Aller au contenu

Moi Aussi G Tro De Mal Avec Les Dissert!


del03

Messages recommandés

salut a tous je vous en supllie aidez moi d'urgence g un sujet de dissert trop galère et je dois le rendre pour le 17 mars 2004 le sujet c'est: analysant l'effet de la fable chez esope, la fontaine déclare:"la lecture de son ouvrage répand insensiblemenet dans une ame les semances de la vertu, et lui apprend à se connaitre sans qu'elle s'en apercoive de cette étude et tandis qu'elle croit faire tout autre chose" Ce jugement vous parait-il s'appliquer aux fables de la fontaine??" voila c ca mon sujet aidez moi svp merci d'avance :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Une citation si longue se doit d'être analysée!

la lecture de son ouvrage = celui d'Esope. Que sais-tu sur le lien qui unit Esope à La Fontaine ? Si tu l'ignores, fais une recherche... Esope est un fabuliste. Que signifie ce mot ?

répand dans une ame = l'article indéfini n'a pas été choisi au hasard. "Une âme" signifie ici "n'importe quelle âme". Il n'y a donc pas de public particulièrement visé, et l'oeuvre d'Esope est destinée à tous les hommes.

insensiblement = sans que le lecteur ne s'en rende compte, ne le ressente. Dans cet adverbe, tu retrouves le radical "sens" allié au privatif "in" = sans. Il y a l'idée de passivité du lecteur qui subit la puissance du fabuliste.

les semances de la vertu = La vertu est une notion très vaste, qui est un synonyme du bien, ce qui est positif. Ce que l'on sème est destiné à pousser. Semer la vertu dans l'esprit d'un lecteur, c'est donc tenter de le persuader de raisonner toujours dans le sens de la vertu, du bien.

et lui apprend = en grec, "didaskein" qui a donné en français le mot "didactique" (ce qui correspond au nom d'un registre). Toute fable (genre de l'apologue) a une visée didactique contenue dans une morale implicite ou explicite. Le but est donc d'enseigner des connaissances à un lecteur.

à se connaître = analyser ses propres défauts et qualités (surtout défauts d'ailleurs, puisque La Fontaine s'emploie souvent à les dénoncer!).

sans qu'elle s'en apercoive = idée de passivité à nouveau. Le lecteur semble "hypnotisé", soumis à la force du fabuliste.

tandis qu'elle croit faire tout autre chose = ...mais il ne s'en rend pas compte. Effectivement , la fable détourne le lecteur d'une critique trop rébarbative. On évite l'aspect moralisateur de la fable par plusieurs moyens: forme poétique, emploi des animaux, plaisir de l'anecdote...

Quelques pistes pour que tu y voies plus clair. ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

wha merci toi t'es trop fort j'avais quelques idées dans celles que tu as déja donné mais pas de koi en écrire des pages!!! c'est vrai que ce sujet est vraiment long et dur. encore une fois merci. tu es lycéen??? as tu msn?? svp aller bye et a plus (si je peux t'aider moi méme n'hésite pas!!!! :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Non, je n'ai pas MSN mais tu sais, tu peux me tutoyer! On n'est pas au lycée ici. ;) Ravi que ces indications aient pu t'aider. Si tu as d'autres questions, n'hésite pas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering