Aller au contenu

Svp


boub

Messages recommandés

Pensez vous que le poete soit un etre qui ment mais qui, dit "pourtant "plus juste" avec son mensonge"?

mon est c thèse antithèse

oui il ment(ce kil dit est incohérent) et non il ne ment pas( il transforme le réel) mais g pas trop de choses a mettre dedans pouvez vous maidez? voici un poème ki me sert didé

Correspondances

La Nature est un temple où de vivants piliers

Laissent parfois sortir de confuses paroles;

L'homme y passe à travers des forêts de symboles

Qui l'observent avec des regards familiers.

Comme de longs échos qui de loin se confondent

Dans une ténébreuse et profonde unité,

Vaste comme la nuit et comme la clarté,

Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

II est des parfums frais comme des chairs d'enfants,

Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,

- Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,

Ayant l'expansion des choses infinies,

Comme l'ambre, le musc, le benjoin et l'encens,

Qui chantent les transports de l'esprit et des sens.

CHARLES BAUDELAIRE LES FLEURS DU MAL

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering
spam filtering