Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour je dois faire un travail en gestion management.

Je dois rédiger le début d'une lettre de motivation pour un projet que je souhaite réaliser : créer une application pour aider les touristes à satisfaire leurs besoins lors de leurs vacances.

 

Madame, Monsieur

Je suis actuellement en seconde au lycée Sévigné de X et j 'envisage plus tard de poursuivre mes études dans le domaine du management des entreprises. Je souhaiterais mener à bien le projet «X  dans votre mobile » dont l'objectif serait de faciliter la vie des touristes pendant leurs vacances.

Passionné par les nouvelles technologies et ayant de bonnes aptitudes en informatiques, je sais faire preuve de rigueur et d'organisation. Très motivé et sérieux je suis prêt à me lancer dans ce projet.

je dois mettre en avant mes qualités 

Merci

Modifié par maël - missme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, maël - missme a dit :

Bonjour je dois faire un travail en gestion management.

Je dois rédiger le début d'une lettre de motivation pour un projet que je souhaite réaliser : créer une application pour aider les touristes à satisfaire leurs besoins lors de leurs vacances.

 

Madame, Monsieur

Je suis actuellement en seconde au lycée Sévigné de X et j 'envisage de poursuivre mes études dans le domaine du management des entreprises.

Je souhaiterais mener à bien le projet «X  dans votre mobile » dont l'objectif serait de faciliter la vie des touristes pendant leurs vacances.

Passionné par les nouvelles technologies et ayant de bonnes aptitudes en informatique , je pense que,  par mes qualités de rigueur et d'organisation ainsi que par la  sérieuse  motivation  qui m'anime , je suis prêt à me lancer dans ce projet.

je dois mettre en avant mes qualités 

Merci

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour JRB

non ce ne sera certainement pas un conte de noël malheureusement :-P mais un compte rendu !

alors voilà

 

est-ce que je dois faire comme cela mon compte rendu ?

Compte rendu sortie SVT

Le lundi 4 novembre 2019, notre classe a effectué une sortie de terrain en compagnie de notre professeur. Notre destination était le parc animalier du XXX situé à proximité de notre lycée. Le but de cette sortie était de mettre en évidence les différentes échelles de la biodiversité. 


 


 

Tout d'abord, nous avons repéré différents oiseaux que nous avons regroupé en deux principales familles : d'une part, il s'agit de la famille des phasianidés avec le paon, la dinde, le coq, la poule, la pintade et d'autre part il s'agit de la familles des anatidés avec le cygne, l'oie, la bernache et le canard.

Chaque famille possède des caractères propres. En effet, les oiseaux de la familles des phasianidés ont deux pattes qui se terminent par des doigts, un bec court, bombé et fin. Les oiseaux de la famille des anatidés ont deux pattes palmées, un bec long, plat et large.

Ensuite, nous avons observé deux individus de même espèce et relevé les variations liées a chaque individu. Nous avons choisi le canard mandarin mâle et le canard colvert mâle. Le mandarin a le plumage plus coloré que celui du colvert. Il a le dessus de la tête vert et roux cuivré avec une bande blanche partant de l’œil alors que le colvert a la tête et le cou d'un vert brillant avec à sa base un fin collier blanc. Le canard mandarin   est orné de deux lignes blanches contiguës à deux lignes noires sur sa poitrine et il a une touffe de grandes plumes brun-orange  dressées en forme d'éventail qui retombe sur le haut de ses ailes. Le colvert n'a pas d“ailerons”. Il a un bec rouge alors que le colvert a un bec jaune.

Puis, nous avons observé chez un individu mâle et un individu femelle des caractères sexuels secondaires ou des comportements. Nous avons choisi la dinde et le dindon. Le dindon est plus grand que la dinde . Il possède sur son cou une caroncule ou excroissance de chair qui, lors de la parade nuptiale, gonfle et rougit et sur son bec une caroncule qui s'allonge. Deplus, le dindon relève régulièrement sa queue pour former un éventail, alors que la dinde garde sa queue basse. Le dindon glougloute et la dinde généralement pas.

Enfin, nous avons observé que l'homme cherche à favoriser la biodiversité au XXX en créant des aménagements comme des enclos, des volières, des points d'eau et des abris pour les animaux.


 


 

La biodiversité est la diversité de toutes les formes du vivant et sa dynamique.

Un un écosystème est un ensemble formé par un milieu de vie aux conditions physico-chimiques précises et une communauté d'êtres vivants en interaction entre eux dans ce milieu.


 


 

Cette sortie nous a permis de mettre en évidence les différentes échelles de la biodiversité. Nous pouvons étudier la biodiversité au niveau de la diversité des écosystèmes, c'est-à-dire au niveau des variétés des milieux de vie et des interactions entre les êtres vivants. C'est la biodiversité écosystémique.  Nous pouvons également observer la biodiversité au niveau de la diversité des espèces qui peuplent un écosystème. C'est la diversité spécifique. Nous pouvons aussi la décrire au niveau des individus au sein d'une même espèce. C'est la diversité génétique ou intraspécifique). En effet, à l'intérieur de chaque espèce, les individus sont différents les uns des autres : ils présentent des phénotypes (caractéristiques observables) différents. Ces petites variations s'expliquent par la variabilité des génotypes : chaque individu d'une même espèce porte les mêmes gênes (portion d'ADN dont la séquence code un caractère) mais ces gênes peuvent exister sous différentes versions nommés allèles. Ainsi, les individus d'une même espèce se distinguent donc les uns des autres par la possession de tel ou tel allèle pour un même gêne ce qui leur confère des caractères variables.

 

Merci

Parc 2 001.jpg

Modifié par maël/missme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, JRB a dit :

Coucou Maël,

Si tu rédiges un conte:excl: pense à le faire éditer après l'avoir rendu à ton professeur. :-P

JRB a une façon ludique d'enseigner l'orthographe : j'apprécie .  Je relis ton travail plus tard . Belle soirée, Maël .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, maël/missme a dit :

Bonjour JRB

non ce ne sera certainement pas un conte de noël malheureusement :-P mais un compte rendu !

alors voilà

 

est-ce que je dois faire comme cela mon compte rendu ?

Compte rendu sortie SVT

Le lundi 4 novembre 2019, notre classe  en compagnie de notre professeur ,a effectué une sortie au parc animalier du XXX situé à proximité de notre lycée.  . Le but de cette aventure était de mettre en évidence les différentes échelles de la biodiversité. 


 


 

Tout d'abord, nous avons repéré différents oiseaux que nous avons regroupé en deux principales familles : d'une part,  la famille des phasianidés avec le paon, la dinde, le coq, la poule, la pintade et d'autre part il s'agissait de la famille des anatidés avec le cygne, l'oie, la bernache et le canard.

Chaque famille possède des caractères propres. En effet, les oiseaux de la famille des phasianidés possèdent deux pattes terminées par des doigts, un bec court, bombé et fin. Les oiseaux de la famille des anatidés ont deux pattes palmées, un bec long, plat et large.

Ensuite, nous avons observé deux individus de même espèce et relevé les variations liées à chacun. Nous avons choisi le canard mandarin mâle et le canard colvert mâle. Le mandarin a le plumage plus coloré que celui du colvert. Il a le dessus de la tête vert et roux cuivré avec une bande blanche partant de l’œil alors que le colvert a la tête et le cou d'un vert brillant avec à sa base un fin collier blanc. Le canard mandarin   présente  deux lignes blanches contiguës à deux lignes noires sur sa poitrine et il a une touffe de grandes plumes brun-orange  dressées en forme d'éventail qui retombe sur le haut de ses ailes. Le colvert n'a pas d“ailerons”. Il a un bec rouge alors que le colvert a un bec jaune.

Plus tard, nous avons relevé chez un individu mâle et un individu femelle des caractères sexuels secondaires et des comportements nuptiaux. Nous avons choisi la dinde et le dindon. Le dindon est plus grand que la dinde . Il possède sur son cou une caroncule ou excroissance de chair qui, lors de la parade nuptiale, gonfle et rougit et sur son bec une caroncule qui s'allonge. Deplus, le dindon relève régulièrement sa queue pour former un éventail, alors que la dinde garde sa queue basse. Le dindon glougloute et la dinde généralement pas.

Enfin, nous avons observé que l'homme cherche à favoriser la biodiversité au XXX en créant des aménagements comme des enclos, des volières, des points d'eau et des abris pour les animaux.


 


 

La biodiversité est la diversité de toutes les formes du vivant et sa dynamique.

Un écosystème est un ensemble formé par un milieu de vie aux conditions physico-chimiques précises et une communauté d'êtres vivants en interaction entre eux dans ce milieu.


 


 

Cette sortie nous a permis de mettre en évidence les différentes échelles de la biodiversité. Nous pouvons étudier la biodiversité au niveau  des nombreux  écosystèmes, c'est-à-dire au niveau des variétés des milieux de vie et des interactions entre les êtres vivants. C'est la biodiversité écosystémique.  Nous pouvons également observer la biodiversité au niveau  des différentes espèces qui peuplent un écosystème. C'est la diversité spécifique. Nous pouvons aussi la décrire au niveau des individus au sein d'une même espèce. C'est la diversité génétique ou intraspécifique. En effet, à l'intérieur de chaque espèce, les individus sont différents les uns des autres : ils présentent des phénotypes, ou des caractéristiques observables, différents. Ces petites variations s'expliquent par la variabilité des génotypes : chaque individu d'une même espèce porte les mêmes gènes (portion d'ADN dont la séquence code un caractère) mais ces gènes peuvent exister sous différentes versions nommés allèles. Ainsi, les individus d'une même espèce se distinguent donc les uns des autres par la possession de tel ou tel allèle pour un même gêne ce qui leur confère des caractères variables.

 

Merci

Parc 2 001.jpg

Voilà , Maël . Le problème était d'éviter les répétitions de termes au moyen de synonymes . Y suis-je parvenue ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...