Aller au contenu

Espace Vectoriel


Ch00Ch00

Messages recommandés

Bonjour, 

J'aurai besoin de votre aide s'il vous plait à propos des exercices sur les espaces vectoriels. 

Voici ce que j'ai fait: 

F.JPG.4b8c016ad5d06cc3371c2fc37981ead4.JPG

 

Mais je n'y arrive pas pour l'exercice 3.

Merci d'avance pour vos aides, 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 1/ Vous essayez de prendre un contre exemple. D'accord, mais il ne faut pas se contenter de montrer que le rapport ne reste pas constant pour les premiers termes.

Il serait plus simple de prendre un= qn et vn=(λq)n puis wn=un+vn= (1+λn)qn et de montrer que le rapport wn+1/wn  n'est pas constant pour λ<>1

2/ La suite que vous prenez en exemple n'est pas arithmétique. Si on prend eux suites arithmétiques à raison positive,  un et vn, la suite un-vn est arithmétique. Voyez-vous pourquoi il n'est pas certain qu'elle soit dans A ?

3/ Quelle est la loi externe ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour JLN,

Merci beaucoup pour votre réponse. 

Pour la première, donc:

Soit pour tout n appartenant aux entiers naturels, u est la suite définie par un = qn  et v est définie par la suite définie par vn = (λq)

u et v sont deux suites. 

On a alors u appartenant à G et v appartenant à G

Montrons que u + v n'appartenant pas à G. Soit w = u + v = (1+λn)qn

w est définie pour tout n appartenant à N. 

Wn+1 / Wn = (1+λn+1)*qn+1 / (1+λn)*qn = (1+λn+1)*q/ (1+λn)

Est-ce bien ça ? 

 

Pour la deuxième

Donc je dois prendre deux suites arithmétiques à raison positive, puis vérifier que la suite un-vn est arithmétique car on définit la sosutraction de u et v comme étant la somme de u et de l'opposé de v c'est à dire u - v = u + (-v) ? 

C'est encore un peu confus pour moi. Voici ce que j'ai essayé de faire:

Soit (un) et (vn) deux suites et A et B deux réels. 

(un) est une suite de raison positive r,

Il existe r appartenant IR, pour tout n appartenant aux entiers naturels, un+1 = un + r 

(vn)  est une suite de raison postive r',

Il existe r' appartenant IR, pour tout n appartenant aux entiers naturels, vn+1 = vn + r'

On pose w = u + v. On a alors pour tout n appartenant N, wn+1 = un+1 + vn+1 

wn= A(un+r) + B(vn + r')

D'où pour tout n appartenant aux entiers naturels, wn+1 = A(un+r) + B(vn+r') = Aun + Bvn + Ar + Br'

On pose R = Ar + Br', pour tout n appartenant à N, wn+1 = wn + R 

Après je ne sais pas comment conclure. 

 

Pour la troisième, 

La loi externe, l'espace vectoriel (E, +) est commutatif et associatif et admet un unique élément neutre 0E et un unique sysmétrique pour tout élément de E. 

Merci d'avance, 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

1/ Je corrige Wn+1 / Wn = (1+λn+1)*qn+1 / (1+λn)*qn = (1+λn+1)*q/ (1+λn)

Il faudrait donc qu'il existe une constante k telle que, pour tout n, (1+λn+1)/ (1+λn)=k

équivalent à λn (λ-k)= k-1, ce qui impliquerait que λn est constant. Impossible, sauf si λ=k=1

2/ Le seul truc à voir c'est que rien ne garantit que r-r' soit positif, et donc que la combinaison linéaire u + (-1)*v soit dans A;

3/ Ma question portait sur l'énoncé lui même qui me paraît incomplet. A quoi est-égal λ*(x,y) ?

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 5 minutes, JLN a dit :

1/ Je corrige Wn+1 / Wn = (1+λn+1)*qn+1 / (1+λn)*qn = (1+λn+1)*q/ (1+λn)

Il faudrait donc qu'il existe une constante k telle que, pour tout n, (1+λn+1)/ (1+λn)=k

équivalent à λn (λ-k)= k-1, ce qui impliquerait que λn est constant. Impossible, sauf si λ=k=1

2/ Le seul truc à voir c'est que rien ne garantit que r-r' soit positif, et donc que la combinaison linéaire u + (-1)*v soit dans A;

3/ Ma question portait sur l'énoncé lui même qui me paraît incomplet. A quoi est-égal λ*(x,y) ?

 

 

Merci pour votre réponse, 

Pour la 3, 

IR * E   ->   E 

λ*(x1,y2)  -> (x1^λ ; λ*y1

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

3/ u et v étant deux vecteurs et λ un scalaire, il faut que

λ*(u+v) =λ*u+λ*v

On est donc conduit à vérifier qu'ici, λ*[(x1, y1)+(x2, y2)] est bien égal à λ*(x1, y1)+ λ*(x2, y2).

Qu'en pensez-vous ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir JLN

Pour l'exercice 1, il faut démontrer que (E, + , .) est un espace vectoriel. Pour cela il faut démontrer par les huit points, c'est un exercice assez long. 

C'est à dire, u1+u2 = u2 + u1 ....   u1+(u2+u3) = (u1+u2)+u3 ... 

Merci beaucoup, 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Il ne m'est pas possible de rester connecté ce soir. Je suppose qu'il s'agit de l'exercice n° 3.

Oui, si l'on veut montrer que c'est un ev, on doit tout vérifier. Ce n'est pas si long que cela.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering