Aller au contenu

DISSERTATION : DEMANDE AIDE


mathmar

Messages recommandés

En vous appuyant du document ci-joint (photo d'une noire en Caroline du Nord montrant l'arrivée d'une noire dans sa nouvelle école).

Sujet : vous êtes journaliste, reporter et vous avez vous-même pris ce cliché.

En utilisant alternativement la tonalité ironique et le registre polémique, vous écrirez un article pour le commenter 40 à 50 lignes.

L'analyse de l'image doit tenir une place centrale.

Réponse : introduction : j'ai pris quelques clichés lors d'une rentrée scolaire et j'ai été attiré plus particulièrement par une photographie ordinaire, de petite dimension dont les teintes dominantes sont le noir, brun et ocre. Elle représente une nouvelle élève de couleur noire arrivée tout doit de Caroline etc....

La plupart des gens prétendent être attirés par l'inconnu, or on s'aperçoit que dans les faits ils se montrent beaucoup plus réticents. A chaque seconde la vie nous livre ses trésors de surprises.

En tout domaine, partout et toujours, l'inattendu se présente sous la forme d'un sourire, d'une invitation, d'une photo ou d'un nom sur la couverture d'un magazine.

La découverte d'une personne de couleur différente de nous, comme sur ce cliché, me fait redouter la réaction de ses camarades. Nous savons bien tous comme il est difficile d'être un nouveau élève dans une classe et ceci est d'autant plus vrai quand nous sommes de couleurs différente. L'exclusion naît souvent de l'ignorance. Je l'image seule, retranchée, étant à l'écoute de toutes sortes de commentaires : tu as vu la métisse, et toi la noire !. etc...

ensuite je développerais :

Je suis indigné de pouvoir penser aux dires des camarades de classe.

l'exclusion, le rejet voire le racisme sont difficile à vivre pour la nouvelle élève.

les réactions des élèves.

merci de me guider dans mon plan et de vérifier si je ne suis pas hors sujet. :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité chatomalo

1/ Idées à développer absolument dans ton devoir

- l’inconnu, l’ignorance entraîne chez l’être humain des réaction excessives

- les enfants reportent les idées inculquer par leur parents.

Tu le dis toi-même « L'exclusion naît souvent de l'ignorance »

2/ Ton introduction : tu ne fais pas ce qui t’es demandé, dès le départ tu rentre dans le détail de la photo, hors on te dit : « L'analyse de l'image doit tenir une place centrale » chose que tu ne fais puisque tu en parle dans ton intro. Tu pourrais écrire par exemple (je m’inspire de ce que tu as fait) : A l’occasion de la rentrée scolaire j’ai entrepris de prendre quelques photographies. Une rentrée banale … des enfants avec leurs nouveaux vêtements, cartables des enfants blancs ... mais l’ambiance n’était pas habituelle et très vite mon regard, mon objectif s’est arrêté sur cette toute jeune fille … de couleur noire.

3/ Je ne suis pas d’accord quand tu dis : « La plupart des gens prétendent être attirés par l'inconnu ». C’est vrai mais mal interpréter. Les gens peuvent être attiré par l’inconnu, mais c’est leur réaction qui peut être malsaine !

4/ « En tout domaine, partout et toujours, l'inattendu se présente sous la forme d'un sourire, d'une invitation » très beau, très vrai, garde ça dans ta rédaction.

5/ Pour enchaîner dans ta rédaction : « Cette jeune fille (décrit son regard : inquiet, en jouer, ou sa position : a l’écart, regardée de travers) arrivait tout droit de Caroline.

6/ Pour ton dernier paragraphe :

« Nous savons bien tous comme il est difficile d'être un nouveau élève dans une classe et ceci est d'autant plus vrai quand nous sommes de couleurs différente. »

Voici les corrections que tu pourrais envisager :

« Nous avons tous été angoissé par une rentrée scolaire ; et ceux qui d’entre nous auront connu celle d’arriver dans une nouvelle école, sauront confirmer qu’il est parfois difficile de s’adapter. Mais cela est encore plus dur quand il y a une différence… plus dur quand celle-ci est portée sur la couleur d’une peau. »

7/ « Je l'image seule » tu ne peux pas imaginer cet instant puisque tu étais censée y être ;). Tu peux par contre écrire : « les réactions ne sont pas fait attendre, les enfants reportent les angoissent de leur parents à travers des paroles qui sont certainement blessantes pour cette jeune fille ; paroles que je ne rapporterai pas dans cet article, car même sans les avoir dites ou penser, vous les avez certainement entendues».

8/ Dans ton développement il faut effectivement que tu parle de l’exclusion, exclusion que tu pourras illustrer à travers des exemples de la photos, positions etc.

Il faut aussi expliquer, argumenter. Il faut que tu dises aussi, que se présence à son importance car elle marque une nouvelle ère, sur elle repose beaucoup d’espoir, espoir de faire évoluer les choses, reconnaître que l’humanité existent sous plusieurs « formes physiques » la couleur de la peu, la forme du corps, du visage, des cheveux, et j’en passe, font qu’aujourd’hui l’humanité existe pas sa différence et que celle-ci évoluera en acceptant ce qu’elle est « différente », personne n’est physiquement identique (excepté jumeau et rares sosies). Le patrimoine humain repose donc sur ça, mais aussi sur sa diversité culturelle.

Et bon courage :wink: !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering