Aller au contenu

lestressedelavie

Membres
  • Compteur de contenus

    2
  • Inscription

  • Dernière visite

Informations

  • Classe
    Terminale
  • Sexe
    Garçon
  • Pays/Ville
    france
  1. L’artificiel n’a-t-il pas définitivement supplanté le naturel, comme motif, comme objet et comme projet théorique et pratique ? N’est-il pas la grande affaire de toute approche aujourd’hui de l’idée de nature ? Face aux grands problèmes de l’heure, n’aurions-nous pas besoin d’une philosophie de l’artificiel, plus que d’une philosophie de la nature ? je vous propose mon point de vue. Dans le cadre de cette dernière journée d’études sur les philosophies de la nature, où l’on traque celles-ci dans leurs destinées les plus actuelles, je proposerai quelques éléments de réflexion à propos de la connaissance de l’artificiel, et de la part de plus en plus considérable — et contestée — que prend la connaissance de l’artificiel dans la connaissance de la nature. Pour que cette affirmation sorte de la platitude et de la généralité, il faudra préciser la notion d’artificiel, les domaines ou champs « naturels » impliqués, et discuter les types de connaissance obtenue.
  2. lestressedelavie

    La science

    bonjour j'ai un devoir et ce serais pour savoir si vous pouviez m'aidez please Comment situer la science ? A-t-elle raison ? Peut-elle nous aider à connaître la réalité ? En quoi est-elle supérieure à la croyance et à l’expérience ?
×
×
  • Créer...