Aller au contenu

L'historien est-il homme de science ? aidez moi !!!!!!!!!


daweed

Messages recommandés

:D salut :D

pour ta dissert en fait faut dire que l'historien s'est d'abord celui qui cherche la verité du passé dans se sens il se doit d'etre un homme de sciences puisqu'il est necessaire qu'il s'impose des conditions de travail exigentes et strictes ( neutralité, prendre du recul face a ses sources ...)bref un regime identique que celiu de l'etude des maths ou autre , ainsi il est homme de sciences. Mais il faut aussi qu'il possede des qualités litteraires, pour rediger, commenter qui font de lui aussi un homme d'art , (je sais pas si ça se dit mais bon j'espere que tu me comprends ) .

comme j'ai pas trop de temps pour vraiment repondre a la questions , j'essayerai d' y revenir plus tard pour etre plus complete .

elle est a rendre pour quand ta dissert ?

ciao

le p'tit steak

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • E-Bahut

Salut,

Personnellement je serai un peu plus mitigé... Pour moi l'histoire n'est pas une science... Ce sont des connaissances mais elles n'impliquent pas la compréhension intrinséque du phénoméne (ou du moins qu'en partie, à posteriori et uniquement pour des cas particuliers), ni ne permet de prévisons, de généralisation ou de modelisation.

Elle peut faire appel à des méthodes scientifiques : datation, recherche des causes exact de la mort de personnages (ex Napoléon), vérification de l'autenticité de documents, etc...

Mais pour moi une science doit répondre a un ensemble de caractéristiques. Ce doit être des connaissances sur un fait, un domaine ou un objet vérifiées par des méthodes expérimentales. Les expériences doivent être reproductible => même conditions de départ, même conséquences, et de ce fait permettre de créer un model et de prévoir le comportement de l'objet étudié :

ex de sciences expérimentales :

Chimie => permet de prévoir quelle réaction chimique va avoir lieu, à quelle vitesse et quels seront les produits en connaissant les réactifs de départ, etc...

Physique => trajectoire d'un corps soumis à une force,etc...

Biologie => Modification des constantes physiologiques suivant une variation de taux hormonales, manière dont va se développer un embryon etc...

Math la seule science qui ne soit pas expérimentale. C'est de la logique pure dans un monde "virtuel" dont on connait précisément toutes les variables et les lois. enfin c'est comme ça que je vois les maths !

Pour moi l'histoire consiste à connaitre de la manière la plus objective possibles les événements passés et d'essayer de trouver leur causes et conséquences visibles jusqu'à l'heure actuelle. Mais on ne peux pas créer de "model" sur les comportements des populations qui sont beaucoup trop chaotiques (au sens mathématique) pour être modelisé au niveau historique même statistiquement. Déjà rien que les profilers qui essaye de prévoir et d'analyser le comportement d'un individu ont beaucoup de mal. Alors essayer de prévoir le comportement de 5 à 6 milliards de personnes qui interagissent toutes les unes sur les autres, ainsi qu'avec les phénoménes naturels qui viennent encore tout embrouillé un peu plus.... Si c'était possible et que ça colle à peu prés bien à la réalité au moins pour une période de temps défini alors oui ça deviendrait une science. (comme la météo...). Mais là ça serait plus de l'histoire (mais de la psychohistoire pour ceux qui connaissent Asimov ! :wink: lol )

L'histoire c'est comme résoudre une enquête, ça consiste à trouver la vérité de faits passé, ça peut utiliser des moyens scientifiques pour le faire mais pour moi ce n'est pas une science vu que ça n'analyse des faits qu'à posteriori sans en dégager de régles, de lois ou des théories qui pourraient être validés et utilisés. Elle remet juste en valeur les interractions de causes à effets pour des événemets passé qui ne sont pour elles que des cas particuliers.

En conclusion pour moi vu que l'histoire n'est pas vraiment une science à proprement dit , l'historien n'est donc pas un homme de science. ça ne l'empêche pas d'avoir de la rigeur et de l'objectivité, ni même d'avoir recours à différentes branches scientifiques pour l'aider dans ses recherches .Par exemple les ethnologues, paléontologues, archéologues, comportementalistes,etc.. qui sont assez proche de l'historien dans leur domaine d'étude (comportement humain, des populations, culture) et qui peuvent l'aider à mettre en lumière et expliquer certains faits. Mais ça n'en fait pas un scientifique.

Enfin bon là c'est mon avis comme il est venu sans trop me prendre la tête à minuit et je suis pas non plus trés calé en philosophie !!!! :D Alors ça vaut ce que ça vaut ! lol ! :wink:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

plan sémentique (dictionnaire)

mot : "science"

=====================

n. f. Ensemble des connaissances acquises, organisé de manière systématique.

La science a son langage propre : il traduit les phénomènes, permettant de les manier et de les prévoir ; il obéit à une syntaxe qui est celle de la démonstration. Ainsi, toute connaissance scientifique apparaît sous la forme d'un énoncé nécessaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering