé essaya de trouver de quoi se nourrir. La Cigale qui jubilait déjà de ces idées malsaines décida de continuer à en bénéficier. L’Agneau revenant de son expédition ayant trouvé de quoi subvenir à ses besoins, fut dépouillé par son amie la Cigale. Une fois le festin de la Cigale terminé qui n’avait laissé que de pauvres miettes à l’agneau. Ils continuèrent leur chemin. La nuit allait bientôt tombé lorsque la Cigale s’exclamât soudain. Halte c’est ici ma demeure. Puis elle remercia l’agneau pour le loin trajet. 

Mais comment vais-je rentrer après en, la nuit est tombé et je me suis trop égaré. 

La Cigale répondit à l’Agneau que ce n’était point son problème et qu’il devait se débrouiller. Non loin de là un berger apercevant toute cette histoire fut désespéré du comportement de la Cigale envers l’agneau. Celui-ci prenne la parole 

Ô Cigale ne te rend tu pas compte de ton attitude mesquine et malsaine. N’a tu pas honte d’abuser de la gentillesse de cette pauvre bête si innocente. 

L’agneau écoutant le dialogue échangé par ces camarades. Ce rendit compte qu’il s’était fait avoir. 

Comme quoi être trop gentil avec les autres peu parfois nous jouer des tours. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'idée est bonne. mais il faudrait présenter tes vers sous forme de poème. Tu te rendrais mieux compte de ce qui ne va pas. Et puis tu saute d'un vocabulaire soutenu à un vocabulaire familier (se balader). Et il faut compter tes syllabes... et garder un certain rythme.

Essayons pour le début :

Au soleil fraichement levé (octosyllabe :il va falloir en faire un autre).

Un jeune agneau se promenait dans une prairie. (Voici un alexandrin de treize syllabes : u-ne compte pour 2)

Je te propose : Un jeune agneau se promenait dans la prairie

Le pâturage était frais et non loin de chez lui. (cette fois, il y a treize syllabes...)

Je te propose : La pâture était fraiche et non loin de chez lui (6+6 😃 12 = un alexandrin)

Le jeune animal très altruiste et sympathique fit soudainement la rencontre d’une cigale. (ce n'est pas un vers ! Il y a 26 syllabes...)

Essaie de continuer un peu toute seule et donne nous le résultat.

 

Modifié par Nègrepierre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, Nègrepierre a dit :

L'idée est bonne. mais il faudrait présenter tes vers sous forme de poème. Tu te rendrais mieux compte de ce qui ne va pas. Et puis tu saute d'un vocabulaire soutenu à un vocabulaire familier (se balader). Et il faut compter tes syllabes... et garder un certain rythme.

Essayons pour le début :

Au soleil fraichement levé (octosyllabe :il va falloir en faire un autre).

Un jeune agneau se promenait dans une prairie. (Voici un alexandrin de treize syllabes : u-ne compte pour 2)

Je te propose : Un jeune agneau se promenait dans la prairie

Le pâturage était frais et non loin de chez lui. (cette fois, il y a treize syllabes...)

Je te propose : La pâture était fraiche et non loin de chez lui (6+6 😃 12 = un alexandrin)

Le jeune animal très altruiste et sympathique fit soudainement la rencontre d’une cigale. (ce n'est pas un vers ! Il y a 26 syllabes...)

Essaie de continuer un peu toute seule et donne nous le résultat.

 

Bonjour merci pour votre retour j’ai rallongé un peu ma fable mais je n’arrive vraiment pas à la versifié pourriez-vous,le faire pour mon je vous en pris, en mettant en plus des rimes (croiser,suivi,embrassée) et en faisant des rimes féminines et masculines, 

voilà ma fable 

Le Berger la Cigale et l’Agneau 

 

 

Au soleil fraîchement levé,

Un jeune agneau se baladait dans une prairie. Le pâturage était frais et non loin de chez lui. Le jeune animal très altruiste et sympathique fit soudainement la rencontre d’une cigale. Les deux êtres ne se sont point croisés par hasard. L’insecte ayant trouvé la bête fort aimable. Décida par sa fainéantise de profité de celui-ci. 

Ô cher ami aurait-tu la gentillesse de m’aider à rentrer chez moi, je suis fort fatigué marcher ne m’est impossible prononça la Cigale. La bête au pelage blanc accepta d’aider l’insecte 

Bien sûr mon amie je ne peux point te laisser comme cela !  rétorqua l’Agneau 

Puis ils prirent la route afin de ramener la Cigale. Ce fut au bout de plusieurs heures, qu’ils fit une pause. L’Agneau épuisé essaya de trouver de quoi se nourrir. La Cigale qui jubilait déjà de ces idées malsaines décida de continuer à en bénéficier. L’Agneau revenant de son expédition ayant trouvé de quoi subvenir à ses besoins, fut dépouillé par son amie la Cigale. Une fois le festin de la Cigale terminé qui n’avait laissé que de pauvres miettes à l’agneau. Ils continuèrent leur chemin. La nuit allait bientôt tombé lorsque la Cigale s’exclamât soudain. Halte c’est ici ma demeure. Puis elle remercia l’agneau pour le loin trajet. 

Mais comment vais-je rentrer après en, la nuit est tombé et je me suis trop égaré. 

La Cigale répondit à l’Agneau que ce n’était point son problème et qu’il devait se débrouiller. Non loin de là un berger apercevant toute cette histoire fut désespéré du comportement de la Cigale envers l’agneau. Celui-ci prenne la parole 

Ô Cigale ne te rend tu pas compte de ton attitude mesquine et malsaine. N’a tu pas honte d’abuser de la gentillesse de cette pauvre bête si innocente. 

L’agneau écoutant le dialogue échangé par ces camarades. Ce rendit compte qu’il s’était fait avoir.

 

Comme quoi être trop gentil avec les autres peu parfois nous jouer des tours. 

 

Vexée de ce qu’il venait de se passer il perdait confiance envers les autres. 

Un peu plus loin sur son chemin l’agneau contrarié croisa un escargot.

Celui-ci voyait que l’herbivore n’est pas très joyeux demanda alors

Hé l’Agneau que c’est t’il passé pour que tu sois dans ce piteuse état.

Je me suis fait avoir, par une cigale ! J’ai voulu être gentils mais elle m’a joué un tour la vilaine.

Ah je voit rétorqua l’escargot. Les deux animaux continuèrent à parler pendant qu’il poursuivait leur chemin. L’escargot qui n’allait point à la même allure que l’agneau penais à avancer. L’agneau ayant trouvé l’escargot à l’écoute et plutôt de bonne compagnie se dit qu’après tout il n’avait pas l’air aussi sournois que la Cigale. Il pris l’escargot sur son dos et poursuivit son périple. Ces deux animaux s’entendaient très bien et fut resté amis. Plusieurs jours plus tard l’agneau croisa de nouveau le berger et lui dit 

Vous voyez cette fois j'ai eu raison d'être gentil, j'ai gagné un ami

 

Dans la vie Il faut faire la différence entre être gentil avec un traitre, et être gentil avec quelqu'un d'honnête.

à l’instant, Emmma2021 a dit :

Bonjour merci pour votre retour j’ai rallongé un peu ma fable mais je n’arrive vraiment pas à la versifié pourriez-vous,le faire pour mon je vous en pris, en mettant en plus des rimes (croiser,suivi,embrassée) et en faisant des rimes féminines et masculines, 

voilà ma fable 

Le Berger la Cigale et l’Agneau 

 

 

Au soleil fraîchement levé,

Un jeune agneau se baladait dans une prairie. Le pâturage était frais et non loin de chez lui. Le jeune animal très altruiste et sympathique fit soudainement la rencontre d’une cigale. Les deux êtres ne se sont point croisés par hasard. L’insecte ayant trouvé la bête fort aimable. Décida par sa fainéantise de profité de celui-ci. 

Ô cher ami aurait-tu la gentillesse de m’aider à rentrer chez moi, je suis fort fatigué marcher ne m’est impossible prononça la Cigale. La bête au pelage blanc accepta d’aider l’insecte 

Bien sûr mon amie je ne peux point te laisser comme cela !  rétorqua l’Agneau 

Puis ils prirent la route afin de ramener la Cigale. Ce fut au bout de plusieurs heures, qu’ils fit une pause. L’Agneau épuisé essaya de trouver de quoi se nourrir. La Cigale qui jubilait déjà de ces idées malsaines décida de continuer à en bénéficier. L’Agneau revenant de son expédition ayant trouvé de quoi subvenir à ses besoins, fut dépouillé par son amie la Cigale. Une fois le festin de la Cigale terminé qui n’avait laissé que de pauvres miettes à l’agneau. Ils continuèrent leur chemin. La nuit allait bientôt tombé lorsque la Cigale s’exclamât soudain. Halte c’est ici ma demeure. Puis elle remercia l’agneau pour le loin trajet. 

Mais comment vais-je rentrer après en, la nuit est tombé et je me suis trop égaré. 

La Cigale répondit à l’Agneau que ce n’était point son problème et qu’il devait se débrouiller. Non loin de là un berger apercevant toute cette histoire fut désespéré du comportement de la Cigale envers l’agneau. Celui-ci prenne la parole 

Ô Cigale ne te rend tu pas compte de ton attitude mesquine et malsaine. N’a tu pas honte d’abuser de la gentillesse de cette pauvre bête si innocente. 

L’agneau écoutant le dialogue échangé par ces camarades. Ce rendit compte qu’il s’était fait avoir.

 

Comme quoi être trop gentil avec les autres peu parfois nous jouer des tours. 

 

Vexée de ce qu’il venait de se passer il perdait confiance envers les autres. 

Un peu plus loin sur son chemin l’agneau contrarié croisa un escargot.

Celui-ci voyait que l’herbivore n’est pas très joyeux demanda alors

Hé l’Agneau que c’est t’il passé pour que tu sois dans ce piteuse état.

Je me suis fait avoir, par une cigale ! J’ai voulu être gentils mais elle m’a joué un tour la vilaine.

Ah je voit rétorqua l’escargot. Les deux animaux continuèrent à parler pendant qu’il poursuivait leur chemin. L’escargot qui n’allait point à la même allure que l’agneau penais à avancer. L’agneau ayant trouvé l’escargot à l’écoute et plutôt de bonne compagnie se dit qu’après tout il n’avait pas l’air aussi sournois que la Cigale. Il pris l’escargot sur son dos et poursuivit son périple. Ces deux animaux s’entendaient très bien et fut resté amis. Plusieurs jours plus tard l’agneau croisa de nouveau le berger et lui dit 

Vous voyez cette fois j'ai eu raison d'être gentil, j'ai gagné un ami

 

Dans la vie Il faut faire la différence entre être gentil avec un traitre, et être gentil avec quelqu'un d'honnête.

Aidez moi s’il vous plaît ma fable doit être fini lundi soir. 🥺

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a un mélange de messages. J'avais commencé :

 

Au soleil fraichement levé (octosyllabe :il va falloir en faire un autre).

Un jeune agneau se promenait dans une prairie. (Voici un alexandrin de treize syllabes : u-ne compte pour 2)

Je te propose : Un jeune agneau se promenait dans la prairie

Le pâturage était frais et non loin de chez lui. (cette fois, il y a treize syllabes...)

Je te propose :

Un beau matin au soleil fraichement levé

Un jeune agneau se promenait dans la prairie

La pâture était fraiche et non loin de chez lui.

Notre jeune agneau plein de bonne volonté

Au détour de ce pré rencontre une cigale.

Mais ils ne s'étaient pas rencontrés par hasard

L'insecte ayant trouvé la bête fort aimable

Décida de duper cet agneau secourable

Attention, tout ne rime pas, mais je n'ai pas le temps de faire mieux. Tu aurais dû faire plus court...

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
 Share

×
×
  • Créer...
spam filtering