Aller au contenu

Petit exo de Bio


LaToine

Messages recommandés

Voilà j'ai joint un petit exo de Bio datant de mon livre de l'année dernière.

Je n'ai pas de prob particulier pour la question de cet exo, mais la 2) je vois pas.

Je suis en TS cet exo date donc de ma 1S et pourtant je vois pas trop.

Merci de votre temps et de votre aide.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Il y a deux réactions en chaîne : la 1 transforme le précurseur en tyrosine grâce à l'enzyme E1, la seconded transforme la tyrosine en mélanine grâce à l'enzyme E2.

_INDIVIDU B : il a le point de départ (le précurseur). Il peut transformer la tyrosine en mélanine (d'après l'énoncé) donc l'enzyme permettant cette réaction est présente, donc il possède l'enzyme E2 donc le gène responsable de la production de cette enzyme est "normal". En revanche, la réaction 1 n'a pas lieu (car il est albinos donc il y a forcément un problème dans 1 des 2 réactions, comme ce n'ets pas la 2, c'est forcément la 1) donc le gène responable de la sinthèse de l'enzyme 1 a subi une mutation.

Il y a 2 cas possibles l'allèle muté est récessif ou l'allèle muté est dominant. A toi de voir maintenant :!:

Si tu ne comprends pas je peux t'expliquer la suite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Salut,

Juste pour rajouter qu'il y a 99% de chance que l'allèle muté soit récessif au niveau d'une activité enzymatique. En effet trés souvent une seule copie du gène suffit à former assez de protéines pour catalysé la réaction.

Le gène muté peut trés bien être exprimé et donner une protéine non fonctionnel mais le gène sain sera aussi exprimé dans les mêmes proportions et trés souvent en quantité suffisante pour assurer une activité normale (d'autant que les mécanismes de régulation peuvent intervenir et favoriser sa transcription).

Les cas de dominances incomplétes sont assez rare. C'est le cas où l'hétérozygote présente un phénotype intermédiaire entre ceux des 2 homozygotes. Par exemple dans un cas qui ressemble à l'albinisme chez la belle de nuit il existe un gène codant une enzyme intervenant dans la synthése d'un pigment rouge. L'homozygote rouge/rouge posséde des fleurs rouges, l'homozygote possédant 2 génes mutés des fleurs blanches et l'hétérozygote rouge/géne muté posséde des fleurs rose : Il produit bien le pigment mais en quantité insuffisante.

Les cas de codominances (les 2 allèles ayant une activité positive) sont le cas générale pour tout ce qui est des caractères antigéniques (groupes sanguins par ex).

Mais pour en revenir à ce qui concerne une activité enzymatique il est quasi-impossible (enfin trés rare) qu'une mutation donne une protéine possédant une activité enzymatique différente. En générale soit la mutation est silencieuse (elle ne change pas la séquence d'acide aminé du fait de la dégénéréscence du code génétique ou a lieu sur une partie non capitale de la protéine et ne modifie pas son activité) et ne se remarque donc pas ; soit touche une partie sensible (site de reconnaissance ou possédant l'activité enzymatique, promoteur, etc...) est donne une protéine ne possédant pas l'activités compléte normale ou n'est pas exprimé => récessif.

En conclusion ici pour l'individu B il est certains qu'il soit e1/e1 et soit E2/E2, soit (avec beaucoup moins de probabilités) E2/e2.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

mais ils demandent les génotypes possibles alors il faudrait peut-être faire un cas pour allèle muté dominant (je sais c'est très rare). Je crois que j'ai eu un exo qui ressemblait à ça l'an dernier, il faudra que je fouille dans mes archives

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

(Arf j'étais en train de faire une longue réponse quand l'ordi a planté ! :evil: Bon je reprends mais en résumé ! :P )

En gros je dirai que ça dépend de l'exo et qu'il faut voir au cas par cas... :wink:

Pour moi ici c'est certains que E1 est dominant par rapport à e1.

Vu qu'E1 code pour l'enzyme normale fonctionnelle et e1 pour une enzyme complétement non fonctionnelle je vois pas comment e1 pourrait être dominant... e1 n'apporte rien au niveau du phénotype et en fait on pourrait même le viré du génome ça changerai rien ! On peut pas faire plus récessif ! lol :D :wink:

En fait c'est la présence ou l'absence d'E1 qui compte et détermine le phénotype : présence d'E1=> Enzyme1 => eumélanine synthétisé=> phénotype normale, absence d'E1 => pas d'eumélanine =>individu albinos.

D'autant plus que des enfants albinos naissent de parents non albinos (bon d'accord ça c'est pas dans l'énoncé ! :roll: lol !)

En fait faut voire suivant l'exo... Soit on a assez d'informations pour conclure, soit on donne toutes les hypothéses. Là c'est assez simple parce que c'est une voie de synthèse interrompue par une enzyme complétement défectueuse. Mais ça aurait put être beaucoup moins simple si il y avait plus de 2 allèles aux phénotypes différents (par ex pour le même gène chez le lapin il y a en plus du mutant albinos les mutants chinchilla et Himalaya...) et/ou l'apparition de mutation plus "subtils" qu'un géne complétement non fonctionnelle (par exemple des génes thermosensibles et autres joyeusetés).

Sinon biensûre qu'il y a des mutations qui peuvent être dominantes même si c'est beaucoup plus rare. Et puis il faut aussi considérer suivant quels critères on détermine la dominance/récessivité. Par exemple dans les anémies à érythrocyte falciforme (mutation de la chaine bêta de l'hémoglobine où un acide glutamique remplace une valine => Hbs forme muté, Hba forme normale) on peu dire que la mutation est récessive concernant l'anémie (Hba/Hba : sain, Hba/Hbs : trés légère anémie, Hbs/Hbs : anémie fatale la plupart du temps) mais on peut tout aussi bien dire qu'elle est dominante concernant la résistance au paludisme (Hba/Hbs : résistant au paludisme alors que Hba/Hba : sensible). Tiens ben d'ailleurs voilà le seul exemple auquel j'ai pensé concernant une mutation dominante... :P lol !

Bon là j'en vois pas vraiment d'autres mais je suppose que ça doit exister par exemple quand il y a une mutation au niveau d'un site de régulation d'une protéine qui la rend active par défaut... ou un site inhibiteur de transcription sur l'ADN qui serait muté et entrainerai la synthése d'un ARNm ne devant pas avoir lieu... Enfin ce genre de choses capable de stimuler une activité normalement inhibée ou régulée... C'est typiquement le genre de mutation qu'on retrouve dans les tumeurs cancéreuses mais il y a aussi certainement des cas héréditaires avec le même genre de processus. Si tu retrouves ton exemple tu peux nous en faire profiter parce que là je vois pas trop... :?: (bon j'avoue que je cherche pas trop non plus lol ! :wink: J'ai pleins d'exemples de mutations récessives qui me viennent à l'ésprit mais aucune dominante...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering