Aller au contenu

Impératif Avec Enclise


chloeH57

Messages recommandés

kikou je vé taider un peu

Les pronom personnel complement d objet(direct ou indirect) peuve se placer derrier le verbe ( c'est l enclise), quand le verbe est à l infinitif,a l impératif affirmatif(mé surtout pas négatif) et au gérondif.

EXEMPLE

s'amuser divertirse

aide-moi ayudame

en l'écoutant escuchandole

voila @+

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voilà tout est dit en 2 ligne. C'est concis, facile à retenir et c'est exact.

Pour ceux d'entre vous qui veulent continuer après le bac l'étude de l'espagnol, vous verrez certainement lors de l'étude de la littérature du moyen âge puis du siècle d'or, que l'enclise est un phénomène qui est apparu relativement tard dans la langue. C'est en effet au XVI siècle qu'elle est apparue et au XVII qu'elle s'est généralisée dans la langue écrite pour finalement devenir une règle. Le pourquoi de cette mutation n'est pas facile à expliquer et de nombreuses théories agitent les dialecticiens et les thèses universitaires exposent régulièrement leurs cogitations sur ce sujet.

Par exemple, en vieux castillan, on écrivait:

"E yo esto, sennor, non lo digo por me escusar del trabajo nin por pauor del pelygro que en ello a mi podria venir, ..." (Sumas, p. 158, l. 12)

Remarquez la place du pronom me. Aujourd'hui on écrirait escusarme.

Mais le même auteur utilise quelques pages avant l'enclise (yendoles):

"Los griegos yendoles mal con Diomedes e sabiendo de las bien andanças de Hercoles enbiaron por el. "(Sumas, p. 119, l. 26)

comme vous le voyez également, l'ortographe du castillan moderne s'est simplifiée, beaucoup de mots qualifié d'archaique por la RAE au XVIII siècle ont été bannis des dictionnaires.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering
spam filtering