Aller au contenu

Aide Sur Junie


valérie

Messages recommandés

bonjour, je suis en seconde et j ai un oral a préparé sur Britannicus de Racine, particulièrement sur le personnage de Junie. J aimerai présenter le caractère du personnage en 1ere partie puis son role en 2eme partie. mais je ne sui pa tré inspiré :( . est-ce que vous pourriez m indiqué un site sur Junie ou me dire tout ce que vous savez sur ce personnage??

Merci beaucoup d avance. alyssa

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Que penses tu de Junie? Elle est tres fine. Elle comprend bien mieux que Britannicus ce qui se passe. Tu ne penses pas?

A proprement parler, tout est Développement au Théâtre, puisque les Personnages ne doivent paroître que pour développer ou leurs intérêts ou leurs passions. Mais on donne plus particuliérement ce nom à ces sentimens naturels, mais délicats, à ces nuances fixes, à ces mouvemens involontaires, dont l'ame ne se rend pas compte. L'art de rendre avec intérêt ces détails, est ce qu'on appelle l'art des développements. C'est peut-être celui qui est le plus nécessaire au Poëte Dramatique, du moins s'il aspire à des succès soutenus. Racine & M. de Voltaire sont des modèles admirables en ce genre. C'est par-là sur-tout, que Racine a relevé la foiblesse de cetains rôles d'Amoureux. Voyez la Scène où Néron déclare son amour à Junie. La Princesse avoue qu'elle aime Britannicus :

.....................Je lui fus destinée,

Quand l'Empire devoit suivre son hymenée ;

Mais ces même malheurs qui l'en ont écarté,

Ses honneurs abolis, son Palais déserté,

La fuite d'une Cour que sa chûte a bannie,

Sont autant de liens qui retiennent Junie.

Tout ce que vous voyez, conspire à vos désirs ;

Vos jours toujours sereins coulent dans les plaisirs,

L'Empire en est pour vous l'inépuisable source ;

Ou si quelque chagrin en interrompt la course,

Tout l'Univers, soigneux de les entrenir,

S'empresse à l'effacer de votre souvenir.

Britannicus est seul ; quelqu'ennui qui le presse,

Il ne voit, dans son sort, que moi qui l'intéresse,

Et n'a pour tout plaisir, Seigneur, que quelques pleurs

Qui lui font quelquefois oublier ses malheurs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering
spam filtering