Aller au contenu

ESPAGNOL SUJET BAC/ CUANDO TE REGALAN UN RELOJ


mathmar

Messages recommandés

ñ çùôàé

à á

é è

í ó ö ô

ù û ü ú

ñ

cuando te regalan un reloj

Piensa en esto : cuando te regalan un reloj te regalan un pequeño infierno florido una cadena de rosas, un calabozo de aire.

No te dan solamente el reloj, que los cumplas muy felices y esparamos que te dure porque es de buena marca suizo con ancora de rubies

No te regalan solamente es menudo picapedero que te atarás a la muñeca y paserás contigo.

Te regalan no lo saben, lo terrible es que no lo saben te regalan un nuevo pedazo frágil y precario de ti mismo algo que es tuyo pero no es tu cuerpo que hay que atar a tu cuerpo con su correa como un bracito desesperado colgándose de tu muñeca.

Te regalan la necssidad de darle cuerda todos los dias, la obligación de darle cuerda para que siga siendo un reloj, te regalan la obsesión de atender a la hora exacta en las vitrinas de las joyerias en el amuncio por la radio en el servicio telefónico. Te regalan el miedo de perderlo, de que te lo roben de que se te caiga al suelo y se rompa. Te regalan la seguridad de que es marca mejor, que las otras, te regalan la tendencia a comparar su marca y tu reloj con los

demás relojes.

No te regalan un reloj, tú eres le regalado a ti te ofrecen para el cumpleaños del reloj.

quand on vous offre une horloge

Il pense ceci : quand on vous offre une horloge, on vous offre un petit enfer fleuri une chaîne de roses, une prison aérienne.

On ne vous donne pas seulement l'horloge, qui les accomplis très heureux et nous attendons qu'elle dure parce qu'elle est de bonne marque suisse avec l'ancre de rubis.

On ne vous offre pas seulement ce tailleur de pierre que vous attacherez à votre poignet et que vous promènerez avec vous.

On ne sait pas qu'on vous donne, ce qui est terrible est que lui ne le savent pas, un nouveau morceau fragile et précaire de vous- même, quelque chose qui est vous, le mais n'est pas ton corps qu'il faut attacher à ton corps avec votre courroie comme un bracelet désespéré étant accroché à votre poignet.

On vous offre la nécessité de la remonter tous les jours, l'obligation de la remonter afin qu'elle continue à être une horloge, on vous offre l'obsession de s'occuper à l'heure précise dans les vitrines des bijouteries dans l'annonce par la radio, dans le service téléphonique. On vous offre la peur de la perdre, de ce qu' ils la volent , qu'elle tombe au sol et se casse.

On vous offre la sécurité de la meilleure marque que les autres, on vous offre la tendance à comparer la marque et votre montre avec les autres horloges.

On ne vous donne par une montre, on te l'offre pour ton anniversaire.

Merci de m'apporter les corrections nécessaires.

_

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering