Aller au contenu

corrigé d'un texte en français


bufani

Messages recommandés

Pouvez vous jeter un œil sur mon devoir de français et au besoin me le corriger .Merci.

C’est ici un livre de bonne foi , lecteur .Il t’avertit dès l’entrée que je ne m’y suis proposé aucune fin ,que domestique et privée . Je n’ y ai eu nulle considération de ton service ., ni de ma gloire. Mes forces ne sont pas capables d’un tel dessein. Je l’ai voué à la commodité particulière de mes parents et amis : à ce que m’ayant perdu ( ce qu’ils ont à faire bientôt ) ils y puissent retrouver aucuns traits de mes conditions et humeurs , et que par ce moyen ils nourrissent plus entière et plus vive la connaissance qu’ils ont eu de moi . Si c’eût été pour rechercher la faveur du monde , je me fusse mieux paré et me présenterais en une marche étudiée . Je veux qu’on m’y voie en ma façon simple , naturelle et ordinaire, sans contention et artifice : car c’est moi que je peins. Mes défauts s’y liront au plus vif , et ma forme naïve autant que la révérence publique me l’a permis . Que si j’eusse été entre ces nations qu’on dit vivre encore sous la douce liberté des premières lois de nature , je t’assure que je m’y fusse très volontiers peint tout entier et tout nu .Ainsi lecteur, je suis moi-même la matière de mon livre :ce n’est pas raison que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain. Adieu donc : de Montaigne , ce premier de mars mil cinq cent quatre- vingts .

aucune fin : but

domestique : personnelle

à ce que : pour que

aucuns : quelques

conditions et humeurs : manières d’être et manières de penser

naïve :manière d’être naturelle et spontanée.

Publique :le respect pour le public.

ce n’est pas raison : ce n’est pas raisonnable que.

1° ) A quel lecteur Montaigne s’adresse t-il ? quel terme révèle clairement qu’il s’agit d’un avertissement ?

2° ) Relevez deux formules essentielles qui définissent le projet et les intentions de Montaigne.

3°) Quelle contradiction ou quel paradoxe semble apporter cet avertissement au lecteur ?

Mes réponses :

1°Je pense que Montaigne s’adresse à ses parents ou à ses amis. Le terme qui révèle clairement qu’il s’agit d’un avertissement est : avertit dès l’entrée

.2° Les deux formules essentielles qui définissent le projet et les intentions de Montaigne sont

- je ne m’y suis proposé aucune fin ,que domestique et privée

- Je l’ai voué à la commodité particulière de mes parents et amis : à ce que m’ayant perdu ( ce qu’ils ont à faire bientôt ) ils y puissent retrouver aucuns traits de mes conditions et humeurs , et que par ce moyen ils nourrissent plus entière et plus vive la connaissance qu’ils ont eu de moi.

3° La contradiction ou le paradoxe que semble apporter cet avertissement au lecteur est q’au début du texte il avertit le lecteur que son intention est de se décrire d’une façon simple , naturelle et ordinaire, sans contention et artifice puis à la fin du texte il dit que s’il se serait peint tout entier et tout nu seulement s’ il eût été entre ces nations qu’on dit vivre encore sous la douce liberté des premières lois de nature . Il semble se contredire .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering