Aller au contenu

Correction Brevet


Bourbon

Messages recommandés

Bonjour,

J'ai participé à un Brevet Blanc et j'aimerais que l'on me corrige mon travail.

LES HORAIRES DE BUREAU
Lors de son spectacle, Florence Foresti parle de son expérience en tant qu'employée travaillant dans un
bureau.
Ça me fait super plaisir d'être là. Non, je déconne, ce n'est pas vrai. Si ça me fait plaisir, mais je
travaille, quand même. Vous, vous êtes au spectacle, vous êtes assis mais moi, je bosse. Non,
mais c'est vrai, tous les artistes commencent par : « Whaou, ça me fait super plaisir ! » Ça va ! Ça
m'étonnerait que vous le matin à 9 heures en arrivant au bureau, le matin, vous faites : « Whaou
! Ça me fait super plaisir ! whaou ! Ça va ! Je vais à la photocopieuse. Ouais ! »Faut dire que c'est quand même plus sympa, comme travail. Je sais de quoi je parle, parce qu'à
une époque, je travaillais aussi. Comme vous, j'avais un vrai travail avec un bureau, un
ordinateur, des crayons, un presse-papier. Whaou ! Un collègue avec des pellicules sur sa veste.
C'était sympa. C'était bien. Moi, je me suis bien marrée.
Il y avait juste un truc que j'aimais pas enfin pour moi, c'était terrible, c'étaient les horaires.
Enfin, les horaires matinaux. Sinon, tout ce qui était horaires de fin de journée, par exemple,
j'étais très ponctuelle, j'avais pas de problème. J'étais dans les premières, comme ça, prête.
Mais le matin, non, c'était terrible. L'heure officielle d'arrivée sur mon contrat, c'était 9 heures.
Enfin, je crois. Je n'ai jamais réussi. Je sais pas si ça vous fait ça aussi, mais quand vous êtes en
retard, vous vous speedez, mais tant que le réveil chez vous n'affiche pas 9 heures pile, vous
croyez que vous pourrez vous en sortir. Genre, il est 8 heures 57, t'es au lit. Pas lavée, pas
maquillée, pas caféinée, rien, et tu crois que tu vas pouvoir y arriver. En trois minutes.
8 heures 57 ? Je suis large ! Oh... Je peux le faire : je ne me lave pas, je ne me maquille pas,
j'enfile une djellaba... Je peux le faire. Je suis en avance. Je dors jusqu'à 58...
C'est bizarre comme les minutes défilent, le matin. On dirait qu'il y a un mec qui se fout de notre
gueule et passe les secondes, il accélère. Ça m'énerve. C'était toujours pour ça que j'arrivais à 11
heures. Ça, ça craint.
Si ça vous arrive un jour, essayez de faire croire que vous êtes là depuis 2 heures. N'arrivez pas
avec le manteau, les clés de bagnole, le sac... Ben non. Il faut arriver bien actif, des tâches d'encre
sur les doigts, un bloc sous le bras : Ça va ? J'étais au 2ème, à la compta. Ils m'ont gardée deux
heures. Ils sont cons, ces comptables. Tu vas bien ? Non pas de café, j'en ai déjà bu cinq, suis à fond.
Avec la grosse marque de l'oreiller, là, comme ça. C'était affreux !
Un truc qui finissait par me trahir, marque de l'oreiller ou non, c'était ma voix. Mon bonjour du
matin, à 9 heures ou 11 heures, c'est : (voix rauque) Bonjour. Ça va ? - Oui, très bien.
Merci. J'étais vite grillée.
Une autre chose que je n'aimais pas dans les bureaux, c'était le téléphone. Enfin, si je l'aimais,
mais trop. Je l'utilisais pour mes appels perso. Mais beaucoup trop. Un jour, j'ai été convoquée
par mon patron, dans son bureau. Il m'a dit : « Pourquoi vos notes de téléphone sont plus élevées
que les miennes ? » Je lui ai dit : « Ben, patron, il faut se mettre au boulot ! oh ! Il faut y aller, mon
vieux ! Les clients vont pas venir tout seuls !... »
C'est là que s'acheva notre collaboration... Mais je suis contente d'en avoir fini avec ça…
Florence Foresti fait des sketchs à La Cigale, Florence Foresti, 2007.
Première partie : Questions – Réécriture
Toutes vos réponses devront être rédigées.

QUESTIONS (20 points) :
1. Qui est la personne qui raconte cette histoire ? De quoi nous parle-t-elle ? S’agit-il de
quelque chose qu’elle a vécu ? 3 points.
2. Quelles sont les difficultés majeures que rencontre le locuteur (la personne qui parle) ? 1,53. D’après vous, cet extrait est-il issu du début, du milieu ou de la fin du spectacle ? 1,5
point.
4. Ligne 18 : « je suis large ». Que sous-entend le texte avec cette formule ? A-t-elle un sens
propre et un sens figuré ? Si oui, expliquez quel sens équivaut au propre et quel sens au
figuré. 3 points.
5. a) Ligne 23 : quels sont le mode et le temps de cette forme verbale “arrivez”. 2 points.
b) Quelle est sa valeur ? Quel est son intérêt ici ? 1,5 point.
6. Ligne 17 : « caféinée ». Comment a été construit ce mot ? Quelle est sa nature et quel
sens lui donnez-vous ? 1,5 point.
7. « ' Ben, patron, il faut se mettre au boulot ! oh ! Il faut y aller, mon vieux ! Les clients vont
pas venir tout seuls !... ' C'est là que s'acheva notre collaboration… ».
a) Comment interprétez-vous cette partie du texte ? Que se passe-t-il qui puisse représenter un
événement marquant ? 2 points.
b) Que sous-entend exactement « C'est là que s'acheva notre collaboration. » et pourquoi le
locuteur utilise une telle formule plutôt que de faire référence aux événements directement ? 2
points.
8. En tant que metteur en scène, comment pourriez-vous adapter les propos du locuteur au
théâtre, c’est-à-dire au sein d’une pièce avec un décor, plusieurs acteurs, une intrigue,
etc. (jeu des acteurs, costumes, lumières, répliques, entrée des personnages en scène …) ?
2 points.

Réécriture : 5 points.


Réécrivez cette partie du texte en remplaçant le pronom personnel je par nous et le pronom
personnel vous par tu. Vous établirez toutes les modifications nécessaires et relatives à ce
changement.
« Ça me fait super plaisir d'être là. Non, je déconne, ce n'est pas vrai. Si ça me fait plaisir, mais je
travaille, quand même. Vous, vous êtes au spectacle, vous êtes assis mais moi, je bosse. »
0,5 point par accord correct.
 

Pouvez-vous m'attribuer les points s'il vous plaît ?

Le dossier Brevet Blanc comporte mon travail.

Merci


 

 

Brevet Blanc.rtf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering