Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour alors voilà j'aimerais avoir besoin d'aide sur ces phrases :

Hoc cotidie meditare, ut possis aequo animo vitam relinquere, quam multi sic complectuntur et tenent quomodo qui aqua torrente rapiuntur spinas et aspera. Plerique inter mortis metum et vitae tormenta miseri fluctuantur et vivere nolunt, mori nesciunt.

JE dois commenter la traduction, = choix du lexique, reconnaissance de formes ou structures particulière, orientation de la traduction, degré de fidélité ou d'infidélité au mot à mot etc.….

TRAD (professeur )Que tes méditations journalières tendent à quitter sans regret cette vie, que tant d’hommes embrassent et saisissent, comme le malheureux qu’entraîne un torrent s’accroche aux ronces et aux pointes des rochers. La plupart flottent misérablement entre les terreurs de la mort et les tourments de l’existence ; ils ne veulent plus vivre ; et ne savent point mourir.

Merci beaucoup 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En quelle classe es-tu ou à quel niveau ? Il faut que tu refasses le mot à mot du texte en te demandant pourquoi on aboutit à cette traduction. Je te donne un exemple :

je prends "meditare" comme un infinitif jussif (un peu comme dans un mode d'emploi : Prendre le tournevis à la main...)

Ici l'ordre a été rendu par "Que". 

cotidie meditare : littéralement : médite chaque jour. L'ordre est rendu par une expression nominale nom et adjectif alors que le latin emploie un verbe et un adverbe. Médite chaque jour est transformé en "méditation journalière". En quoi est-ce élégant et en quoi cela traduit-il fidèlement l'esprit du texte ? (tu peux être d'accord ou pas d'accord...)

Continue !

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, je suis en Terminale , je fais du latin depuis cette année du coup j'ai raté 2 ans et notre professeur est très exigante même pour les débutants …. du coup je cale beaucoup dessus, surtout qu'en cours on ne fais que du surlignage pour repérer groupes de mots par groupes de mots.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Diable ! Il va falloir en mettre un coup... Mais bravo pour ton courage : il va payer. Et on ne te laissera pas tomber !

Je te fais le début du mot à mot de la suite :

hoc... ut = à savoir que + subjonctif

Médite chaque jour cela à savoir que

possis = subjonctif présent 2° pers. sing. = tu puisses

relinquere = infinitif COD = quitter, laisser

vitam = vita -ae féminin accusat sing. COD de relinquere = la vie

aequo animo = complément de moyen = d'un esprit égal, calme, tranquille...

quam = relatif qui quae quod accusatif féminin COD de complectuntur (verbe déponent) 

multi = beaucoup (de gens) nom. pluriel sujet

complectuntur = embrassent (prennent dans leurs bras)

et tenent = et saisissent

sic quomodo = de même que

qui ceux qui 

rapiuntur sont  saisis

aqua torrente = par une eau impétueuse

(les verbes de la principale sont mis en commun) étreignent (sous-entendu)

spinas = accusatif pluriel COD = les épines

aspera = pluriel neutre : tout ce qui dépasse autrement dit : les aspérités.

As-tu un dictionnaire (Gaffiot) ? Il y en a un en ligne https://www.lexilogos.com/latin/gaffiot.php très pratique.

Dis-moi si tu as bien compris mes explications.

Essaie de faire le même travail pour la deuxième phrase.

Bon courage !

 

 

 

 

 

Modifié par Nègrepierre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous remercie : Voici ce que j'ai trouvé : 

par l'emploi de la voix passive : exemple : fluctuantur . La crainte fait perdre la maîtrise de soi ? 

les récurrences de mots (animus/anima) = qui frappent l'attention ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant de répondre à la question, il faut absolument que tu aies traduit toi-même littéralement la phrase. 

fluctuantur est ici employé comme un verbe déponent et pas actif : tu n'as pas vérifié dans le dictionnaire. Certes, il peut être employé des deux manières, mais ici, le mot à mot est :

Plerique = nom pluriel sujet = La plupart

miseri = malheureux (apposition à Plerique)

fluctuantur = sont ballottés, sont agités... forme déponente mais qui se traduit ici par un passif en français... 

inter = entre

mortis metum = la crainte de la mort

et vitae tormenta = et les tourments de la vie.

A partir du mot à mot, tu compares l'expression du latin et celle de la traduction littéraire qu'on t'a donnée.

Par exemple : pourquoi l'apposition "miseri" est rendue par un adverbe "misérablement". Explique et dis si cela te semble judicieux iou pas. C'est cela qu'on te demande... 

ou encore, pourquoi rendre vitae (de la vie) par les tourments de l'existence ? Le mot existence rend-il vraiment le mot "vie" ?

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, voici ce que j'ai remarqué :

la proximité/  différence entre animus et anima. dictionnaire: animus "préside à l’activité d’un être vivant, homme ou animal,". On le traduit par “esprit”.Mais anima,  désigne l"e souffle de vie, le principe de la vie," ,  “l’âme”,  Ils sont proches, mais opposés ici pour qui animus est doué de raison et anima privé de raison. 

Pour journellement, je trouve que c'est plus élégant sachant que connaître la vérité et l’avoir assimilée sont séparés par le temps de l’exercice, l'on doit être préparés chaque jour ?

Modifié par Ranio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On a une formule lapidaire concernant les non-philosophes : mori nesciunt  ils ne savent pas mourir  ? 

Puis est-ce qu'on a par seneque une métaphoe qui montre que : ceux qui ont peur de mourir sont comparés à des hommes qui font des efforts désespérés pour échapper à la noyade ?

Modifié par Ranio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je réponds à plusieurs choses à la fois... Pourquoi insister sur la différence entre animus et anima alors que ce dernier mot ne se trouve pas dans ton texte ? aequo animo est une expression qui signifie "d'un esprit égal". On pourrait traduire " d'un esprit tranquille". Traduire par "sans regret" est quand même assez proche du "faux sens" même si c'est élégant... On pourrait traduire légitimement : d'un coeur tranquille, en prenant coeur au sens du XVII° - XVIII° siècle. On pourrait aussi traduire : "le coeur serein"... ce serait plus près du texte. La traduction est un art difficile. Je suppose que tu connais l'adage italien : Traduttore, traditore, "traducteur = traître" déjà citée par Du Bellay dans sa "Défense et illustration de la langue française". 

Oui, il y a bien métaphore dans ce texte de Sénèque. Tu as bien vu la comparaison. Si ce n'est pas indiscret, qu'est-ce qui t'a poussé à commencer le latin en terminale ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

Alors ce qui m'a poussé à le faire c'est le fait déjà du nombre très important des eleves de ma classe qui ont font, j'étais la seule à ne pas le faire, du coup j'ai suivi le mouvement (un peu trop tard car j'avais peur d'être débordé), et puis il y a un voyage organisé en Grèce et Italie qui ne concerne que les terminales (et premières ) en latin, et aussi (surtout) découvrir cette langue meme  si je vois qu'eux ont les bases, je m'aide un peu du Français en 1 ère . Voilà

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà des raisons tout à fait sérieuses et je te félicite de ce choix ! 

Il est très important pour toi que tu acquières peu à peu ces bases qui te manquent, mais il n'y a rien d'impossible. Je n'ai pas beaucoup de temps cet après-midi, mais je te répondrai plus longuement. 

Bravo et bon courage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je continue... Il est très important de comprendre l'esprit de la langue latine, qui n'est pas le même que celui de la langue française. La langue latine est la langue de la subordination et de la longue période. Le français est plutôt la langue de la phrase courte et resserrée...

Il faut par ailleurs que tu possèdes parfaitement l'ensemble des formes. L'exercice que tu as à faire ici suppose une connaissance fine des deux langues. Mais j'espère que la suite du travail me permettra de te faire faire des progrès dans ce domaine.

A bientôt !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour j'ai une question quel commentaire pourrais-je faire sur Hoc cotidie meditare (structure), ? et que pourrais je rajouter d'autres ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hoc cotidie meditare : c'est tout simplement un impératif présent : meditor est un verbe déponent. Je trouve la traduction loin du texte qui dit : Médite chaque jour cela, à savoir que... C'est vrai que ce n'est pas facile à rendre en français...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...