Aller au contenu

please help sur texte pascal!!!!!


angel.jlo

Messages recommandés

:D bonsoir avant tout je voulé dire ke votre site é génial!!! voila mon problème je narive pa à étudier ce bout de texte de pascal et je dois faire un commentaire de ce texte:

“ Celui qui aime quelqu'un à cause de sa beauté, l’aime-til? Non: car la petite vérole, qui tuera la beauté sans tuer la personne, fera qu'il ne l'aimera plus.

Et si on m’aime pour mon jugement, pour ma mémoire, m’aime-t-on, moi? Non, car je puis perdre ces qualités sans me perdre moi- même. Où est donc ce moi, s’il né ni dans le corps ni dans l’âme? Et comment aimer le corps ou l’âme, sinon pour ces qualités, qui ne sont point ce qui fait le moi, puisqu’elles sont périssables? Car aimerait-on la substance de l’âme d’une personne abstraitement, et quelques qualités qui y fussent? Cela ne se peut, et serait injuste. On n’aime donc jamais personne, mais seulement des qualités.

Qu’on ne se moque donc plus de ceux qui se font honorer pour des charges et des offices, car on n’aime personne que pour des qualités empruntés

pouvez vs maider je désespère jes uis en terminale :oops: :D:D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Au contact du beau, il nous pousse des ailes"

et Spinoza

«L'amour, en effet, n'est rien d'autre que la joie accompagnée de l'idée d'une cause extérieure.»

Descartes

«L'amour est une émotion de l'âme [...] qui l'incite à se joindre de volonté aux objets qui paraissent lui être convenables.»

Nicolas Malebranche

«Il y a deux principales espèces d'amour, un amour de bienveillance, et un amour qu'on peut appeler d'union. Un brutal aime l'objet de sa passion d'un amour d'union : parce que regardant cet objet comme la cause de son bonheur, il souhaite d'y être uni, afin que cet objet agisse en lui et le rende heureux. [...] On aime les gens de mérite d'un amour de bienveillance, car on les aime dans le temps même qu'ils ne sont point en état de nous faire du bien : on les aime parce qu'ils ont plus de perfection et de vertu que les autres.»

Leibniz

«Les philosophes et théologiens même distinguent deux espèces d'amour, savoir l'amour qu'ils appellent de concupiscence, qui n'est autre chose que le désir ou le sentiment qu'on a pour ce qui nous donne du plaisir, sans que nous nous intéressions s'il en reçoit, et l'amour de bienveillance, qui est le sentiment qu'on a pour celui qui par son plaisir ou bonheur nous en donne. Le premier nous fait avoir en vue notre plaisir et le second celui d'autrui, mais comme faisant ou plutôt constituant le nôtre, car s'il ne rejaillissait pas sur nous en quelque façon, nous ne pourrions pas nous y intéresser, puisqu'il est impossible, quoi qu'on dise, d'être détaché du bien propre.»

Kant

«La maxime de bienveillance (l'amour pratique des hommes) est pour tous les hommes un devoir des uns envers les autres, qu'on les trouve ou non dignes d'amour, d'après la loi éthique de la perfection : Aime ton prochain comme toi-même.»

«Celui qui aime peut encore rester clairvoyant; mais celui qui est amoureux sera irréparablement aveugle aux défauts de l'objet aimé bien que d'ordinaire il recouvre la vue huit jours après le mariage.»

Nietzsche

On peut promettre des actions, mais non des sentiments, car ceux-ci sont involontaires. Qui promet à quelqu'un de l'aimer toujours, ou de le haïr toujours, ou de lui être toujours fidèle, promet quelque chose qui n'est pas en son pouvoir; ce qu'il peut bien promettre, ce sont des actions qui, à la vérité, sont ordinairement les conséquences de l'amour, de la haine, de la fidélité, mais qui peuvent aussi provenir d'autres motifs, car à une seule action mènent des chemins et des motifs divers.»

ou Voltaire

Candide «s'enquit de la cause et de l'effet, et de la raison suffisante qui avait mis Pangloss dans un si piteux état. "Hélas ! dit l'autre, c'est l'amour; l'amour, le consolateur du genre humain, le conservateur de l'univers, l'âme de tous les êtres sensibles, le tendre amour. — Hélas ! dit Candide, je l'ai connu cet amour, ce souverain des cœurs, cette âme de notre âme; il ne m'a jamis valu qu'un baiser et vingt coups de pied au cul."»

voili voilà !

un prof ...d'anglais !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering