Aller au contenu

Commentaire!


slayer

Messages recommandés

Il a plu tte la nuit.

J'ai pensé a toi sous la fulgurance sulfureuse des ténébres.

la mer bavait sur les brisants des tuiles vertes,la mer meuglantes

Sous le tonerre et la tornade,nous gemissions sous l'Ange

[de la mort

D'une longue plainte et si douce

Me voici ds le gouffre du palais sonore

Dans les moiteurs les migraines,comme à Dyilôr jadis

Ma mere ceignait mes angoisses de feuilles de manioc,les [saignait.

A Joal comme autrfois, il ya cette souffrance a respirer,qui colle

[ visqueuse à lapassion

Cette fievre aux entrailles le soir,à l'heure des peurs [primordiales

Je reve aux reves dejeunesse.

Mon ami l'Etranger disait la fraicheur des prés en Septembre

Et les roses de Tinchebray qui s'irisent dans la candeur de matin

je révais d'une jeune fille au coeuir odorant.

Et quand elle se fachait,ou délirait, ses yeux [jetaient des eclairs

De soufre,comme toi n'est-ce pas?comme la nuit d'hivernage

voilaa le texte!!!!!!!! merciii de maider!! :D

g kelkes idées par contre g du mal pour trouver des sous parti

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering