Aller au contenu

CORRECTION APPORTER A LA REDACTION


mathmar

Messages recommandés

En vous appuyant du document ci-joint (photo d'une noire en Caroline du Nord montrant l'arrivée d'une noire dans sa nouvelle école).

Sujet : vous êtes journaliste, reporter et vous avez vous-même pris ce cliché.

En utilisant alternativement la tonalité ironique et le registre polémique , vous écrirez un article pour le commenter 40 à 50 lignes.

L'analyse de l'image doit tenir une place centrale.

réponse : introduction, j'ai repris votre idée.

A l'occasion de la rentrée scolaire..... de couleur noire.

développement :

Ironiquement, je souriais me rappelant les débuts difficiles d'une rentrée scolaire en tant que nouvel élève et combien j'étais angoissé, torturé au fond de moi à l'idée de ce jour là. Il est parfois dur de s'adapter à une nouvelle structure mais aujourd'hui cela devrait être très pénible pour cette jeune fille différente des autres par sa couleur.

Ce cliché d'elle entourée de son père à ses côtés parmi des enfants de couleur blanche qui criaient et lui faisaient les oreilles d'ânes montraient combien les gens sont réticents devant l'inconnu. Son regard fixait au loin, elle marchait lentement, ne détournait pas ses yeux de l'horizon. elle portait une robe à carreaux avec un ruban blanc qui pendait autour de son cou. la découverte d'une personne de couleur différente de nous, comme sur ce cliché, me fait redouter la réaction de ses camarades. Je les imagine ricanant de sa couleur, criant : vois-tu la noire ? Les réactions ne sont pas fait attendre, les enfants reportent les angoisses de leur parents à travers des paroles, des gestes qui sont blessants pour cette jeune fille, paroles que je ne rapporterai pas dans cet article, car même sans les avoir dites ou penser, vous les avez certainement entendues.

Nous savons bien tous que l'exclusion nait souvent de l'ignorance, de la peur des différences, différence sociale, différence de culture, différence de couleur de peau. A chaque seconde la vie nous livre ses trésors de surprises. En tout domaine, partout et toujours, l'inattendu se présente sous la forme, d'un sourire, d'une invitation, d'une photo ou d'une main tendue vers, par exemple, un nouvel élève différent de nous. Mais cette jeune fille à l'écart de tous, inquiète, arrivait tout droit de Caroline entendant des propos racistes, se sentait exclue des autres.

en conclusion : je parlerai de l'exclusion, de la diversité culturelle etc. merci encore pour votre aide, mais je ne suis pas sûre d'avoir bien traité la tonalité ironique.

merci de bien vouloir me répondre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité chatomalo

"Ironiquement, je souriais me rappelant les débuts difficiles"

Je mettrais plutot : "Je souriais ironiquement/nostalgiquement, me remémorant"

"en tant que nouvel élève" et là je mettrais un point.

" j'étais angoissé, torturé au fond de moi à l'idée de ce jour là."

--> L'angoisse rongeait mes ongles (un truc dans le style, ou alors les maux de ventre ;) )

"torturé au fond de moi" --> t'exagères pas un peu ?

"à l'idée de ce jour là." Attention ! tu te rappel d'une rentrée des classes ou de la pré-

rentrée ???

Il est parfois dur de s'adapter à une nouvelle structure" plutot que structure : evironnement.

"mais aujourd'hui cela devrait" j'aurais mis ... après environnement. et enchaîné par exemple :

Rien, comparé à ce que devait ressentir aujourd'hui cette jeune fille au teint de peau différent.

"Ce cliché" : ???

"d'elle entourée de son père à ses côtés" : hum ! tu te répètes, c'est soit "entourée de son père" ou "avec son père à ses côtés".

" parmi des enfants de couleur blanche qui criaient et lui faisaient les oreilles d'ânes montraient combien les gens

sont réticents devant l'inconnu." Pfiou !!! elle n'est pas un peu longue ta phrase ? tu peux certainement faire court ou alors

faire plusieurs phrases. Et puis rares sont les professeurs qui aiment les longues phrases ... dison qu'il faut prendre le

juste milieu :) exemple : Son père l'accompagnait, certainement pour lui donner du courage face à ces autres enfants ... blancs.

(registre polémique)... des enfants agissant avec un comportement révoltant : cris, moqueries, certains mimaients l'âne en la

pointant du doigt ... Ils ne font pourtant que reporter ce que notre société leur montre et leur apprend, ce que les parents

leur inculquent ... c'est eux qui doivent être montrés du doigt ! Nous nous devons aujourd'hui d'apprendre à nos enfants la respect,

la tolérence. Mais les gens ont peurs, ne connaissent pas, ne veulents pas découvrir, et voilà le résultat !

"Son regard fixait au loin" : j'ajoutterai par exemple au sujet du regard, innocent, plein d'espoir, imperturbable, bref détail

plus cette partie là, si elle apparaît bien entendu sur la photo.

"elle portait une robe à carreaux avec un ruban blanc qui pendait autour de son cou." tu peux extrapoler en disant sur un

ton ironique : sa mère avait dû lui préparer ses vêtements avec amour en espérant que bien présentée elle serait plus acceptée. la découverte d'une personne

" me fait redouter la réaction de ses camarades." comment peux tu la redouter puisque tu l'a déjà décrite ? ou alors c'est

sur du long terme ?

"les enfants reportent les angoisses de leur parents à travers des paroles, des gestes qui sont blessants pour cette

jeune fille," tu peux dire que les enfants ne mesurent pas tjrs justement la portée mots.

"Nous savons bien tous que l'exclusion nait souvent de l'ignorance",--> de la peur des différences : sociales, culturelles,

ethniques, physiques etc.

"Mais cette jeune fille à l'écart de tous, inquiète, arrivait tout droit de Caroline entendant des propos racistes,

se sentait exclue des autres. " ---> revoit cette phrase, elle ne suite pas le rythme de ton paragraphe, tant sur les temps

de conjugaison que sur l'enchainement.

"en conclusion : je parlerai de l'exclusion, de la diversité culturelle etc. merci encore pour votre aide, mais je ne suis

pas sûre d'avoir bien traité la tonalité ironique. "

Effectivement re-travaille le ton ironique et le registre polémique, je t'ai donné quelques pistes ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci de ton aide.

ma mère te demande si cela vous intéresse elle a des textes du mariage de Figaro mais ces textes et commentaires peuvent être scannés, cela veut dire que vous pourrez les avoir mais on ne peut pas y retoucher ou apporter des corrections.

merci de répondre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering