Aller au contenu

L'emeute du 6 fevrier 1934


Idaho

Messages recommandés

Bonjour , J'ai un DM/analyse de doc a rendre or , je ne comprend pas tout !

Questions :

1) Quelles forces se sont face place de la concorde ?

- Les forces qui se font face sont les communistes , les gardes republicains , les ligues d'extreme droites , les gardiens de la paix et mobiles se trouvant dans un etat de légitime défense

2)Qui tire est dans qu'elles circonstances ?

Les gardiens de la paix et les gardiens mobiles tirent pour leur legitime defense

4) Comparez les 2 docs , qui sont les voleurs et les assasins ? Quel bilan chiffré presente l'Action francaise ?

Les voleurs et les assasins dans le doc 1 sont Frot , Bonnefroy- Sibour , Geay et Daladier .

Les voleurs et les assasins dans le doc 2 sont les fascistes . Le bilan chiffré qui presente l'Action francaise est de 50 morts et des milliers de bléssés .

5) Quel est le sens de l'expression " coup de force fasciste a echoué " ?

Je ne comprend pas :/ , mise a part qu'il ont echoué ..

6) Synthése : L.Blum , dirigeant de la SFIO, annonce " Le peuple qui a fait la Republique saura la defendre " . Que veut il dire ? En quoi va t'il être entendu et suivi ? Pour repondre , rechercher des exemples dans les documents .

Merci d'avance de votre aide ! Merci !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

DOC. Introduction.

La France des années 20 connaît pendant une dizaine d'années une certaine prospérité économique, mais dès 1931 elle se trouve plongée dans la crise mondiale. A partir de cette date, les gouvernements qui se succèdent vont avant tout répondre à la crise par diverses mesures de déflation et de coupes budgétaires au détriment de toute politique sociale, perdant ainsi la confiance populaire. Ce climat d'incertitude ainsi que la multiplication des affaires financières favorise alors la montée des ligues d’extrême droite. Antiparlementaires, racistes et antisémites, ces ligues appellent à manifester le 6 février 1934, le jour même de l'investiture de Daladier. La manifestation connaîtra la plus sévère répression de l'histoire des mouvements de rue depuis la semaine sanglante. A ce contexte intérieur difficile, s'ajoute une situation internationale explosive, qui excite les fantasmes des ligueurs : en effet le maintien au pouvoir du fascisme en Italie, ou l'arrivée des nazis au pouvoir en Allemagne font penser à l’extrême droite que leur heure est venue en France.

Aujourd'hui, à l'heure de la montée en puissance de divers courants de pensée extrémistes traiter du 6 février 1934 n'apparaît pas vide de sens. Il convient d'abord de se demander comment le 6 février 1934 est il apparu, et si il est un accident de l'histoire ? Comment un simple scandale comme la IIIe République en a vu tant d'autres a-t-il pu susciter tant de réactions mais surtout comment peut on faire du 6 février l'un des éléments déclencheurs de la naissance du Front Populaire ? Enfin quelle importance donner aux diverses interprétations du 6 février 1934 ou en d'autres termes, quelle est la part du mythe dans l'image qu'a aujourd'hui cette date dans la mémoire collective ?

Nous verrons cela en trois temps : nous verrons d'abord que c'est dans un contexte particulier que s'inscrivent les émeutes du 6 février 1934, puis quelles réactions celui-ci a suscité et enfin quelle approche il faut avoir de l’évènement pour rester au plus près de la vérité.

C'est bien gentil de ta part d'écrire ton énoncé(e) sans faute(s) et d'ajouter certain(s) détail(s), mais sans les documents, je ne peux pas vraiment t'aider. Je te laisse un document pour t'éclairer, la prochaine fois, pensez aux documents.

Bon Courage !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering
spam filtering