Aller au contenu

Jankélévitch, La mauvaise conscience


lorelo
 Share

Messages recommandés


il faut faire une explication de texte: besoin d’aide svpp 

La joie marque la conversion de la moralité souffrante ou posthume en moralité contemporaine et, par conséquent, prévenante. Le remords n’est pas le purgatoire progressif de nos impuretés, le crématorium où s'accomplit peu à peu leur incinération : il est le passé de désespoir que sa sincérité même comme par l’effet d’une grâce, transfigure ou métamorphose soudain en présent de joie. Le joyeux travail de la joie, c'est de rétablir la prérogative ou dignité essentielle de l'humain qui est, non point d’être conduit, mais de conduire ; non point d'être remorqué ou manœuvré, mais de remorquer et de devancer, et de reprendre, comme il se doit quand on est hommeT'initiative agissante des opérations; dans la joie l'humain restaure sa précédence normale par rapport aux faits inhumains ; dans la joie la conscience, de prévenue devenue prévenante, reprend la direction hégémonique des évènements : la conscience stoppée, terrifiée, abattue redevient la conscience courageuse qu’elle n'aurait jamais dû cesser d'être, -car le courage est de faire face, et non de regarder en arrière. Le temps de la malheureuse conscience était malade d’anachronismes et de superstitions obsédantes : la joie remet en ordre le temps en restaurant dans leurs droits le Kaïros (1) et le présent opportun. Mais il y a mieux encore : la conscience réconciliée avec soi-même, culminant à la fine extrême pointe de sa joie, comprend que l'irréversibilité n’est plus, comme celle du temps, charme nostalgique, impuissance de l'homme et délectation passivement subie, mais au contraire, comme le don d'amour, acte pur et création centrifuge librement assumée. Le pur amour qui, sans avoir cherché la réciprocité, est payé de retour, loin de se réduire à un quelconque remboursement, à un troc ou à une justice de symétrie qui nous dédommagerait pour notre dommage, est plutôt le doublement de l'amour par une enchère d’amour. Tout devient possible grâce à ce miracle de la générosité: le rajeunissement de l’âme, qui est irréversibilité surmontée : l’enrichissement par le don, qui est alternative vaincue. 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
 Share

×
×
  • Créer...
spam filtering