Aller au contenu

l'organogenèse in vitro


laoliao

Messages recommandés

bonjour, voici ma réponse globale, tu pourras t'en servir pour faire tes questions.

 Associées à l'auxine les cytokinines jouent un rôle dans la division cellulaire. Elles stimuleraient le passage de la phase G2 à la mitose et la cytokinèse (ou cloisonnement cellulaire).
Selon le rapport Auxine/cytokinine, la différenciation des cellules sera différente :

  • Un rapport élevé (plus d'auxine que de cytokinines) va engendrer la différenciation d'une masse cellulaire indifférenciées en racine,
  • Un rapport faible (plus de cytokinines que d'auxine) va engendrer la différenciation en tige,
  • Un rapport neutre ne va pas entraîner de différenciation mais uniquement la multiplication cellulaire.

Elles complètent l'action de l'auxine dans l'allongement cellulaire en agissant dans les organes où cette dernière n'agit pas (tubercule en particulier).
Les cytokinines favorisent également la synthèse protéique.
Elles interviennent dans la néoformation des bourgeons en contrecarrant l'effet inhibiteur de l'auxine. Elles sont capables de lever la dominance apicale. 

Produites essentiellement dans les racines, elles circulent dans la sève brute par le xylème. On peut donc observer deux gradients antagonistes : celui de l'auxine qui part des bourgeons terminaux vers les racines dont l'effet est inhibiteur, et celui des cytokinines qui part des racines pour monter aux bourgeons dont l'effet est stimulateur.
Les cytokinines favorisent aussi la différenciation des proplastes en chloroplastes et prolonge la vie des feuilles en maintenant la teneur en protéines dans les feuilles et en protégeant les chloroplastes de la destruction de leur pigment. Elles retardent ainsi la sénescence des feuilles.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering