Aller au contenu
Am@ndine

Recherche - conseils d'organisation ?

Messages recommandés

Bonsoir, 

Je vais si tout va bien pour moi devoir entamer un important travail de recherche. Celui-ci va impliquer que je réalise de très nombreuses lectures, que je recueille de très très nombreuses données.

Mon problème est que je suis bordeline à l'image de mon esprit.

Mes notes de lecture sont prises sur des feuilles volantes qu'il m'arrive de perdre. Il n'est pas rare que je doive relire l'intégralité d'un ouvrage pour retrouver une citation que j'ai en tête mais de manière trop approximative.

Mes notes sont incomplètes : j'y écris les quelques idées intéressantes (sur le moment) de l'ouvrage et dix-vingt lignes d'idées plus ou moins liées à l'ouvrage qui me viennent à la lecture, des renvoies vers d'autres ouvrages.

Bien souvent, elles ne sont pas finies non plus car une idée en entrainant une autre, je passe d'un ouvrage à un autre (sur le mode ça me fait penser à un tel un tel ou un tel) ....

Jusqu'à présent, ce fonctionnement ne m'a pas vraiment posé préjudice. Mais pour réaliser un travail au long cours, je me dis que ça va probablement devenir problèmatique d'être aussi désordonnée. 

Auriez-vous des conseils d'organisation  afin que j'optimise mon temps et le rendement de mes lectures ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Utiliser des mini post it pour marquer les pages intéressantes des livres , en notant sur la partie supérieure le thème, donc repérable rapidement  .

 

Utiliser les mots clés, pour classer des documents .

 

Faire un plan de recherche pour classer les feuilles volantes

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Utilises-tu aussi un ordinateur pour tes notes ? Ça te permettrait d'ouvrir des notes par thèmes, mots clés, etc... que tu pourrais changer de place si au fur et à mesure de l'avancement de ton travail tu trouves que le premier classement n'est pas pertinent.

On doit pouvoir aussi récupérer des notes prises sur téléphone, mais comme je ne l'ai jamais fait, j'ignore quelle est la procédure.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, lorsque je lis un livre (qui m’appartient) je dresse la liste des pages dans lesquelles sont développées certaines idées  ou citations, ce qui me permet de les retrouver facilement (le plus long est de retrouver le livre dans ma bibliothèque personnelle).

 

Lorsque le livre ne m’appartient pas je fais une fiche de lecture (sur papier) que je transcris ensuite sur ordinateur (format texte) qui comprend :

- en entête les références du livre : Titre de l’ouvrage,  Auteur, éditeur année de publication et ISBN (indispensable lors d’une citation, car la pagination peut varier selon l’édition et l’éditeur)

- une bibliographie rapide de l’auteur (optionnel)

- résumé des idées générale du livre 

- les numéros des pages où est développée une idée particulière ou bien où l’on rencontre une citation particulière 

- une série de mot-clés  concernant l’ouvrage et les idée qu’il développe 

Je mets mets cette fiche  (son titre n’a guère d’importance) dans un dossier (Bibliographie par exemple). Il est alors facile d’y retrouver ce que je veux quand je le veux avec la fonction recherche de mon ordinateur… qui trie mes fiche selon le critère que je choisi (simple ou combiné)  et me retrouve en quelques millièmes de seconde les fiches répondant au critère choisi . 

 

Le plus difficile de l’opération réside dans le choix des mots clés, 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, 

Je crois que le mieux c'est effectivement que je prenne mes notes sur ordinateur comme cela, je pourrais modifier autant que je veux avec un code couleur pour bien distinguer ce qui vient de l'auteur et ce qui vient de moi (A quelle date et en référence à quel questionnement). 

Bien souvent quand je lis, j'ai une idée derrière la tête, un questionnement qui va orienter la prise de note. Mais lorsque j'y reviens quelque temps après, mon idée à changer et je me suis obligée de relire l'ouvrage car au départ, je n'avais pas lu sous cet angle.... 

En définitive, j'ai souvent l'impression de refaire plusieurs fois le même travail (nouvelle prise de notes, nouvelles selection de citation). 

Je crois qu'il faut que je travaille sur ma prise de note. 

Je vais essayer de standardiser au maximum mes fiches comme vous le faites Barbidoux avec :

- Résumé générale + positionnement du livre + critiques

- Resumé chapitre par chapitre (idées principales + enchainement logique du chapitre + exemple central + une citation)

J'espère que j'arriverais ainsi à quelque chose d'un petit peu plus productif...

L'idée des post-it me plait bien pour repérer les citations ! De quoi égayer également ma bibliothèque. :) 

 

Modifié par Am@ndine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour un article, cela donne à peu près cela

 

Fiche de lecture

LE METIER D'ERGONOME

Séminaire Paris 1 (mai 2002)

Edition OCTORES

 

La question tranversale au séminaire était « Qu'est-ce qu'être ergonome ? » (NB : le séminaire = espace de socialisation entre pairs au sein duquel s'exprime explicitement des normes professionnelles implicites - contribution à l' axe 2 de la thèse )

Sur le même thème : lire la thèse de T.Chakor et E.Bachelier

 

 

1ère contribution : Un spectacle du monde d'Andréu Solé

 

Il commence par s'interroger sur le concept de métier dont le sens à évoluer :

  • Métier = étymologiquement « fonction de serviteur » (p3) avant d'évoluer vers le sens actuel d'activité choisie. L'appartenance à un métier est un rôle qui exerce une contrainte sociale sur l'individu.

Reprend la distinction de Chester Barnard entre

  • personnalité individuelle : le caractère d'une personne

  • Personnalité organisationnelle : le rôle, le métier (Cf Merton : « personnalité bureaucratique »)

Le métier inculque (l'auteur parle d'internalisation) des normes de comportements de sorte que le comportement de la personne en tant que professionnel, diffèrent des décisions qu'elle pourrait prendre à titre individuel.

NB : Revoir au concept de socialisation comme processus d'inculcation/intériorisation (E.Durkheim/P.Bourdieu) de normes, invite à réflechir sur les modalités concrêtes d'inculcation de ces normes au sein d'une profession qui peine manifestement à se penser comme telle (d'où le séminaire) et où le collectif de travail est limité sur le terrain (faible effectivité de la contrainte).

  • Propose d'appliquer à l'ergonomie ces concepts cad le travail prescrit (personnalité organisationnnelle en puissance) et le travail réel (personnalité en acte)

Les ergonomes prennent un ensemble de décisions (ex : choix de répondre à tel ou tel appel d'offre, choix de reformuler la demande, choix des personnes interrogées etc)

Les décisions ne se font pas sur la base d'informations (objectivité) mais en fonction des cadres de références de la profession, les « possibles-impossibles » de la profession. (subjectivité socialement normée)

Exemple de possibles-impossibles des ergonomes (= normes professionnelles)

  • Impossible d'accepter n'importe quelle intervention

  • Impossible de ne pas reformuler la demande

  • Impossible de ne pas associer les syndicats

  • Impossible de ne pas faire de groupe de travail

    (Voir p 12 pour la liste complète)

     

    Trois catégories des P-I :

  1. La « théorie des mondes » = valeurs

  2. Spécialisation professionnelle = segment professionnel (de A.Strauss)

  3. Le style professionnel = variante individuelle dans les manières de faire.

 

Intérêt (27.09.2018) : faciliter avec l'outil des possibles-impossibles la mise en évidence des normes professionnelles dans le cadre de l'enquête ethnographique... Mettre cependant l'accent sur la variété des influences normatives sur le terrain, sur les marges de manœuvre des acteurs pour négocier entre divers impératifs... Interroge sur la variation interindividuelle et leurs déterminants sociaux (place dans l'espace profesionnel et trajectoire ou bien contextes) pour expliquer les variations de pratiques...

 

Modifié par Am@ndine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

C'est en pleine conscience de l'insuffisance de mes connaissances de non-spécialiste que j'ai proposé mon aide aux devoirs dans la rubrique philosophie.

 Et j'ai longtemps souhaité celle d'un prof de philo i

Un enseignant dans cette discipline vient de s'inscrire et de poster des messages!

 Bienvenue sur E.bahut , Calliclès!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×