Aller au contenu

PITIé,j'ai besoin d'aide pour ma dissert!!!c'est trés urgent


coolgirl84

Messages recommandés

C'est trés trés urgent !!!! Consacrez moi juste 5 minutes pour me donner des idées,s'il vous plait....

A votre avis ,est ce qu'un poète écris dirctement ce qui lui vient en tête sans plus y réfléchir ou au contraire travaille t'il longtemps sur son oeuvre???

Si ca vous inspire,que ce soit pour un plan,des exemples,arguments ou autres,faites moi signe !!!

:oops:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Es-tu sûre que ce soit l'intitulé exact du sujet? la formulation du sujet est bizarre. Mais il me semble que tu dois t'interroger sur le travail du poète et sur sa mission.

On a l'habitude d'opposer le poète "inspiré" qui écrit ce que lui dictent les muses et le poète artisan (le mot poète vient du grec ancien, poieo signifie "fabriquer"). Du coup certains poètes défendent l'inspiration et accordent plus d'importance au thème, aux sentiments, en un mot au fond, (1ère partie).D'autres défendent la valeur du travail sur la langue et la forme (2ème partie). Mais il semble qu'en réalité, on ne peut dissocier fond et forme et qu'un bon poème est un texte qui réussit à traduire une idée ou un sentiment dans une forme qui les servent. (3ème partie).

1) Les poètes "inspirés".

On les appelle les "vates" (le s se prononce) ce qui veut dire "devin" en latin.

Certains poètes disent qu'ils se laissent guider par leur inspiration, comme si une voix intérieure leur dictait ce qu'ils écrivent. (Ex Victor Hugo

qui se présente comme un missionnaire, une sorte de messager qui est capable de ressentir des vérités inaccessibles aux autres hommes. Son devoir est alors de transmettre ce qu'il sait.)

Cette idée est très répandue chez les romantiques (va chercher du côté de Musset ex le poème "la nuit de mai" dans laquelle il évoque le rôle de la souffrance dans la création poétique). En fait, le poète serait un être à la sensibilité exacerbée qui lui imposerait de se libérer en écrivant.

L'écriture peut également être déclenchée par la révolte (cas des poètes engagés, contre la guerre, les dictatures...)

2) Les artisans de la langue

Pour d'autres, la poésie demande un travail exigeant sur les mots.

- voir les poètes classiques (Malherbe, Boileau "sur le métier sans fois remettez l'ouvrage" Art poétique: avec ce vers, il met en avant l'importance de l'effort et des minutieuses corrections) et les poètes du Parnasse.

Il y en a même qui estiment que le poète doit inventer une langue réservée à la poésie qui ne soit pas galvaudée par l'utilisation quotidienne. (ex Mallarmé, par exemple dans un poème comme "le Vierge, le vivace et le bel aujourd'hui)

3)Il paraît difficile d'écrire des poèmes sans travailler du tout...

- beaucoup de poètes (baudelaire, rimbaud feignent d'écrire au fil de la plume alors qu'on a retrouvé des brouillons qui attestent des multiples retouches et améliorations qu'ils ont apporté à leurs oeuvres avant de les publier)

- de plus la forme même des poèmes (règles de prosodie, rimes , figures de style...) exige un important travail.

Pour conclure tu pourras montrer que le but du poète est trouver la forme qui traduise le mieux ses idées et ses émotions (tu peux citer les calligrammes d'apollinaire)

Bon courage.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonne idée Sophie, le poète inspiré !

Moi, je voyais autre chose: avec ton sujet, coolgirl84, je pense directement à l'écriture automatique. C'est une tentative des écrivains d'écrire directement tout ce qui leur passait pas la tête. C'est à mettre en relation avec le mouvement surréaliste. Par exemple, tu as surement du déjà jouer aux cadavres exquis: l'association insolite de mots crée une phrase alléatoire complètement étonnante. Mais souvent, çà ne veut rien dire ... Avec l'écriture automatique apparaissit un autre problème: les premières choses qui viennent à la tête du poète ne sont pas des formes d'expression personnelle; contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce n'est pas en étant totalement libre que l'inconscient peut s'exprimer. Ils sortaient souvent des banalités et retravaillaient leurs textes.

Voilà: fais des recherches sur les surréaliste, çà complètera bien ta partie III et puis ben les deux premières, c'est TB ce qu'écrit Sophie. A toi de finir - Nérou

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering