Aller au contenu

Phénoménologie


greenland

Messages recommandés

  • E-Bahut

salut

je fais un commentaire de texte de Kant a propos l'invention et de la découverte

Il apparait que la somme des découvertes possibles est ce que notre corps peut percevoir , et concevoir .

Par rapport a ça, je suis tombé sur la phénoménologie, qui semble etre l'étude de ... :o

J'ai pas trop compris en fait , j'ai beau lire les définitions, les textes que je trouve dessu, j'ai du mal a intégrer la notion, ce qui fait que j'arrive meme pas a expliquer ce que j'ai éventuellement compris !

Si quelqu'un pouvais me l'expliquer avec ses propres mots... je lui en serait très reconnaissante !!

merci beaucoup

greenland

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut
La phénoménologie, étude des phénomènes, est un courant philosophique fondé par Edmund Husserl dans un livre intitulé Idées directrices pour une phénoménologie, et s'intéresse comme son nom le suppose aux phénomènes reçus par la conscience, non pas en tant que faits mais en tant qu'essences (eidos). En fait, la dimension factuelle se limite à l'aspect empirique tandis que l'essence se base sur une intuition eidétique ; cette dernière peut donc se détacher du fait même.

Le but défini dans l'oeuvre précédemment mentionnée de Husserl est donc la fondation d'une science qui étudierait les phénomènes tels qu'ils apparaissent à la conscience, et ce sous un aspect relativement logique, méthodique

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

ca aide un peu , mais les textes ne sont simples ...

reprennons , si j'ai bien compris, la phénoménologie c'est l'étude d'un fais tout en gardant en tête que nous l'interpretons, que nous pouvons donc avoir de fausses perceptions ?

c'est a partir de ce que dis un de mes livres que j'essaye de comprendre la notion . Voici ce qu'il y est écrit :

"Dans des circonstances ordinnaires, ma conscience prend toujours pour forme:

je fais l'experience directe des objets, et non de moi même en train d'avoir l'experience d'un objet.

Toutes les tentatives pour prouver que ces objets existent indépendement de la conscience que j'en ai semblent vouées a l'échec. Il est notoirement impossible de prouver l'existence de monde extérieur.

A ce stade Hussel fais une suggestion ingénieuse. Ne nous laissons pas enfermer, dit-il, dans des problème insolubles sur l'existence indépendante des objets dont nous sommes conscients. Il est indubitable qu'il existent en tan qu'objets de conscience pour nous, quel que soit le statut existentiel qu'il peuvent avoir. Alors étudions les comme des objets de conscience avec l'absolue certitude qu'ils existent en tan que tels, sans proposer d'autre hympothèse. Comme des objets de conscience, il sont aussi directement ouvert a notre recherche que tout autre objet. Donc mettons de simplement de coté les questions sans réponse possible, et poursuivons notre recherche avec les moyens dont nous sommes si bien équipés.

Husserl définit ainsi une approche nouvelle de la philosophie, consacrée à l'examen de la conscience et de ses objets. Cette analyse systématique de l'expérience reçut le nom de phénoménologie, parce qu'elle traitait toutes choses comme des phénomènes. Ce terme est maintenant d'un emploi général en philosophie : on parle de la "phénoménologie" d'une activité, quelle qu'elle soit, et cela veut dire une description ou une analyse des expérience consciente qu'elle implique.

ex : la phénoménologie des mathématiques traite les mathématiques en tan qu'activité consciente et décrit les expériences impliqué par cette activité. "

voilà ... a priori ce livre est un des plus clair que j'ai pu trouver sur le sujet .

ceci dis , je ne comprend pas trop a quoi sert la phénoménologie ... ni ce qu'elle veut démontrer ..?

En fait je chercher a comprendre la notion , pour trouver le rapport entre celle ci et la "découverte".

je suis sure qu'il y en a un , et je suis a deux doigts de le trouver ... mais le concept m'échappe , et ma tête bouillonne ...!! <_<

arf , c'est dur ...

greenland

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Je crois que ton probleme remonte a Socrates. Il a deux sources

1. le desire de certitude

2. le desire de permanence

Socrates a propose un monde vrai et permanent. Formidable non! Seulement voila, nos perceptions sont souvent trompes et changeante. si le monde de la perception ne coincide pas avec le monde vrai et permanent, alors il est illusion, qu'il faut refuser...

La phenomenologie apparemment, prend le probleme de l'autre bout. Nous sommes certains que nous avons des objects de notre conscience, des perceptions. Peut importe pour quelles raisons, si elles correspondent a quelque chose ou non, partons de la.

Donc en gros, au lieu de chercher une verite divine en dehors de l'homme, et de voir si l'homme la suit ou non, partir de l'experience humaine comme la verite, et voir ce qu'on peut en deduire.

voila ce que je comprends. qu'en penses tu?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

ah ouais !!!

vu comme ca , ca va beaucoup mieux !!

merci !!!!! :P

greenland

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Bonjour,

si j'ai bonne mémoire, Hegel traite aussi de la phénoménologie,tu pourrais peut être confronter les deux points de vue... et peut être que ce que dit Hegel est plus accessible.

Essaie de faire une recherche sur le sujet, il a déjà traité.

Bon courage

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

véridique !! merci !! :)

d'ailleurs ca me permet de bien cerner la notion !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering
spam filtering