Aller au contenu
Duhautkathleen

plan commentaire

Messages recommandés

Bonjour, 

J'ai un plan de commentaire à réaliser pour mardi prochain. J'ai déjà bien avancé, et je pense posséder l'ensemble des données, mais je n'arrive pas à organiser mon propos dans un plan cohérent (selon moi...) Voici ce que j'ai fait pour l'instant : 

INTRODUCTION

“Tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit” : ce principe, solennellement proclamé dans la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789, est alors aux antipodes de la pratique de l’esclavage. Des débats auront ainsi lieu dès le début de la Révolution concernant sa perpétuation. Certains, à l’image de Barnave, défendent les intérêts économiques nationaux, quand d’autres se battent sur le terrain des principes. C’est le cas de Léger-Félicité de Sonthonax, abolitionniste convaincu. Né en 1763, homme de lois puis député aux côtés de la Gironde, il est proche de la Société des Amis des Noirs et publie, dès 1790, des articles défendant les thèses abolitionnistes. C’est ainsi qu’en avril 1792, il est choisi aux côtés de deux autres députés girondins, Polverel et Ailhaud, afin de former une Commission à destination de Saint-Domingue. Celle-ci a pour mission de rétablir l’ordre face à la révolte des esclaves, et de faire appliquer la loi du 4 avril 1792. Parallèlement à sa mission dans la colonie, les thèses abolitionnistes progressent en métropole, avec notamment la Société des Amis des Noirs, et la Légion des Américains, dont la campagne abolitionniste mobilise l’opinion en juin 1793. C’est également en juin 1793 qu’est votée la nouvelle déclaration des droits, dont l’article 18 est une porte ouverte à l’abolition. Mais c’est par Sonthonax que sera prise cette décision, par sa Proclamation du 29 août 1793. Il s’agit d’une déclaration publique ayant pour but de faire connaître une décision officielle, dans le cas présent un décret où Sonthonax aboli l’esclavage, au nom de la République Française. 

PB En quoi Sonthonax par le biais de cette proclamation nous démontre à la fois une décision de circonstances, et une volonté de mise en application de principes ?

PLAN 

II. Saint-Domingue : la Révolution dans les colonies ?

  1. Les idéaux révolutionnaires traversent l’Atlantique 

  2. D’Ogé à la loi du 4 avril 1792 : le combat des libres de couleur...

  3. Dont s’inspirent les esclaves, soulevés depuis 1791…

II. Du mythe de l’abolition graduelle à l’abolition pure et simple… 

  1. “L’esclavage est nécessaire à la culture” : l’esclavage, mode de production…

  2. L’irruption de la guerre face à d’infâmes royalistes… 

  3. où l’abolition devient un moyen de rallier des combattants

III. Des principes révolutionnaires et leur application

  1. De nouveaux libres, pourvus de droits… et de devoirs, en vertus de la DDHC

  2. Organiser la production : pour un retour au W

  3. Mais un régime particulier… des citoyens incomplets ? 

Seulement, le plan me semble assez déséquilibré, j'y réfléchis depuis des jours et je ne trouve plus rien. 

Je ne demande bien sûr pas de faire le travail à ma place, mais si quelqu'un a des idées, je serais heureuse d'en discuter. (texte-ci joint). 

Capture d’écran 2019-11-17 à 11.06.57.png

Capture d’écran 2019-11-17 à 11.07.45.png

Capture d’écran 2019-11-17 à 11.07.54.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...