Aller au contenu

L'article


BSimpson

Messages recommandés

je pense que tu peux trouver pas mal d'infos sur l'évolution de l'espagnol à partir de 1492 qui correspond à l'espagnol moderne et à la découverte de l'amérique. Pour la période antérieure voici un résumé rapide qui peut te permettre de démarrer.

On distingue 3 périodes dans la formation du castillan.

1) une période mediévale du X au XV siècle et on parlera de vieux castillan

2) l’espagnol moderne qui va du XVI à la fin du XVII

3) l’espagnol contemporain qui part de la fondation de la real academia española jusqu’à nos jours.

Au X siècle, le bas latin avait déjà perdu ses déclinaisons et le castillan apparaît dans la province de castille. 4 groupes linguistiques apparaissent alors qui se différencie par la prononciation des voyelles brêves et toniques du latin et des syllabes à l’intérieur des mots. Le la par exemple ou le son o dans portam vont diphtonguer pour devenir puerta en castillan, puarta en mozarabe, puorta en aragon mais en Galice et en catalogne le son reste prononcé comme en latin (porta).

Les premiers textes en vieux castillan sont écrits par les moines : ainsi les gloses sont constituées d’annotations marge des textes latins dont la compréhension du vocabulaire et des constructions latines posaient déjà une difficulté aux contemporains : quod sera annoté en marge par le moine "por ké" non sapiens sera traduit par "ignorante". Plus au Sud, sous la domination arabe, le f (comme dans farina) n’est plus prononcé mais aspiré. Par contre, on continue de l’écrire. Des phonèmes apparaissent également (aujourd’hui elles ont disparu) pour la prononciation du s, suivant s’il est en début de mot ou au milieu. On « arfricanise » le son s dans plaza y facer qui se prononcent alors platza fadser.

Comme toutes les déclinaisons latines ont disparu, la phrase est construite dans un ordre obligé : sujet + verbe+ compléments introduits par des prépositions. Le verbe haber est à la fois auxiliaire pour la conjugaison et a encore le sens de posséder comme en français. Ce n’est qu’au XVI qu’apparaissent les temps composés, mais en attendant on a recours à des périphrases alambiquées et le matériel lexical que l’on trouve entre haber et l’infinitif suivant est impensable dans une phrase d’aujourd’hui : Enrique vuestro hermano habia vos de matar por las sus manos. Remarquez comment l'article possessif est accompagné toujours de l'article (cette caractéristique latine aujourd'hui a disparu mais persiste en catalan par exemple)

L'enclise n'est pas encore apparue et les pronoms se trouvent à la mème place qu'en français. L'enclise n'apparait de façon systématique qu'à la fin du XVI et au début du XVII siècle.

la première grammaire publié en 1492 nous fait entrer dans l'espagnol moderne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering
spam filtering