Aller au contenu
rania59

introduction

Messages recommandés

Bonjour pourriez-vous me faire une introduction svp merci d'avance 

avec accroche,présentation des documents ,problématique,et annonce du plan)

Document 1 : Un historien grec parle de la personnalité de Périclès

« C’est qu’il avait, lui, de l’autorité, grâce à la considération dont il jouissait et à ses qualités d’esprit et que, de plus, pour l’argent, il montrait une éclatante intégrité : aussi tenait-il la foule, quoi libre, bien en main et, au lieu de se laisser diriger par elle, il la dirigeait ; en effet, comme il ne devait pas ses moyens à des ressources illégitimes, il ne parlait jamais en vue du plaisir, et il pouvait au contraire mettre à profit l’estime des gens pour s’opposer même à leur colère. En tout cas, chaque fois qu’il les voyait se livrer mal à propose à une insolente confiance, il les frappait par ses paroles en leur inspirant de la crainte ; et, s’ils éprouvaient une frayeur déraisonnable, il les ramenait à la confiance. Sous le nom de démocratie, c’était en fait le premier des citoyens qui gouvernait. Au contraire, les hommes qui suivirent … aspiraient chacun à cette première place : ils cherchèrent donc le plaisir du peuple dont ils firent dépendre la conduite même des affaires. »
Thucydide ( avant JC), histoire de la guerre du Péloponnèse, II,

Document 2 : En 431 Av JC, Périclès fait l’éloge des institutions d’Athènes lors d’un discours en l’honneur de guerriers morts au combat.
« Notre régime politique ne se propose pas pour modèle les lois d’autrui et nous sommes nous-mêmes des exemples plutôt que des imitateurs. Le nom de ce régime, comme les choses dépendent non pas du petit nombre mais de la majorité, c’est une démocratie. En ce qui concerne nos différents privés, la loi nous place tous à égalité. Quant à l’honneur des magistratures, il revient à ceux qui ont le plus de mérite dans le domaine concerné, l’appartenance à telle ou telle catégorie sociale n’entre pas en ligne de compte. D’ailleurs la pauvreté n’empêche pas un homme capable d’être au service de l’Etat…Nous pratiquons la liberté non seulement dans notre conduite politique mais aussi dans la vie quotidienne où nous restons ouverts aux autres…Malgré cette tolérance qui règle nos relations privées, dans le domaine public, nous craignons d’agir illégalement car nous prêtons attention…aux lois »
Thucydide ( avant JC), histoire de la guerre du Péloponnèse, II, 36-37

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×