Aller au contenu
maël - missme

inconnu à cette adresse

Messages recommandés

Bonjour, je poursuis  afin de me constituer cet été un cahier de lecture avec inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor .

Pouvez-vous s'il vous plaît me corriger ma fiche ? Merci

TITRE

Inconnu à cette adresse

Auteur

Kressmann Taylor

 

Kathrine Kressmann Taylor est née en 1903 dans une famille américaine d’origine allemande. Elle a fait des études de lettres et de journalisme et  a épousé Elliott Taylor, un publicitaire, avec qui elle a quatre enfants. Après la guerre, elle entre à l’université de Gettysburg, en Pennsylvanie, où elle est la première femme à obtenir le titre de professeur. Elle s’installe ensuite à Florence, en Italie pour prendre sa retraite  et se remarie avec John Roods. Elle meurt en 1997.

Publication

- en 1938 dans Story magazine aux Etats- unis

- en 1999 en France

 

- Adaptation cinématographique par William Cameron Menzies

Editeur

Hachette Livre

Collection

Le Livre de Poche

Genre

Roman épistolaire

Thèmes

Antisémitisme, nazisme

LES PERSONNAGES

Max Eisenstein, célibataire juif de quarante-ans qui vit à San Francisco en Amérique.

 

Martin Schulse, un allemande de quarante-ans, marié à Elsa et père de trois garçons. Il vit à saint Francisco mais décide en 1932, de rentrer en Allemagne, à Munich.

 

Griselle, est la sœur de Max. Elle est juive et comédienne. Elle vit à Vienne puis part à Berlin avec sa compagnie.

L’HISTOIRE

Roman écrit sous forme de lettres.

 

L’action du roman se déroule entre 1932 et 1934, aux États-Unis à San-Francisco pour Max et en Allemagne à Munich pour Martin. La première guerre mondiale est finie depuis quatorze ans. Le nazisme s’établit progressivement en Allemagne avec l’arrivée au pouvoir, en 1933, d’Adolf Hitler.

 

     En 1932, Max  Eisenstien, juif, et Martin Schulse vivent aux États-Unis.  Ils sont  de très bons amis et associés. Ils gèrent une galerie d’art à San Francisco. Griselle est la sœur de Max.

 

Martin et sa famille décident de s’installer à Munich, dans leur pays d’origine en Allemagne. Entre le 12 novembre 1932 et le 3 mars 1934, les deux amis  commencent une correspondance épistolaire qui parle de leur vie privée mais aussi de leur vie professionnelle.

 

Enrichi de son commerce de tableaux, Martin  grimpe rapidement les échelons de la société dans cette Allemagne en pleine crise économique. Il voit l’ascension d’Adolf Hitler au pouvoir et  pense que c’est bon pour le pays. Max, lui, s’en inquiète. La montée du nazisme et de l’antisémitisme en Allemagne est préoccupante. Martin sent que sa vie et celle de sa famille est en danger et interdit à Max d’envoyer des lettres, il ne veut plus être en contact avec « la race juive ». Max continue quand même sa correspondance avec Martin car il n’a plus de nouvelles de Griselle, partie faire ses débuts de comédienne  à Berlin. Sa dernière lettre lui a été retournée. Elle indiquait « inconnu à cette adresse ».  Il croit qu’il  est arrivé quelque chose de grave à sa sœur  et    demande de l’aide à Max. Griselle vient trouver refuge chez Martin qui ne veut pas la cacher. Elle se fait alors tuer par les SA. Max apprend la nouvelle. Pour  venger Griselle, Max envoi plusieurs lettres à Martin. Cette correspondance est en fait destinée à la Gestapo. Il fait croire que Martin a de la famille juive et qu’il est un ennemi du système nazi.

 

La dernière lettre de Max lui revient avec la mention "Inconnu à cette adresse". Sa vengeance a réussie. Cela signifie que Martin n’habite plus à l’adresse indiquée et laisse comprendre qu’il a été arrêté ou tué.

AVIS PERSONNEL

 

J’ai adoré ce roman. Il est court, facile à lire, agréable et instructif.

L’histoire est bouleversante et la fin est surprenante. Elle montre comment une amitié peut voler en éclat et se transformer en haine.

 

(je ne sais pas quoi dire, je reste bloqué sur la fin !)

 

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Maël

Quel est le témoignage de ce roman?

Est ce important de témoigner à travers une fiction? Est ce plus explicite?

Comprends -tu les attitudes des 2 amis?

Martin pouvait il faire autrement?

Martin Schulse, un allemand de quarante-ans, marié à Elsa et père de trois garçons. Il vit à saint Francisco mais décide en 1932, de rentrer en Allemagne, à Munich

 

Roman écrit sous forme de lettres. Roman épistolaire

 

  Enrichi par   son commerce de tableaux, Martin  grimpe rapidement les échelons de la société dans cette Allemagne en pleine crise économique. Il voit l’ascension d’Adolf Hitler au pouvoir et  pense que c’est bon pour le pays ( il  a tout de même des doutes, il faut en parler) . Max, lui, s’en inquiète. La montée du nazisme et de l’antisémitisme en Allemagne est préoccupante. Martin sent que sa vie et celle de sa famille est en danger et interdit à Max d’envoyer des lettres, il ne veut plus être en contact avec « la race juive ». Max continue quand même sa correspondance avec Martin car il n’a plus de nouvelles de Griselle, partie faire ses débuts de comédienne  à Berlin. Sa dernière lettre lui a été retournée. Elle indiquait « inconnu à cette adresse ».  Il pense  qu’il  est arrivé quelque chose de grave à sa sœur  et    demande de l’aide à Max. Griselle vient trouver refuge chez Martin qui ne veut pas la cacher. Elle se fait alors tuer par les SA. Max apprend la nouvelle. Pour  venger Griselle, Max envoie plusieurs lettres à Martin. Cette correspondance est en fait destinée à la Gestapo. Il fait croire que Martin a de la famille juive et qu’il est un ennemi du système nazi.

 

La dernière lettre de Max lui revient avec la mention "Inconnu à cette adresse". Sa vengeance a réussi. Cela signifie que Martin n’habite plus à l’adresse indiquée et laisse comprendre qu’il a été arrêté ou tué.

L’histoire est bouleversante et la fin est surprenante. Elle montre comment une amitié peut voler en éclat et se transformer en haine.

 

Oui, mais sous quelle pression? Dans quel contexte ?

Ce roman décrit comment une idéologie vicieuse peut transformer les individus , jusqu'à souhaiter leur mort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En complément, concernant l'auteur:

Citation

Kressmann Taylor

 Kathrine Kressmann Taylor est née en 1903 dans une famille américaine d’origine allemande. Elle a fait des études de lettres et de journalisme et  a épousé Elliott Taylor, un publicitaire, avec qui elle a trois enfants. Après la guerre, elle entre à l’université de l'Oregon. A partir de 1947, elle enseigne à l'université de Gettysburg, en Pennsylvanie, où elle est la première femme à obtenir le titre de professeur. Elle s’installe ensuite à Florence, en Italie pour prendre sa retraite  et se remarie avec John Roods. Elle meurt en 1997.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Mamy et Chloé

 

Oui, mais sous quelle pression? Dans quel contexte ?

Ce roman décrit comment une idéologie vicieuse peut transformer les individus , jusqu'à souhaiter leur mort.

Je crois que l'auteure veut témoigner du pouvoir de manipulation d'Hitler à cette époque. Les hommes sont endoctrinés par les Nazis. Ils n'ont pas le choix que de se plier au exigences du système sinon ils risquent leur vie.

Elle témoigne de ce qui se passait avec l'arrivée d'Hitler au pouvoir, comment il a fait pour se mettre l'Allemagne dans la poche.

 

est-ce que je peut mettre cela dans la rubrique avis personnel ?

 

Il voit l’ascension d’Adolf Hitler au pouvoir et  pense que c’est bon pour le pays mais doute quand même un peu.

Modifié par maël - missme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 23/06/2018 à 07:27, maël - missme a dit :

Je crois que l'auteure veut témoigner du pouvoir de manipulation d'Hitler à cette époque. Les hommes sont endoctrinés par les Nazis. Ils n'ont pas le choix que de se plier au exigences du système sinon ils risquent leur vie. 

Elle témoigne de ce qui se passait avec l'arrivée d'Hitler au pouvoir, comment il a fait pour se mettre l'Allemagne dans la poche. 

 

 

C'est surtout un témoignage sur la montée en puissance du nazisme , qui interdit toute idée contraire , qui limite les droits individuels, qui encadre la population  et surtout la jeunesse, qui montre du doigt l’ennemi N°1: les juifs , et surtout qui promet aux allemands des lendemains qui chantent : une économie florissante, une revanche de 1918, un état militairement et politiquement puissant. Qui pouvait résister à ça?

Martin  a été victime des promesses et de la manipulation de Hitler et toute sa vie en a été changée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Entièrement d'accord avec cette réponse... Il est toujours facile de se situer en observateur omniscient. Il faut se souvenir de la chanson de Jean-Jacques Goldman : "Né en 17 à Leidenstadt" - Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens,
Si j'avais été allemand ?

Pour Mamy : je suis inscrit sur l'autre site...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Nègrepierre a dit :

 

Un excellent film à voir Maêl:

"le fils de ton voisin"

http://www.comitedufilmethnographique.com/din-nabos-son-le-fils-de-ton-voisin/

 

Tu pourras voir que tout le monde n'est pas tout blanc ou tout noir

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Mamy je vais essayer de le regarder.

 

Les auxiliaires être et avoir : on les classe avec les verbes du 3 ème groupe ou on les met à part ?

Merci

Modifié par maël - missme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On les met à part : ils servent à produire les temps composés d'un grand nombre de verbes appartenant aux 3 groupes . 

 

Belles vacances ! 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On les met effectivement à part, même s'il ne sont pas que des auxiliaires. 

Deux exemples (mais il y en a d'autres)

Cogito ergo sum - en français, Je pense donc je suis. (Descartes). 

Et "avoir" au sens plein de "posséder" : Rodrigue, as-tu du coeur ?... (Corneille).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et toutes les expressions : avoir peur, avoir mal,  etc . 

Idem pour les expressions avec le verbe être . A consulter sur le net , si nécessité il y a  !!!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, maël - missme a dit :

Merci Mamy je vais essayer de le regarder.

 

Les auxiliaires être et avoir : on les classe avec les verbes du 3 ème groupe ou on les met à part ?

Merci

Pour les puristes:

Les verbes auxiliaires sont les verbes qui, dépouillant leur signification propre, servent à former des temps composés. Grévisse

 

Donc "être" et "avoir "ne sont des auxiliaires que quand ils interviennent dans des temps composés,

J'ai eu mal.

Je suis parti.

 

Dans le autres cas , ils font partie du groupe "poubelle",  le 3°:

J'ai un chien.

Je suis malade.

 

Mais pour simplifier, on les appelle auxiliaires , les enfants ont déjà bien assez de mal avec la conjugaison, alors on simplifie .

 

Si tu dois les classer, c'est le 3° groupe, si le groupe "auxiliaire"  n’apparaît pas .

 

Bonnes vacances!

 

 

Pour aller plus loin, puisque tu es joujours curieux d'en apprendre plus.

 

Pour une analyse:

Tu as faim

"as" verbe avoir, présent de l'indicatif , 3° groupe

 

Tu as eu faim.

"as" auxiliaire avoir ,conjugué au présent

"as eu" verbe avoir,  passé composé , indicatif  , 3° groupe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à tous.

Vive les vacances et le soleil, la plage... (pour moi ce sera officiel  lundi soir !

 

je cherche une règle facile à comprendre sur les verbes en eter et eler au présent de l'indicatif. J'avoue je ne comprends pas trop je réussi à conjuguer le verbe une fois sur deux.

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

https://leconjugueur.lefigaro.fr/frmodeleeler.phphttps://leconjugueur.lefigaro.fr/frmodeleeler.php

 

La dernière réforme allège les règles.

Mais d'une façon générale

 si tu entends "e", la consonne n'est pas doublée

Si tu entends "è", la consonne est doublée.

 

Bonnes vacances.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hé bien, Mamy t'as donné de quoi t'instruire! :) La langue française n'est pas toujours facile, mais quand on veut s'y intéresser, on arrive toujours à vaincre les difficultés. Parfois, il faut bien l'avouer, en se remettant les règles en mémoire. 

En tout cas, bonnes vacances à toi, soleil, plage, et, je suppose, vélo, foot et lectures ? Et bonne rentrée en 3ème l'année prochaine! 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et tu  as de la chance, comme c'est à Moscou, tu peux regarder les matchs dans la journée et non pas tard  le soir.

Actuellement 1h de décalage horaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne casse pas tout,  dimanche! Les croates ne vont pas se laisser faire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×