Aller au contenu

explication linéaire d'un texte de Simondon


enzo2959
 Share

Messages recommandés

Bonjour, pouvez vous m'aider à faire une explication linéaire et à la comprendre s'il vous plaît. C'est un texte de Simondon et je ne comprends pas ce qu'il veut dire et je dois en faire une explication linéaire. Pouvez vous m'aider s'il vous plaît. Je vous en supplie. Voici le texte en question, c'est Gilbert Simondon, Du mode d'existence des objets techniques, 1969, Aubier, p. 89. :

"[...] si une technique, très peu rationalisée, exige le début extrêmement précoce de l'apprentissage, le sujet, même devenu adulte, conservera une irrationalité de base dans ses connaissances techniques ; il les possédera en vertu d'une imprégnation habituelle, très profonde parce que acquise très tôt ; par là même, ce technicien fera consister ses connaissances non en schèmes clairement représentés, mais en tours de main possédés presque d'instinct, et confiés à cette seconde nature qu'est l'habitude. Sa science sera au niveau des représentations sensorielles et qualitatives, très près des caractères concrets de la matière ; cet homme sera doué d'un pouvoir d'intuition et de connivence avec le monde qui lui donnera une très remarquable habileté manifestable seulement dans l'œuvre et non dans la conscience ou le discours ; l'artisan sera comme un magicien, et sa connaissance sera opératoire plus qu'intellectuelle ; elle sera une capacité plus qu'un savoir ; par nature même, elle sera secrète pour les autres, car elle sera secrète pour lui-même, à sa propre conscience.
Aujourd’hui encore, cette existence d’un subconscient technique non formulable en termes clairs par l’activité réflexive se trouve chez les paysans ou les bergers, capables de saisir directement la valeur de semences, l’exposition d’un terrain, le meilleur endroit pour planter un arbre ou pour établir le parc de manière telle qu’il soit à l’abri et bien situé. Ces hommes sont experts au sens étymologique du terme : ils ont part à la nature vivante de la chose qu’ils connaissent, et leur savoir est un savoir de participation profonde, directe, qui nécessite une symbiose originelle, comportant une espèce de fraternité avec un aspect du monde, valorisé et qualifié."

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 mois plus tard...

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
 Share

×
×
  • Créer...
spam filtering