Aller au contenu
maël - missme

Otto Dix

Messages recommandés

Bonjour, je dois répondre à des questions sur les documents. Pouvez-vous, s'il vous plaît, me corriger ? Merci

image.png.a367edb130f84fc4130cb26abbb3e2d2.png

image.png.98298795806f530650a837fb5fa89e07.png

image.png.82746be801a46ce13fe8cca1c8a0862c.png

image.png.f911c669c77e2e571e0547088246c208.png

1. a) L’image du document 2 est une eau-forte réalisée  en 1924 par Otto Dix, peintre allemand engagé volontaire dans la Première Guerre mondiale. Elle provient de son œuvre Der Krieg (la Guerre).

b) Elle représente un soldat blessé en automne 1916. En effet, une de ses mains est arrachée. Ses yeux sortent de leurs orbites et sa bouche énorme est ouverte. Il semble mourant.

c) Otto Dix veut exprimer la souffrance. Pour cela il fait un gros plan sur l’expression du visage du soldat et utilise le noir, le blanc  ainsi que le brun.

 

1. a) L’image du document 3 est une eau-forte réalisée  en 1924 par Otto Dix, peintre allemand engagé volontaire dans la Première Guerre mondiale. Elle provient de son œuvre Der Krieg (la Guerre).

b) Elle représente un paysage ravagé en février 1918. En effet, c’est un charnier. Des squelettes jonchent le sol.

c) Le peintre veut exprimer le désordre. Pour cela il mélange les restes de corps à la terre et aux objets (baril).

 

1. a) L’image du document 4 est une eau-forte réalisée  en 1924 par Otto Dix, peintre allemand engagé volontaire dans la Première Guerre mondiale. Elle provient de son œuvre Der Krieg (la Guerre).

b) Elle représente trois soldats à l’assaut sous les gaz. Ils portent des casques et des masques à gaz. Un des trois brandit une grenade.

c) Otto Dix veut montrer que cette guerre est déshumanisante. Pour cela il peint des soldats sans identité, sans visage qui sont cachés sous leurs masques.

 

2. a) Les points communs des images sont : sur le fond, le thème de la guerre, la violence et la souffrance et sur la forme la couleur noir et blanc. De plus ce sont toutes les trois des eau-forte.

b) « Otto Dix est un artiste expressionniste » car ces gravures provoque une émotion chez celui qui regarde : l’horreur et la souffrance de la guerre.

 

Merci

Modifié par maël - missme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, maël - missme a dit :

1. a) L’image du document 2 est une eau-forte réalisée  en 1924 par Otto Dix, peintre allemand engagé volontaire dans la Première Guerre mondiale. Elle provient de son œuvre Der Krieg (la Guerre).

Tu peux dire que cette eau forte fait partie d'un recueil de 10 gravures

 

il y a 47 minutes, maël - missme a dit :

Otto Dix veut exprimer la souffrance. Pour cela il fait un gros plan sur l’expression du visage du soldat et utilise le noir, le blanc  ainsi que le brun.

C'est une façon de dénoncer la monstruosité de la guerre et par conséquent de faire réfléchir le spectateur sur l'utilité de la guerre.

il y a 47 minutes, maël - missme a dit :

L’image du document 3 est une eau-forte réalisée  en 1924 par Otto Dix, peintre allemand engagé volontaire dans la Première Guerre mondiale. Elle provient de son œuvre Der Krieg (la Guerre).

Précise qu'il s'agit de la même série que la précédente, que Otto Dix a été particulièrement traumatisé par ce qu'il a vécu .

 

il y a 47 minutes, maël - missme a dit :

Elle représente un paysage ravagé en février 1918,  un charnier jonché de   squelettes.

 

il y a 47 minutes, maël - missme a dit :

) Le peintre veut exprimer le désordre chaos . Pour cela,  il mélange les restes de corps abandonnés,   à la terre et aux objets (baril).

 

 

il y a 47 minutes, maël - missme a dit :

1. a) L’image du document 3 est une eau-forte réalisée  en 1924 par Otto Dix, peintre allemand engagé volontaire dans la Première Guerre mondiale. Elle provient de son œuvre Der Krieg (la Guerre).

Toujours de la même série, 5 albums de 10 gravures

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, maël - missme a dit :

b) Elle représente trois soldats à l’assaut sous les gaz, à moitié enseveli sous terre ( les tranchées) . Ils portent des casques et des masques à gaz. L'un des trois brandit une grenade. Les adversaires sont donc très proches.

 

il y a 41 minutes, maël - missme a dit :

2. a) Les points communs des images sont : sur le fond, le thème de la guerre, la violence et la souffrance des soldats  et sur la forme la couleur noir et blanc. De plus ce sont toutes les trois des eaux-fortes.

On y retrouve la terre, la boue, la saleté, bien loin des uniformes de parades.

Sont ils allemands ou des adversaires?  Bien difficile de le dire.

 

il y a 42 minutes, maël - missme a dit :

b) « Otto Dix est un artiste expressionniste » car ces gravures provoquent  une émotion un sentiment de répulsion  chez celui qui regarde : l’horreur et la souffrance de la guerre. Des hommes sans visage , ou le visage torturé.

 

Il privilégie l'expression  à la réalité .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonne soirée Maël

 

Pour Micheline, ça ne me dérange pas que tu passes aussi , 2 corrections valent mieux .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, j'ai remis au propre.

1) - L’IMAGE DU DOC 2 est une eau-forte. Elle a été réalisée en 1924 au format 20x29 cm par Otto Dix, peintre allemand qui s’est engagé volontairement dans la Première Guerre mondial Elle s’intitule « Blessé (automne 1916, Bapaume) ». Elle fait partie du recueil de l’artiste Der Krieg (La Guerre).

Elle représente un soldat blessé pendant la guerre de position. En effet, sa main gauche est arrachée. Ses yeux sortent de leurs orbites et sa bouche énorme est ouverte. Il est mourant.

Otto dix veut exprimer la souffrance. Pour cela il fait un gros plan sur le visage du soldat et utilise le noir, blanc et brun (couleur de la terre). Il veut dénoncer la monstruosité de la guerre.

- L’IMAGE DU DOC 3 est aussi une eau-forte. Elle a été réalisée également en 1924 au format 24x29 cm par Otto Dix, artiste allemand qui a été soldat volontaire dans l’armée allemande pendant le conflit 1914-1918. Elle s’intitule « Paysage ». Elle est tirée du recueil  Der Krieg.

Elle représente un paysage ravagé en février 1918. En effet, c’est un charnier jonché de squelettes.

Le peintre veut exprimer le chaos. Pour cela, il mélange les corps abandonnés à la terre et aux objets (barils).

- L’IMAGE DU DOC 3 est également une eau-forte. Elle a été réalisée aussi en 1924 au format 24x29 cm par Otto Dix, soldat allemand dans la Première Guerre mondiale et qui a été particulièrement traumatisé par ce qu'il a vécu. Elle s’intitule « Assaut sous les gaz ». Elle est tirée du recueil  Der Krieg.

Elle représente trois soldats. En effet, ils portent des casques et des masques à gaz. Ils attaquent l’ennemi. L’un d’eux tient une grenade dans la main. Les adversaires sont donc très proches.

Otto Dix veut montrer que la guerre n’est pas une guerre d’humains. Pour cela, il peint des soldats sans identité, sans visage qui sont cachés sous leurs masques.

2) Les points communs des images sont : sur le fond, le thème de la guerre, la violence et la souffrance des soldats  et sur la forme la couleur noir et blanc, la terre, la boue, la saleté. De plus ce sont toutes les trois des eaux-fortes.

« Otto Dix est un artiste expressionniste » car ces gravures provoque un sentiment de répulsion  chez celui qui regarde : l’horreur et la souffrance de la guerre. Des hommes sans visage, ou le visage torturé. Il privilégie l'expression  à la réalité grâce aux nombreux détails.

 

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Bonjour, et bon week-end !
 

 

1) - L’IMAGE DU DOC 2 est une eau-forte. Elle a été réalisée en 1924 au format 20x29 cm par Otto Dix, peintre allemand qui s’est engagé volontairement dans la Première Guerre mondiale Elle s’intitule « Blessé (automne 1916, Bapaume) ». Elle fait partie du recueil de l’artiste Der Krieg (La Guerre).

Elle représente un soldat blessé pendant la guerre de position. En effet, sa main gauche est arrachée. Ses yeux sortent de leurs orbites et sa bouche énorme est ouverte. Il est mourant.

Otto Dix veut exprimer la souffrance. Pour cela il fait un gros plan sur le visage du soldat et utilise le noir, blanc et brun (couleur de la terre). Il veut dénoncer la monstruosité de la guerre.

- L’IMAGE DU DOC 3 est aussi une eau-forte. Elle a été réalisée également en 1924 au format 24x29 cm par Otto Dix, artiste allemand qui a été soldat volontaire dans l’armée allemande pendant le conflit 1914-1918. Elle s’intitule « Paysage ». Elle est tirée du recueil  Der Krieg.

Elle représente un paysage ravagé en février 1918. En effet, c’est un charnier jonché de squelettes.

Le peintre veut exprimer le chaos. Pour cela, il mélange les corps abandonnés à la terre et aux objets (barils).

- L’IMAGE DU DOC 3 est également une eau-forte. Elle a été réalisée aussi en 1924 au format 24x29 cm par Otto Dix, soldat allemand dans la Première Guerre mondiale et qui a été particulièrement traumatisé par ce qu'il a vécu. Elle s’intitule « Assaut sous les gaz ». Elle est tirée du recueil  Der Krieg.

Elle représente trois soldats. En effet, ils portent des casques et des masques à gaz. Ils attaquent l’ennemi. L’un d’eux tient une grenade dans la main. Les adversaires sont donc très proches.

Otto Dix veut montrer que la guerre n’est pas une guerre d’humains. Pour cela, il peint des soldats sans identité, sans visage qui sont cachés sous leurs masques.

2) Les points communs des images sont : sur le fond, le thème de la guerre, la violence et la souffrance des soldats  et sur la forme la couleur noir et blanc, la terre, la boue, la saleté. De plus ce sont toutes les trois des eaux-fortes.

« Otto Dix est un artiste expressionniste » car ces gravures provoqueNT un sentiment de répulsion  chez celui qui regarde : l’horreur et la souffrance de la guerre. Des hommes sans visage, ou le visage torturé. Il privilégie l'expression  à la réalité grâce aux nombreux détails.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Micheline a dit :

L’IMAGE DU DOC 3 est aussi une eau-forte. Elle a été réalisée également en 1924 au format 24x29 cm par Otto Dix, artiste allemand qui a été soldat volontaire dans l’armée allemande pendant le conflit 1914-1918. Elle s’intitule « Paysage ». Elle est tirée du recueil  Der Krieg.

Est ce nécessaire de le répéter?

 

Il y a 21 heures, Micheline a dit :

Pour cela, il mélange les corps abandonnés à la terre et aux objets (barils).

Je pense au symbolisme du baril, baril de poudre? Je ne pense pas , mais plutôt baril d'alcool, avant d'aller à l'assaut, les hommes buvaient des alcools forts .

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonne fin de soirée.

 

Je suis allée voir un documentaire passionnant cet après midi :

Un jour sur Terre

Si tu as l'occasion, il n'est pas moraliste et on découvre beaucoup de choses , avec de très belles images .

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×