Aller au contenu
Baptiste11

Peut-on ne pas travailler ? Dissertation

Messages recommandés

Bonjour, j'ai une dissertation dont je dois faire l'introduction et je me sens quelque peu perdu.

Peut-on ne pas travailler ? 

J'ai analysé déjà le verbe peut-on : peut-on peut donc se référer à une capacité, une possibilité : peut-on ne pas travailler ? Oui on peut vivre sans travailler ou en travaillant vraiment très peu comme certaines tribus indienne. Peut-on se réfère aussi à une question de légitimité, est-il permis de ne pas travailler, en a-t-on le droit ? 
Ce qui m'embête dans cette analyse c'est que je ne sais pas si je dois prendre en compte les deux faces de ce verbe. Je peux discuter de la possibilité de ne pas travailler ou pas, en effet si je veux je ne travaille pas, mais le travail est aussi une contrainte vitale, physique : je suis obligé de travailler, transformer la matière pour pouvoir survivre. Mais je ne sais pas comment je pourrais discuter la légitimité de travailler ou non, j'ai le droit de ne pas travailler, il est légitime que je ne travaille pas, tout comme il est légitime que je ne travaille pas, personne ne peut me forcer à faire l'un ou l'autre. Du coup je suis embêté pour ici : je ne sais pas si je suis obligé de prendre en compte les deux significations de peut-on pour ma dissertation. Quelqu'un pour m'aider ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le travail  est garant de la liberté : sans travail , on dépend des autres, de la société pour ses moindres besoins matériels . 

Il est aussi source de bien-être : rémunéré justement , il permet de se positionner socialement , de faire des projets , de subvenir à la vie familiale . 

Il permet de se ménager des espaces de non-travail , de vacances , d'introspection . 

Ne pas travailler n'a de sens que si on  travaille vraiment  et qu'on a le choix de s'arrêter de travailler  . Si l'oisiveté est commandée par le destin ,par la loi, les circonstances économiques ,  elle n'est pas enviable . (cfr. les détenus : travaux forcés aux siècles derniers , travaux pour les occuper dans les prisons  actuellement )

Définis d'abord la notion de travail : le mot vient du latin "trepalium" , qui signifie "torture" ... A méditer .( travail de l'accouchée , etc . ) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×