Aller au contenu

[résolu, merci]Une construction, impossible


Max Zorin

Messages recommandés

Au problème suivant

Construire un triangle ABC sachant que BC = 10, alpha = BAC = 120° et A'AC = 40° ou AA' est une médiane du triangle.

Grâce à Gaus j'en viens à admettre qu'il est impossible de construire un angle de 40° (impossible de tracer un polygone régulier à neufs côtés)

- vous confirmez ?

- comment peut-on démontrer le théorème en question ?

p.s: construire = règle (non-graduée sauf, éventuellement, pour la mesure de 10) et compas.

D'avance Merci

Max

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour,

oui c'est confirmé malheureusement ou heureusement!

nombres de Fermat.

on a le résultat suivant:

si a^n+1 est premier alors n est une puissance de 2. :)

les nombres Fn=2^(2^m)+1 sont appelés nombres de Fermat.

Fermat pensait qu'ils étaient tous premier mais par exemple:

2^32+1 ne l'est pas (Euler, 1732; j'étais pas né!)

2^64+1 non plus (Landry, 1880; toujours pas!)

voici quelques nbs premiers de Fermat:

3,5,17,257,65537...

remarque: Si Mn=a^n-1 est premier alors a=2 et n est premier.

ces nombres sont les nbs de Mersenne. :oops:

bref!

construction de polygones réguliers à n côtés. :D

On a le résultat suivant:

Un polygone régulier à p côtés (p premier) est constructible à la règle et au compas si p est un nb premier de Fermat.

Et:

Un polygone régulier à n côtés est constructible à la règle et au compas si phi(n) est une puissance de 2.

phi étant l'indicateur d'Euler.

(c'est le nb d'entiers qui sont inférieurs et premiers avec n)

remarque: si p premier alors phi(p)=p-1.

donc si Fn est premier, phi(Fn)=2^(2^m) ok

exemple: phi(9)=6 qui n'est pas une puissance de 2, donc pas de contruction possible du polygone à 9 côtés. :|

par contre phi(17)=16=2^4, construction possible (donnée par Gauss à l'age de 16 ans je crois. no comment! :( )

On peut démontrer qu'un point P(x,y) du plan est constructible à la règle et au compas si ses coordonnées vérifient au plus une équation quadratique (deg 2). (on parle de nb euclidien)

par exemple, trisecter un angle se ramène à résoudre une équation de degré 3 : impossible donc d'y arriver.

(il existe cependant des moyens approximatifs pour le faire)

résumé: si un nombre est solution d'une équation algébrique alors ce nombre est constructible (RC) si le degré de l'équation est inf ou égale à 2. Au delà, on n'y pense même pas!

exemple: sqrt(2) est algébrique: solution de x²-2=0 (constructible RC) 8-)

2^(1/3) aussi : solution de x^3-2=0 (pas constructible) :cry:

Quant à carrer le cercle c'est peine perdue puisque pi n'est même pas algébrique...il est transcendant. :roll:

(il n'esixte pas de polynôme P à coef dans Q tel que P(pi)=0)

voila!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering
spam filtering