Aller au contenu

Karl Marx


Tubis

Messages recommandés

Alors voila, le prof de philo vient de nous demander notre premier DM de philosophie, malheureusement ce n'est pas du tout un texte facile. A vrai dire ce texte m'emboruille énormément j'ai fait quelques recherchent sur le net pour essayer de trouver un commentaire assez bien structuré qui puisse m'aider a comprendre le texte mais en vain, les commentaires sont encore plus compliqué à comprendre que le texte lui-même.

Voici le passage que je doit commenté :

J'aimerais juste que l'on m'aide à dégager un plan de texte assez structuré pour que je puisse faire une bonne introduction, le reste je me débrouillerai.

"Le caractère d'égalité des travaux humains acquiert la forme de valeur des produits du travail. [...] Voilà pourquoi ces produits se convertissent en marchandises, c'est-à-dire en choses qui tombent et ne tombent pas sous les sens, ou choses sociales. C'est ainsi que l'impression lumineuse d'un objet sur le nerf optique ne se présente pas comme une excitation subjective du nerf lui-même, mais comme la forme sensible de quelque chose qui existe en dehors de l'oeil. Il faut ajouter que dans l'acte de la vision la lumière est réellement projetée d'un objet extérieur sur un autre objet, l'oeil ; c'est un rapport physique entre des choses physiques. Mais la forme valeur et le rapport de valeur des produits du travail n'ont absolument rien à faire avec leur nature physique. C'est seulement un rapport social déterminé des hommes entre eux qui revêt ici pour eux la forme fantastique d'un rapport des choses entre elles. Pour trouver une analogie à ce phénomène, il faut la chercher dans la région nuageuse du monde religieux. Là les produits du cerveau humain ont l'aspect d'êtres indépendants, doués de corps particuliers, en communication avec les hommes et entre eux. Il en est de même des produits de la main de l'homme dans le monde marchand. C'est ce qu'on peut nommer le fétichisme attaché aux produits du travail, dès qu'ils se présentent comme des marchandises, fétichisme inséparable de ce mode de production.

Le texte est vraiment très compliqué à mon goût alors je vous demande votre aide !

Merci d'avance

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Salut,

J'aimerais bien, avant de te donner le plan ou quoique ce soit, que me dises ce que tu as compris de ton texte.. En gros, que tu me dises par exemple, ds la premiere phrase, il dit cela et cela... ds les trois phrases suivantes il explique ou detaille, etc...

Si jamais il y a des phrases ou des parties de phrase que tu n'as pas compris, j'aimerais que tu me le dises aussi...

Si un mot te derange, je te conseillerais de le chercher dans un dictionnaire et d'en donner sa definition exacte....

Je sais que ce ne doit pas vraiment etre l'aide a laquelle tu t'attends, ms ca ne sert a rien de tout te faire.. Par la, j'essaie de t'aider a comprendre le texte.. En gros, on va le faire ensemble...

C'est tjs ce que tu dois faire devant un commentaire de texte.. D'abord, decortiquer le texte.. rechercher les mots sur lesquels tu doutes, mm si ce sont des mots que tu as l'impression de connaitre...

Exemple : c'est-à-dire en choses qui tombent et ne tombent pas sous les sens ==> qu'est ce que les sens exactement ? Cherches en la definition afin de pouvoir vraiment etre sur de comprendre ce que dit l'auteur...

Donc j'attends ta reponse, et j'essaierais de t'aider du mieux que je peux...

Julie

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce que j'ai compris à peu près dans tout le texte, c'est que les personnes qui vivent dans les sociétés capitalistes vivent autour des échanges marchands. Echange de force de travail contre de l'argent pour ensuite acheter des marchandises produite par d'autres.C'est ça que Marx appele le fétichisme.Tout le monde produit pour tout le monde, alors qu'ils pensent tous qu'ils font ça pour eux-même.

Je me trompe ? En tout cas, j'pense que oui , mais si je me trompe pas, j'aimerai que tu me dise comment je peux mettre ça dans une intro, parceque c'est pas mon point fort.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

avant de penser a ton intro qui semble t'obseder, tu dois d'abord etudier ton texte.. Disons que la tu as essaye de le resumer tres brievement...

Ce que tu dois faire, c'est decortiquer le texte, phrase par phrase, mot apres mot afin d'en saisir tout le sens..

Re-expliquer chaque idee, chaque phrase, chaque terme avec tes propres mots.

Comme si tu essayais d'expliquer a quelqu'un d'autre la signification des phrases, du texte...

Fais aussi des recherches sur le net sur le fetichisme et Marx. Ce qu'il en pense, ce qu'il en a dit... Ce que c'est que pour lui que le fetichisme.

Je vais essayer de faire quelques recherches sur ton texte ou sur Marx et le fetichisme, ms pour faire ton commentaire, tu dois tout d'abord faire le travail preparatoire.. C'est a dire, comprendre le texte et le message qu'a essaye de faire passer l'auteur.. Donc, il faut que tu le decortiques... Je ne connais pas d'autres methodes.. C'est ainsi que j'ai toujours procede, pour ma part...

J'attends donc de voir ton travail...

Julie

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Voila le resultat de mes recherches... Il n'est pas exhaustif, et tu peux toi meme trouver d'autres informations si tu cherches...

Le fétichisme de la marchandise est la confusion qui s'opère dans le système capitaliste entre les relations sociales et les marchandises. Cette théorie fut introduite par Karl Marx. Le terme apparaît dans le l'ouvrage Le Capital, en 1867. Il remplace la « théorie de l'aliénation », que Marx avait élaboré dans sa jeunesse.

Explication de la théorie de Marx [modifier]

La vie des personnes dans les sociétés capitalistes s'organisent autour des échanges marchands. Ils échangent leur force de travail (qui, selon Marx, est en système capitaliste une marchandise) contre l'argent qui leur sert à acheter toutes sortes de marchandises, produites par d'autres personnes.

Les relations sociales se résument à cette échange marchand et Marx qualifie cette abstraction le « fétichisme ». Les producteurs et consommateurs n'ont plus de contacts humains, ni la conscience de l'échange social qu'ils opèrent dans l'échange de marchandise. La production et la consommation deviennent des expériences individuelles, sans conscience communautaire.

Les relations sociales sont remplacées par le marché d'échange des marchandises, qui semble décider de lui-même qui fait quoi, et pour qui. Les relations sociales deviennent ainsi confondues avec la marchandise, qui semble alors empreinte des pouvoirs humains, et qui devient le fétiche de ces pouvoirs.

Les hommes, privées de la conscience sociale, deviennent aliénés par leur propre travail. Une conséquence directe est que le fétichisme de la marchandise jette un voile sur les questions politiques mises en jeu dans les relation sociales. Ni l'exploitant, ni l'exploité (termes qu'emploient Marx) ne sont pleinement conscients de la position politique qu'ils occupent dans la société.

http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9tichis..._la_marchandise

Voici un site http://www.reynier.com/ANTHRO/Politique/MarxB.html sur Karl Marx, tu peux p-e trouver quelques idees interessantes qui se retrouvent dans ton texte...

Voici un autre site sur la theorie de Marx http://www.marxists.org/francais/roubine/Chapitre1.html

Voila un dernier site parlant de ton sujet http://www.apo33.org/siteweb/article.php3?id_article=247

J'espere que ca t'aura permis de comprendre un peu mieux le sens de ton texte, les idees qu'a pu vouloir developper Marx, et qu'elle est sa position sur le sujet

Julie

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup pour les recherches, mais j'avais déja consulté pas mal d'entre eux ;)

Sinon le prof je crois qu'il se fout de notre gueule , car il nous avait donné ce texte pour étudié, alors tout le monde a commencé a se poser des questions dessus ... et voila maintenant qu'il dit qu'au faite il a lu le texte , et que celui-ci lui semblait un peu trop dur pour un 1er DM , alors il nous a passé un autre texte de Marx , et il nous a dit , que s'ils y'en avaient qui voulaient continuer sur le fétichisme, ils pouvaient , sinon on peut faire le commentaire de l'autre texte. Donc j'ai le choix , je veut bien finir sur celui-la si tu veux bien m'aider ^^ sachant qu'il est bien sur plus dur que l'autre mais bon , qui ne tente rien n'a rien ;) .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Moi je suis la.. Peu importe le texte que tu auras decide de prendre.. Maintenant, je veux bien t'aider, mais pour cela tu dois faire toi meme le travail preparatoire sur ton texte... Comme je te l'ai deja dit precedemment.. A partir du moment ou j'aurais vu ton travail, tes idees, etc, je pourrais t'aider...

Julie

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering